Partagez | 
 

 La mascotte qui bougeais toute seule :O [LIBRE]

Aller en bas 
AuteurMessage
Tary Len't

avatar


MessageSujet: La mascotte qui bougeais toute seule :O [LIBRE]   Mar 27 Jan - 21:05

La nuit s'appète à être longue... Très longue. Je me retourne sans arrêt dans mon lit, me réveillant au moindre bruit dans l'étage, au moindre coup de vent qui fessait vibrer les branches des arbres dehors. Je ne pense pas que se soit le stresse qui me tienne éveillée comme ça, je n'ai pas de court important demain, ni de contrôle, et même si j'en avais ce n'est pas ça qui m'empêcherait de fermer l'œil.
Il ne c'est rien passé nom plus de choses particulières aujourd'hui, j'ai été ignorée toute la journée, j'ai fait semblant de suivre les cours d'un aire intéressées alors que je ne pensais qu'à me retrouver enfin dans mon lit. J'ai vu Hiryuu de loin, de dos alors je n'ai pas pris la peine de l'appeler, inutile d'attirer l'attention sur moi.

Et maintenant que je me retrouve dans mon lit je ne demande qu'a en sortir, de plus il fait trop chaud dans cette chambre,, je sane mon dos moite contre les draps. Je me glisse hors du lit, mon réveil affiche 02:33. Je m'approche de la fenêtre et l'ouvre en grand. L'air frai de la nuit s'engouffre dans ma chambre comme une vague. Je regarde en bas, le sol n'est pas si loin que ça... Je pourrais facilement descendre avec l'aide de mes pouvoirs. Je passe la tête dans l'entrebâillement de la porte pour vérifier que tout le monde dort, puis je cache mes oreilles sous la couette pour donner l'impression qu'il y a quelqu'un dessous et je me hisse sur le rebord de la fenêtre, prenant appui sur un renfoncement dans le mur, je referme soigneusement la fenêtre de l'intérieure avec mes pouvoirs puis je me tourne, et reste assise un moment sur le rebord de la fenêtre.

J
e finis par me laisser glisser silencieusement dans le vide, j'adore cette sensation... Mais le sol se rapproche rapidement, j'utilise ma télékinésie sur moi-même pour ralentir ma chute et me poser doucement dans l'herbe. Le froid m'enveloppe, je n'ai pas pris la peine de me changer, je porte un shirt et un t-shirt large que j'utilise pour dormir. J'ai juste pris une veste noire que je sers fort autour de moi pour me réchauffer. Sans faire de bruit je marche, rapidement je quitte l'enceinte de l'internat et me retrouve dans le jardin, puis face au dépôt. Instinctivement je me retourne pour vérifier que personne ne me surveille puis je déverrouille la porte avec mes pouvoirs, dans un cliquetis elle s'ouvre sur une pièce plongée dans la pénombre ou seul un rayon de lumière de la lune éclaire l'entrée. Je rentre et cherche interrupteur a taton. Quand la pièce s'allume enfin je referme vivement la porte avant de me faire repérer.

La salle est toute dans la longueur, elle est divisée en deux par une grande étagère métallique où sons entreposé des tas de choses et au fond tout est entasser n'importe comment, j'y trouve du matériel de sport, des outils de jardinage, de vieille armoire, des chaises et des bureaux. Il y a de tout. Je m'assois là dans un coin et commence à soulever une vieille mascotte pleine de poussière avec mes pouvoirs. Ce gros déguisement de panda se déplace alors dans toute la salle comme s'il y avait réellement quelqu'un à l'intérieur, juste sous mon influence mentale.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dean Slyth

avatar


MessageSujet: Re: La mascotte qui bougeais toute seule :O [LIBRE]   Mar 17 Fév - 23:21

2h33


    Dean est arrivé à l'internat il y a maintenant quelques heures, et s'est enfermé dans sa chambre depuis. Grace à ses problèmes sociaux, il a eut la chance d'avoir une chambre seule, et ce jusqu'à qu'il s'est familiarisé avec l'internat.
    Le jeune homme ne fait absolument rien depuis, il n'avait même pas ranger ses affaires, il s'était simplement contenté de se déchausser et rêvasser dans son nouveau lit.
    Un deux places.
    Sa chambre était étrangement luxueuse, mais quand on y pense, c'était normal.
    Dean était le premier "agoraphobe" et mort d'un suicide qui arrive, il était normal que la CPE décide de faire en sorte que la scolarité soit la meilleure possible ici. Un lit double, une chambre aérée, une télé, une moquette, une armoire, un grand miroir et une salle de bain assez grande pour accueillir cinq personne, le tout dans un style victorien.
    N'importe qui aurait été jaloux de tout ça, mais pour le blondinet, c'était trop. Il avait l'impression qu'on essayait de l'acheter avec du luxe. Un traitement de faveur, bien entendu.

    Vers 2h50, le jeune homme décida de bouger. Il était temps de rompre avec son lit et aller vagabonder. Il n'avait pas pu visiter l'internat pendant la journée à cause du nombre inconsidéré de personnes qui se baladait.
    Le jeune homme s'équipa d'un sac à bandoulière Batman, avec toutes ses affaires et d'une lampe de poche, ainsi il partit visiter le lieu.

    De nuit, l'internat avait un côté terrifiant, inquiétant le zombie. Ce qui était en soit, un comble pour une créature populaire dans les films d'horreur.
    Mais le jeune homme n'allait pas fuir aussi facilement, il était fort et courageux ! Dans sa tête.

    Après quelques minutes de marche, et être tomber plusieurs fois à cause de cailloux, le jeune mort arriva à ce qui semblait être un dépôt. Qui plus est les lumières étaient allumées. D'un côté, l'instinct de survie lui disait de ne pas s'approcher mais sa curiosité lui disait tout le contraire. Et qui sait ? Peut-être que c'était juste quelqu'un qui avait oublié d'éteindre la lumière ? Ce sont des choses qui arrive.
    Alors, le blond rentra dans la maison en sucre. Uh, non, dans le dépôt.
    A peine à l'intérieur, il vit une sorte de panda bouger hasardeusement, comme-ci quelqu'un à l'intérieur.

    Le timide lâcha un petit cri, avant d'utiliser ses capacités fils de fer afin de le bloquer, puis il se laissa tomber à genou par terre. Il avait agi sans vraiment y réfléchir, et libéra la mascotte très vite.

    Il semblait tétanisé, le type qui était à l'intérieur devait lui en vouloir, et Dieu sait si il est bon ou mauvais.


- S-S-S-S'il vous plait ... Ne ... Ne me faites pas de mal...

Allez savoir comment un adolescent ayant presque atteint la majorité peut encore avoir peur d'un homme en panda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: La mascotte qui bougeais toute seule :O [LIBRE]   Jeu 26 Fév - 23:44

Soudain la porte de l'entrepôt s'ouvre. La lumière à dû attirer un surveillant, merde. Je me recroqueville au fond de ma cachette, priant pour ne pas me faire voir. Entre deux caisses, je vois une silhouette fine s'approcher, il s'agit d'un élève, un petit blond avec un sac bat-man, il est nouveau je ne l'ai encore jamais vue à l'internat. Il entre et se fige immédiatement en apercevant la mascotte debout au milieu de l'entrepôt, laissant échapper un cri. Je tente de la faire bouger mais elle reste impossible à déplacer, puis soudain j'arrive enfin à la faire se retourner vers le garçon, c'est sans doute lui qui a bloqué mes mouvements avec ses pouvoirs, et comme s'il s'en voulait à mort il commence à me supplier à genoux, enfin plutôt à supplier le panda.

-S-S-S-S'il vous plaît ... Ne ... Ne me faites pas de mal...

Je me retiens de rire de la situation pour ne pas me faire repérer. J'aimerais bien lui parler mais il entendra bien que ma voie ne vient pas de la mascotte alors ça ne serra pas crédible... Alors je fais avancer le panda vers le garçon apeuré, et une fois en face de lui je lui fais ébouriffer ses cheveux blonds pour lui montrer que je ne suis pas méchante.

J'hésite encore un moment, réfléchissant comment profiter au mieux de la situation. J'aimerais bien le taquiner un peu, mais il a l'air tellement peureux que je ne veux pas non plus le terroriser... La mascotte lui fait un signe pour qu'il se relève, puis je la fais marcher dans la pièce pour gagner un maximum de temps.

Pendant que l'ours noir et blanc faits les cent pas dans la pièce j'observe le garçon entre les deux cartons à ma gauche. Il n'est pas très grand et il a une peau plutôt pâle, c'est peut-être un revenant, ou un vampire je ne peux pas savoir exactement ce qu'il est, mais il me fait penser à mon meilleur ami d'enfance, ce petit hybride qui travaillait dans le manoir de mes parents... Il parait tout frêle et fragile. Ma gorge se sert face à ces souvenirs difficiles. Ce garçon me donne envie de le serrer dans mes bars comme un petit frère. Mais n'osant pas sortir de ma cachette je me sers alors de la mascotte, je la fais s'approcher de lui, puis en essayant de ne pas lui faire peur le panda le prend tranquillement dans ses bras. La fine silhouette disparaît presque derrière les bras de l'animal en peluche.

Finalement je décide de ne pas jouer trop longtemps avec lui, je laisse le corps de la mascotte tomber comme morte contre le petit blond, et prenant mon courage à deux mains je sors doucement de ma cachette pour ne pas trop le surprendre.

-Salut.

Dis-je souriante, essayant de paraître la plus amicale et la plus naturelle possible. Mais qu'est-ce qui me prend ? Es ce simplement parce qu'il me fait penser à mon meilleur ami que soudain je deviens sociable ? Où ai-je vraiment changé depuis quelque temps ?

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dean Slyth

avatar


MessageSujet: Re: La mascotte qui bougeais toute seule :O [LIBRE]   Mar 14 Avr - 18:45

    Le jeune homme se fit soudainement ébouriffer les cheveux par l'imposante mascotte, comme-ci il était un simple gamin à peine sorti de l'école primaire. Il fut d'abord touché mais devint très vite gêner, peut-être même honteux. Son visage affichait un rouge pivoine et laissait croire que ce rouge allait rester jusqu'à la fin de sa vie tellement il était présent. Mais il n'en fut pas ainsi, et disparu aussi vite qu'il était apparu.

    Puis ensuite, elle le prit dans ses bras. Etait-il aussi mignon que ça ? Il était à moitié en décomposition, et devait puer la pourriture sur des kilomètres, malgré qu'il cachait bien son jeu avec de l'eau de Cologne. La peluche ne devait pas avoir beaucoup d'odorat, car d'aussi près elle aurait soit sentie l'odeur de pourriture, ou aurait été étouffée par l'abus d'eau de Cologne, mais qu'il en soit ainsi. Il avait eût un câlin, et il était toucher. Dieu sait depuis combien de temps il attendait un signe maternel, lui faisant croire qu'il était aimé. Puis la peluche tomba, étouffée par l'eau ? Ou avait-elle trébucher ?
    Le garçon ne réagit pas, toisant le panda avec des yeux ronds, quand il entendit presque aussitôt un "Salut" de loin.
    Il leva aussitôt la tête, et constata la présence d'une fille. Ses cornes témoignait qu'elle était un démon, ou quelque chose dans ces zones-là. Dean recula de quelques pas, n'essayant d'accorder trop vite sa confiance face à ce genre de créature. Mais que devait-il penser d'un zombie ? Un esprit vengeur ? N'aspirant qu'à manger la cervelle des vivants ? Dean le savait, il jugeait trop vite, mais cela rester pour lui un moyen de se protéger des autres. Il en avait déjà fait les frais, je veux dire, les vices d'autrui.

    Il était un enfant tourmenté, aux allures androgyne alors que devant lui se trouvait une femme, une vraie. Non, pas une femme des magazines porno, ni des séries. Une vraie de vraie, et qui souriait. Elle lui souriait. Était-ce elle qui manipulait la mascotte, il y a de cela à peine une minute ?

    Un flux incalculable de questions traversait Dean, mais l'une ressortait parmi les autres : était-elle digne de confiance ?
    Elle était belle, certes, mais elle affichait des couleurs sombre, et elle avait des cornes sur la tête. Il ne la connaissait pas, elle devait être une manipulatrice. Allait-elle faire de Dean son esclave ? Ou pire encore, un sacrifice ?

    Le blond reculait, pétrifié. Il reculait, jusqu'à toucher du bout des doigts le mur derrière lui, bloqué dans sa fuite. Il était terrorisé face à la jeune fille.

    - Quoique j'ai fais, excusez-moi ! S'il vous plais ! J'en ... J'en ai assez ! disait-il, laissant tomber quelques larmes afin d'attirer la pitié de la femme devant lui.



[HRP: Voilà, une réponse à la hâte pour assouvir la soif de RP de mademoiselle, haha *PAN*]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Uh ... #FFCC00
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: La mascotte qui bougeais toute seule :O [LIBRE]   Mar 21 Avr - 21:29

Ouvrant de grands yeux rond le petit blond recula sans me quitter des yeux, comme terrorisés. Perturbée je me regarde me demandant de quoi il a peur, je ne pense pas être intimidante ainsi en pyjama, avec un simple short et ma veste noir.
Gênée je passe ma main dans mes cheveux par pur réflexe, effleurant du bout des doigts l'une de mes cornes au passage, ma main se fige, enfin mon corps se fige tout entier alors que le garçon recule toujours plus, jusqu'à se retrouver bloqué contre le mur.

Il a peur de moi.

Parce que je suis un démon.

Je déglutis, faisant lentement un pas en arrière. Cela fait bien longtemps que je ne me suis pas retrouvé dans ce genre de situation depuis qu'il y a Hiryuu.
Mais parfois les gens se contentent simplement de s'écarter et de passer rapidement, dans ce cas le garçon en face de moi et comme prisonnier, et complètement terrorisé.
D'une voix tremblante il me supplie comme il l'a fait devant le panda de taille humaine.

- Quoique j'ai fait, excusez-moi! J'en ... J'en ai assez !

Je m'appuie contre le mur pour ne pas me trouver face à lui lorsqu'il se met à pleurer, peut être sera-t-il moins intimidé. Je croise les jambes et dit.

-Tu n'as rien fait. C'est à moi de m'excuser si je t'ai fait peur avec la mascotte...

Je le regarde attendant une quelconque réaction, espérant ne pas le traumatiser plus qu'il ne l'ai déjà.
Doucement pour ne pas le surprendre je temps la main vers le panda qui est resté inanimé sur le sol, d'un geste léger de la main vers le haut la grosse peluche se redresse sur ses pattes, puis je la fais flotter un peu plus loin pour la reposer là où je l'ai trouvé quand je suis arrivé.
J'observe le garçon efféminé dans son grand sweat me demandant de quelles races peut-il bien être...
Avec sa peau pâle il pourrait bien être un vampire ou bien un revenant, qui sait...


[HRP: Oui merci ^^ désolé c'est un peu court mais bon...]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mascotte qui bougeais toute seule :O [LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La mascotte qui bougeais toute seule :O [LIBRE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
¤ INTERNAT NOZOMI ¤ :: Extérieur de l établissement :: Dépôt-
Sauter vers: