Partagez | 
 

 Qui aurait pensé qu'un démon aurais besoin de réconfort... [ PV Hiryuu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Qui aurait pensé qu'un démon aurais besoin de réconfort... [ PV Hiryuu]   Sam 13 Sep - 12:11

J'ai traversé toute la ville en courant depuis la forêt. Mes mollets me lancent, j'ai l'impression que mes jambes vont se briser si je fais un pas de plus, mais je continue malgré la douleur. Je déboule dans l'internat, passant par les couloirs les moins visités. Le bruit de mes pas précipités résonnent dans l'internat, il fait beau aujourd'hui, je ne croise absolument personne, ils doivent tous être dehors alors je ne sais même pas pourquoi je me dirige vers sa chambre, le connaissant, il ne sera sûrement pas là... Mais l'espoir et tout ce qu'il me reste pour l'instant... Hiryuu.

J'arrive dans le dortoir des garçons, j'entends quelque rire derrière les portes, je ralentis le pas, m'appuyant contre le mur pour me soutenir pendant que je marche. J'entends une porte qui s'ouvre, je me sèche le visage rapidement et me retourne, me trouvant face à un garçon aux cheveux noir, je m'éclaircit la voie et me force à parler normalement.

- Excuse moi, C'est là quelle la chambre d'Hiryuu...

Il me regarde comme s'il avait pitié de moi mais je l'ignore. Il me dit :

- L'ange aux cheveux rouges ? J'acquiesce. Juste là.

Il me montre la porte juste à côté de moi, puis il part. C'est fou comme j'arrive à parler aux gens quand je me sens mal. Je me laisse aller contre la porte sur laquelle est inscris 06B, m'appuyant entièrement sur elle, du poing, je frappe contre la porte... Mais rien. J'essaie d'ouvrir la porte, mais elle est verrouillée... Je frappe toujours contre la porte, espérant qu'il soit à l'intérieur, et je me laisse couler le long de la porte, pour me retrouver assise devant, la tête appuyée contre le bois peint. J'attends en silence, plus aucune larme ne coule à présent. D'une voie étranglée, je soupire

- Où es-tu ?...

J
'ai le goût du sang dans la bouche a force d'avoir trop couru, et je tousse après chaque respiration tellement je suis en manque d'oxygène.
Je suis pathétique... J'aurais dû mourir à la place de cet étranger dans cette rue lugubre...
Je ferme les yeux et me laisse aller, en boule contre la porte.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Qui aurait pensé qu'un démon aurais besoin de réconfort... [ PV Hiryuu]   Sam 13 Sep - 23:04

Au milieu d’un lieu sombre sans lumière, sans repère. Une souffrance au plus profond de mon être… Mon cœur se déchire. Aucun signe de vie… Que le vide. Où suis-je ? Pourquoi tout est si sombre et si triste ? Je suis si seul… J’ai froid… j’ai peur… Dans un néant perdu, je marche et erre sans but, sans raison… Pourquoi cette souffrance ? Oh une lueur enfin dans ce sombre horizon… Une lumière douce… Tary ! Attends-moi… Ne part pas! Je … Cette souffrance… Je t’en pris ne part pas ! Ah !!!

Un sursaut soudain réveilla l’ange. Tremblant suant à grosse goute, il reprit petit à petit ses esprit. Encore un cauchemar… Quelques jours s’était écoulé depuis sa rencontre avec Vlad et ce fameux incident, et depuis il n’arrivait plus à trouvé la paix la nuit. Des cauchemars récurrents venaient l’hanter où Tary et Vlad apparaissaient de façon récurrente… Souvent mêlé à de tragiques évènements. Il essuya une larme de ses yeux, espérant que celui-ci seraient le dernier qu’il ferait. Il se leva donc et se rassura en contemplant le soleil se levé, accomplissant ainsi son rituel quotidien qui lui redonné force et courage pour la journée. Quelle beauté… Il aurait pu rester ainsi toute la journée. C’est donc après ce moment de communion avec Dame nature qu’il reprit son habituelle bonne humeur pour attaquer cette journée… Comme d’habitude. Une douche, s’habiller, manger et il sortit prendre l’air, verrouillant sa porte à clef. Il chantonna un petit air de bonne humeur en marchant pensant à cette journée qui l’attendait. Qui vais-je rencontré aujourd’hui ? J’aimerai tellement vous voir Vlad et Tary. Ou peut être vais-je avoir une nouvelle rencontre fabuleuse ? Oubliant rapidement ses problèmes nocturnes, l’insouciance et la naïveté le caractérisant.

Bonjour ! Comment vas-tu ? Que deviens-tu ? Des sourires, de la joie et de la gaieté. Voila ce qu’observé Hiryuu dans les couloirs de Nozomi en ce jour de repos, idéalisant la réalité. Lui marchait sans but et sans raison, appréciant simplement le fait de marcher, l’esprit léger. Et s’il rencontrait quelqu’un s’est avec plaisir qu’il parlerait avec. Puis il se posa sur un banc, un rayon de soleil caressant sa peau fessant légèrement frissonné sa peau. Il demeura ainsi quelques instants, pensant à tout et à rien. Ah Nozomi… Je suis content d’être venu ici. J’ai passé tant de bon moment et j’ai rencontré tellement de personnes différentes. Mais un jour je devrais partir… ce jour… Puis il se leva subitement, ne voulant pas poursuivre cette pensé. Oui un jour il devra partir pour poursuivre ses rêves… Mais au fond de lui il voudrait continuer à vivre ainsi pour toujours et esquivé la griffe du temps qui nous chasses sans relâche, et qui nous pousses à changé. Le temps…

Il marcha de nouveau donc et vit ses pas, guidé par le hasard, l’emmené en direction de son dortoir. Il n’avait rien de particulier à y faire, mais il continua sa route, pensant qu’une surprise l’attendait peut être. Cette pensé le fit sourire et on sentit dans sa démarche de la joie sans réel raison. Il continua atteignant sa chambre et fut surprit par la découverte qu’il fit. Il vit Tary en boule contre la porte de sa chambre. Tary ! Son regard fut submergé par la joie à sa vue, mais ce sentiment laissa place à l’inquiétude et à la tristesse lorsqu’il vit ses yeux si envouteur humide et son visage marqué par la tristesse que laisse un pleur. Il se précipita vers elle :

-Tary ! Je suis si content de te voir ! Pourquoi m’as-tu l’air si triste… ?

La voir ainsi le submergea de tristesse… La souffrance de ceux qu’il aimait l’affecté autant que s’il souffrait lui-même.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: Qui aurait pensé qu'un démon aurais besoin de réconfort... [ PV Hiryuu]   Dim 14 Sep - 9:59

J'ai une musique dans la tête... La voie d'une fille est légèrement modifiée pour paraître plus grave et plus nostalgique. Elle chante en anglais et est accompagnée d'une mélodie répétitive que je suis en rythme avec de léger mouvement de tête.

Je ne sais pas depuis combien de temps je suis resté là sans bouger contre cette maudite porte que je pourrais ouvrir facilement grâce à mes pouvoirs, au moins pour l'attendre à l'abri des regards stupéfait qui me toisent de la tête aux pieds en passant à côté de moi.
Mais ça ne se fait pas de rentrer comme ça dans la chambre de quelqu'un, de plus je suis trop épuiser pour réussir à soulever même une simple feuille de papier...

Petit à petit, je reprends mes esprits et la musique sombre doucement dans le silence comme un soupir emporté par le vent. Le couloir devient affreusement silencieux, seul le bruit du vent qui entre par une fenêtre quelque part fait résonner une plinthe lugubre qui se répercute contre les murs. Je soupire relevant la tête pour la soutenir avec ma main droite.

Le bruit d'une porte qui s'ouvre parvient jusqu'à mois, pas selle d'une porte de chambre, c'est celle de l'entrer du dortoir. Ma tête replonge contre mes jambes, j'attend que cette personne passe. Les pas s'accélèrent dans ma direction, je serre les dents espérant que ce n'est pas vers moi qu'il vient, j'en oublie même que j'attends Hiryuu, jusqu'au moment ou j'entends sa voix...

- Tary !

C'est une nouvelle chanson qui me revient à l'esprit, toujours une femme qui chante, une voix vibrante pleine d'espoir et des instruments qui jouent une mélodie entraînante. Je lève la tête, le temps que mes yeux fassent la mise au point je ne reconnais que ces cheveux rouges.

- Je suis si content de te voir !

Il me semble que c'est Hiryuu qui a dit ça, mais ça aurait très bien pu être moi aussi. La mélodie résonne toujours dans ma tête, de plus en plus joyeuse et entraînante, accompagner de nouveau par la voie de l'ange.

- Pourquoi m'as, tu l'aires si triste... ?

Il arrive enfin vers moi, j'aimerais lui sourire pour lui montrer que je suis heureuse de le voir, mais je n'y arrive pas, mon visage reste immobile et fatigué. Je me force et un léger sourire se dessine enfin sur mon visage, mais il s'efface aussi tôt. Je laisse échapper un soupir et laisse ma tête aller contre la porte. Je ne sais pas quoi dire, de toute façon, je n'en ai pas la force, alors je me contente de me redresser et de tendre las bras vers lui pour qu'il m'aide à me relever.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Qui aurait pensé qu'un démon aurais besoin de réconfort... [ PV Hiryuu]   Dim 14 Sep - 17:55

Un silence se plaça suite aux dires d’Hiryuu. Il observa toujours la tête de Tary qui était figé, sans expression particulière, sinon la fatigue comme si elle était ailleurs. Il attendait une parole de sa part, un mot ou une expression mais il n’en fut rien. Elle était accroupie contre sa porte… Un hasard à moins qu’elle était venue ici pour le chercher ? Il n’en savait rien mais il n’en restait pas moins heureux de la croiser. Puis il vit ses bras se tendre en sa direction, qu’il attrapa aussitôt pour l’aider à se relever. Elle eu du mal à effectuer ce simple mouvement, et il vit qu’elle était tout simplement épuisé pour une raison ou une autre. Une multitude de question lui vient à l’esprit, mais il ne les posa pas, pour la laisser reprendre son souffle.

Ils étaient donc debout devant sa chambre, demeurant ainsi quelques moments. Les couloirs du dortoir étrangement vide. Ses jambes lui semblaient lourdes tant elle devait avoir courir. C’est donc après un léger silence qu’il se lança, avec son habituel niait et heureux regardant par une fenêtre en face d’eux :

-Belle journée hein ? Le soleil brille, nous nous croisons. D’ailleurs voici ma chambre ! Puis il se retourna vers elle et vit qu’elle avait toujours son air de tout à l’heure. Il s’arrêta demandant, Tu vas bien… ?

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: Qui aurait pensé qu'un démon aurais besoin de réconfort... [ PV Hiryuu]   Lun 15 Sep - 21:07

Aussitôt, le jeune garçon aux cheveux rouges s'avance vers moi et me prend dans ses bras pour me relever sur mes pieds, m'enveloppant de sa chaleur presque habituelle maintenant, mais qui me réconfort toujours autant à chaque fois. Je prends appuie contre le mur, bloquant mes jambes pour pouvoir rester debout.

Il parle avec son aire habituelle, rayonnant de bonne humeur, regardant par la fenêtre près de nous, donnant sur le ciel bleu.

- Belle journée hein ? Le soleil brille, nous nous croisons. D'ailleurs voici ma chambre !

Il se tourne à nouveau vers moi, je ne le quitte pas des yeux, restant impassible. D'un aire inquiète, il me demande.

- Tu vas bien... ?


- Hum...

Dis-je subitement d'une voie un peu étrangler qui sonne bizarrement faut. Je ne sais vraiment pas comment lui expliquer ce qui c'est passé, ni même si je dois lui dire la vérité, de toute façon se serrais trop long à expliquer...
Ma gorge se serre et je fais de mon mieux pour retenir les quelques larmes qu'il me reste. Je baisse les yeux et laisse mes doigts s'entrelacer entre eux, crispés. Je déglutis relevant les yeux sur l'ange en face de moi, cette puissance qui émane de lui m'a toujours impressionné, ainsi que son calme apparent et sa gentillesse... Et son courage aussi.
Alors que moi je ne pense qu'a vouloir me changer sans jamais y parvenir malgré tout mes efforts pour y arriver, il y a toujours un moment où je craque comme tout a l'heure dans la forêt, ses moment où je voudrais ne jamais être danse corps, dans se monde là. Et dire que la seule chose qui me retient ici, c'est Hiryuu...

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Qui aurait pensé qu'un démon aurais besoin de réconfort... [ PV Hiryuu]   Jeu 18 Sep - 23:58

Une journée comme une autre ? Non, comme d’habitude avec Tary, cette journée allait être pleine de rebondissement et de péripéties rocambolesques. Oui cela ne fessait que quelques semaines ou peut être quelques mois qu’ils se connaissaient, mais pour lui elle était devenu un être chère et important. Oui si elle se sentait mal, cela l’affecterait aussi et oui il serait prêt à beaucoup pour elle. Pourquoi donc ?

-Hum…

Esquissa Tary à la question d’Hiryuu, d’une voix assez étrange. Elle parut tourmentée, baisant le regard le sol, comme hanté par un cruel souvenir. Bien sur cela n’échappa point à l’ange qui fut attristé de la voir ainsi… Bien qu’il ne savait pas la cause de ses maux. Mais la vision de cette fille crispée sur le point de fondre en larme ne pouvait le laissé indifférent. Il voulut la comprendre, partagé sa souffrance, l’apaisé comme il pouvait, mais elle ne semblait pas enclin à lui faire partagé son vécu. Un choix qu’Hiryuu après quelques instants de réflexion jugea respectable, car certains mots ont l’effet de couteaux poignardant le cœur. Même s’il ne savait pas ce qui la mettais dans cette état, il décida de se montré le plus intentionné possible, afin de soulagé sa peine du mieux qu’il pouvait. Ainsi il reprit sa bonne humeur habituelle et déclara dans ce couloir bercé par la lumière du soleil :

-Oui je suis vraiment content de te revoir depuis la dernière fois ! Pourquoi ne pas rentré dans ma chambre pour t’assoir ou te reposer un peu ? Tes jambes tremblent de fatigue. A moins que bien sur tu ais autre chose à faire… Mais sinon tu es la bienvenue !

Effectivement elle avait du mal à tenir debout. Et elle pouvait compter sur lui pour lui fournir tout le soutient possible. Pourquoi donc ? Simplement car ils étaient amis, et que des amis sont toujours l’un pour l’autre… pour le meilleurs mais surtout pour le pire ! Ainsi il sortit une clef et déverrouilla sa chambre. Il ouvrit la porte qui donna sur cette pièce, rangé comme d’habitude tout en poursuivant :

-Il y aura bientôt un nouvel arrivé je crois, mais pour le moment je suis seul ici, donc tu peux venir quant tu veux à l’avenir.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: Qui aurait pensé qu'un démon aurais besoin de réconfort... [ PV Hiryuu]   Sam 20 Sep - 22:33

La simple idée de lui avoir menti, même pour un rien, juste parce que je n'ai pas envie d'en parler me rend mal, on ne ment pas à un ami, mais je sais que mon petit mensonge était gros comme une maison, ce n'est pas comme s'il m'avait trouvé affaler contre sa porte et en pleine dépression. Mais l'ange ne semble pas m'en vouloir, il me connaît et sait sûrement que je n'ai simplement pas envie de m'expliquer pour l'instant.

Se forçant à être souriant il dit :

-Oui je suis vraiment content de te revoir depuis la dernière fois ! Pourquoi ne pas rentré dans ma chambre pour t'assoir ou te reposer un peu ? Tes jambes tremblent de fatigue. À moins que bien sûr tu ais autre chose à faire... Mais sinon tu es la bienvenue !

Je lui souris, un sourire sincère, juste pour lui faire comprendre qu'il fait ce qu'il faut comme toujours, et pour le remercier d'être toujours là. Il s'approche alors de la porte à côté de moi, sortant ses clefs avant d'ouvrir la porte, puis il me dit :

-Il y aura bientôt un nouvel arrivé je crois, mais pour le moment je suis seul ici, donc tu peux venir quand tu veux à l'avenir.

Il m'invite à entrer, je me décolle du mur dans un effort presque sur humain puis je passe la porte. La pièce est spacieuse et tout à une place qui lui est propre, tout est bien rangé, étonnant pour la chambre d'un garçon, mais étant donner que ce garçon est un ange ça ne me surprend pas tellement au final. Il y règne une odeur douce... C'est celle d'Hiryuu, mais en à peine plus forte, ça sent le savon et l'eau chaude, le genre d'odeur délicate que dégage notre peau quand on sort de la douche. J'en remplis mes poumons comme pour me purifier, comme si son odeur faisait que je devienne comme lui.

Je m'avance jusqu'à l'autre bout de la pièce comme si j'étais chez moi, et je m'assois sur le lit installé dans le coin, libérant enfin mes jambes de mon poids, je m'adosse contre le mur derrière moi.

- C'est sympa, j'aime bien la déco...

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Qui aurait pensé qu'un démon aurais besoin de réconfort... [ PV Hiryuu]   Dim 28 Sep - 13:37

La porte s’ouvrit sous l’impulsion d’Hiryuu et les voici rentrant ensemble, comme deux amis. Tary marcha lentement emboitant le pas à Hiryuu, qui resta en retrait, fermant la porte délicatement derrière eux. Il retrouva sa chambre, propre comme habitude, car Hiryuu n’aimait pas vraiment les lieux sales et les mauvaises odeurs. Elles lui rappelaient cette fameuse journée qui restera pour lui une cicatrice ouverte d’où coules ses larmes ensanglanté… et la responsabilité de n’avoir pu empêcher l’abominable massacre et d’avoir mit en danger cette fille. Pour le reste, sa chambre était dominée par quatre murs blancs qui captaient le flot de lumière émanant par la grande fenêtre de cette chambre. Une fine observation et un regard perçant verrait que la peinture ornant les murs étaient d’un blanc de teinte différents… Des murs légèrement plus sombres que d’autres. Mais ceci était masqué par la lumière qui se reflétait sur tous les murs de la chambre. Une grande fenêtre dominait la pièce, d’où parvenait la joie et la chaleur d’un rayon de soleil… Et la beauté de la forêt au loin. Les jours de neige, les couché et les lever de soleil était un sublime spectacle auquel Hiryuu aimé assister quotidiennement. Puis contre un mur était disposé un lit au drap blanc, vers lequel Tary se dirigea et soulagea le poids de ses jambes de plomb. Elle lâcha après une observation du lieu :

- C'est sympa, j’aime bien la déco…

Ceci fit plaisir à Hiryuu. Pour le reste, on vit une grande armoire noire qui semblait contenir une infinité de chose, et enfin son bureau en boit. Dessus était disposé une multitude de livres qu’Hiryuu aimait lire… et au milieu de ceux-ci demeuré une photo retourné. Cette photo… Hiryuu se dirigea vers elle et la rangea dans un tiroir. Puis il répondit :

-Merci ! Je suis content que cela te plaise


Il regarda l’immense fenêtre d’un air mélancolique et nostalgique. Le passé… Un flot de souvenir ressurgie en lui. Les bons bien sur, mais aussi les autres… Ah…Il devait maintenant l’oublier et aller de l’avant. Bien sur il voulut savoir ce qu’était devenue cette fameuse magicienne après leur séparation prématurée… Mais il savait bien que cette question resterait pour lui sans réponse. Il regarda Tary en reprenant son air souriant. Oui… désormais seul devait conter le présent et le futur. Il s’assoie à coté d’elle continuant :

- Ce fameux jour tu m’as donné beaucoup de force Tary …et je t’en remercie du fond du cœur. Sans toi… je ne sais pas comment ma rencontre avec Vlad ou même Zénon aurait pu finir. Et c’est pourquoi tu pourras toujours compter sur moi quoi qu’il se passe. Puis il se mit à rire, tu souviens tu de notre première rencontre au sous sol ? J’étais venu chercher un monstre et je suis tombé sur toi… C’était vraiment une journée marrante ! Puis il finit après un silence, et un souvenir précieux pour moi.

Le futur fera surement que leurs chemins prendront des routes différentes… Ils seront certainement loin l’un de l’autre, poursuivant chacun leurs rêves… Mais jamais il ne l’oubliera. Désormais elle était à jamais en lui, à travers tous ces souvenirs qu’ils partageaient. Il sourit de nouveau regardant de nouveau par la fenêtre. Nozomi… Ah Nozomi… Je suis si content d’être venu ici.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: Qui aurait pensé qu'un démon aurais besoin de réconfort... [ PV Hiryuu]   Lun 29 Sep - 21:03

Dans cette pièce lumineuse et immaculée de blanc seule deux taches noirs sont présente, donnant un peu de contraste à la pièce, il y a cette grande armoire sombre, et il y a moi... Avec mes cheveux et ma robe noire dans ce flot de lumières bien caractéristique de cet ange adorable. Hiryuu s'avance vers le bureau en bois recouvert de livre, presque aussi bien ranger que le reste de sa chambre. Il s'empresse de ranger une photo dans le tiroir avant que je ne la voie. Je détourne les yeux comme si je n'avais rien vu et lisse machinalement le drap blanc à côté de moi.

Que pouvait dons bien être cette photo ? Peut-être une photo de lui avec sa famille, ou avec quelqu'un d'autre. Ou peut être ne voulais il pas que je la voie tout simplement parcequ'il pensait que sa me blesserais, et étant donner que je ne vais pas très bien il ne voulais pas me faire de mal. Ça se tient... Mais ça ne m'en dit pas plus sur ce qu'il cache dans ce tiroir. L'idée que se soit celle d'une fille me laisse une impression étrange, mais je ne dirais pas que c'est de la jalousie...

- Merci ! Je suis content que cela te plaise.

Il regarde par la fenêtre un petit moment, l'aire légèrement absent. Puis il revient à lui toujours aussi souriant, il s'assoit à côté de moi et ajoute.

-Ce fameux jour tu m'as donné beaucoup de forces Tary..

La façon qu'il a de dire mon prénom comme un soupir me laisse plein de frissons.

- Et je t'en remercie du fond du cœur. Sans toi... Je ne sais pas comment ma rencontre avec Vlad ou même Zénon aurait pu finir. Et c'est pourquoi tu pourras toujours compter sur moi quoi qu'il se passe.

Il se met a rire.

- Te souviens-tu de notre première rencontre au sous-sol ?

J'acquiesce et souris en repensant à notre rencontre.

- J'étais venu chercher un monstre et je suis tombé sur toi...

Au final tu a trouvé ce que tu étais venu chercher, c'est ce que j'ai envie de lui dire, mais lui ne me voie pas sous cet angle-là. Ma gorge se noue... J'ai horreur de cette sensation-là, et ça m'arrive beaucoup trop souvent... Je déteste ce que je suis, je déteste être un démon... Un monstre. Même si je me trouve différente d'eux je ne le suis pas tellement au fond, il suffit qu'une gamine me balance des absurdités au visage pour que je craque et finisse par déraciner une poignée d'arbres... Mes pouvoirs se multiplient quand je ne me contrôle plus, je crains qu'un jour je m'en prenne à quelqu'un sans vraiment le vouloir, juste sous l'action de la peur ou encore de la colère.

- C'était vraiment une journée marrante ! Puis il finit après un silence, et un souvenir précieux pour moi.

Une phrase de cette fillette me revient en mémoire. « Les trésors, les mieux gardés sont les meilleurs. Moi je me suis intéressé à toi mais à ce que je vois la devant moi j'aurais dû partir. »
Hiryuu lui est le seul à s'être intéressé à moi et à être resté... Il mérite de savoir... Encore hésitante, je porte mes mains à ma bouche, calant l'ongle de mon pouce contre mes dents. Puis dans un soupir je m'allonge contre lui, la tête posée sur ses cuisses. Après un petit silence je lui dit tout.

- J'ai croisé une petite métamorphe dans la foret... Elle est venue me voir et je l'ai évité comme je le fais avec tout le monde. Ça ne lui a pas plus elle m'a dit plein de choses, comme quoi je méprisais les autres, que je me croyais supérieure a tout le monde ou que j'étais folle, et que je voulais rester comme je suis... Elle m'en a mis plein la gueule sans rien savoir sur moi, et tout ce qu'elle a dit était complètement le contraire. Puis elle est partie et j'ai craqué, j'ai arraché les arbres autour de moi sans pouvoir me contrôler et puis je suis venu ici...

Je sens les larmes monter, je les retiens comme je peux et continue avant qu'Hyriuu ne dise quelque choses.

- J'en ai marre d'être comme je suis.

Je serre les dents et ferme les yeux pour contenir mes larmes. C'est comme un poids qui se divise en deux, comme si je luis en avait laisser la moitié.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Qui aurait pensé qu'un démon aurais besoin de réconfort... [ PV Hiryuu]   Sam 4 Oct - 15:21

Le temps passa lentement dans cette pièce où Hiryuu était heureux de passé du temps avec cette personne… Avec certes, un air nostalgique du passé, mais la joie de partagée ce moment avec elle. Il avait remarqué son chagrin, ce qui l’affecta aussi, mais il continua de profité du temps présent, en essayant d’apaiser ses maux du mieux qu’il pouvait. Puis après s’être remémoré le moment si particulier et agréable de leurs rencontres, Hiryuu vit Tary s’allonger sur ses cuisses. Un étrange frisson parcourut son corps, puis Tary lui compta l’origine de ses souffrances :

-J'ai croisé une petite métamorphe dans la foret... Elle est venue me voir et je l'ai évité comme je le fais avec tout le monde. Ça ne lui a pas plus elle m'a dit plein de choses, comme quoi je méprisais les autres, que je me croyais supérieure a tout le monde ou que j'étais folle, et que je voulais rester comme je suis... Elle m'en a mis plein la gueule sans rien savoir sur moi, et tout ce qu'elle a dit était complètement le contraire. Puis elle est partie et j'ai craqué, j'ai arraché les arbres autour de moi sans pouvoir me contrôler et puis je suis venu ici... J'en ai marre d'être comme je suis.

Hiryuu écouta d’une oreille très attentive ce récit qui avec une dernière phrase poignante. Comment avait ton put se comporté ainsi avec Tary ? Elle qui comptait tellement pour lui. Hiryuu ne pouvait décidément pas rester insensible à cela. Après un silence léger, Hiryuu afficha un sourire de compassion et caressa lentement les cheveux de Tary, laissant son cœur parler, sans réfléchir :

-O Tary… C’était donc sa… Cela a dut être dur pour toi. Puis il regarda le sol, continuant de caressé ses cheveux d’une main, l’autre main se posant sur la poitrine de l’ange. Pose ta main sur ta poitrine… ressens tu la chaleur de ton cœur ? J’ai aperçut une étincelle… Puis elle a flambé au fond de toi. Tu ne le sais pas encore… Mais tu dégage une force incroyable. Je ne parle pas de force physique ou de pouvoirs psychiques… Puis il releva le regard vers Tary, affichant toujours un sourire, Ma … rencontre avec toi a été très importante pour moi. Je t’aime et t’apprécies comme tu es, ceux qui te jugent en mal ne sont que des idiots… Tu es une fille géniale que j’adore réellement… Et ces mots sont sincères.

Puis il stoppa de lui câliné les cheveux, regardant de nouveau par la grande fenêtre de sa chambre. Un dernier rayon de lumière se posa sur lui… Puis un nuage gris apparut, obstruant la chaleur du soleil. Les bourrasques de vent s’enchainèrent soudain, et la pluie commença lentement à s’abattre sur l’internat… Il semblerait que l’orage sévira bientôt… Que le temps change vite, passant d’un extrême à l’autre. Puis il refocalisa son attention sur Tary et continua son monologue :

-Quel est ta force ? Je la vois à travers tes yeux… Ton cœur de démon qui a connu la tristesse… Et qui continu à ressentir l’amour et l’amitié. C’est pourquoi ne penses jamais que tu es faible et ne te maudis jamais... La joie, la peur, l’énervement, l’angoisse sont des sentiments que nous ressentissions tous, ta réaction était justifiée. Mais sache que si un jour tu décides de changer… Alors je serais derrière toi et tu pourras compter sur moi pour t’aider.

Une perle rare perdant confiance à cause de la bêtise des autres… Une souffrance qui nait de nos différences. Et ces stéréotypes existant toujours dans notre monde, y compris au sein Nozomi. Oui le monde allait mal… Les races avaient toujours du mal à cohabité ensemble, et chacun se permettant le non respect des autres. Le monde doit changer… Un monde de tolérance où chacun vivrait heureux avec les autres… Un monde où toutes les races s’accepteraient sans soucis, mettant en commun leurs savoirs pour avancer d’un pas commun. Un monde où Tary vivrait heureuse… Oui il était conforté dans son rêve de révolutionner le monde pacifiquement, même si cela pouvait paraître déraisonnable et utopique. Mais il le fallait. Après tout cela était son rêve le plus chère… Et il consacrera toute sa vie pour le réaliser.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: Qui aurait pensé qu'un démon aurais besoin de réconfort... [ PV Hiryuu]   Sam 4 Oct - 22:13

Il passe délicatement sa main dans mes cheveux, je ferme aussitôt les yeux et souri suite à ce contact, C'est bien une des seules choses qu'il pouvait faire pour me réconforter. J'ai toujours aimé que l'on me touche les cheveux, ça me fait des frissons dans tout le corps et ça me détend en une fraction de seconde. Alors je me laisse aller, suivant le rythme de ses caresses et de sa respiration lente, me laissant guider par sa voie, comme une berceuse.

-O Tary... C'était donc ça... Cela a dut être dur pour toi. Pose ta main sur ta poitrine... Ressens-tu la chaleur de ton cœur ? J'ai aperçu une étincelle... Puis elle a flambé au fond de toi. Tu ne le sais pas encore... Mais tu dégages une force incroyable. Je ne parle pas de force physique ou de pouvoirs psychiques... Ma ... Rencontre avec toi a été très importante pour moi. Je t'aime et t'apprécie comme tu es, ceux qui te jugent en mal ne sont que des idiots... Tu es une fille géniale que j'adore réellement... Et ces mots sont sincères.

Il se tait et reste immobile, arrêtant de me caresser les cheveux. Je reste silencieuse, repensant à tout ce qu'il vient de dire. Soudain, la lumière disparaît et le bruit mélodieux de la pluie se déclenche. Je reste moi aussi immobile, les yeux toujours fermés et complètement détendus pour une fois...
La fatigue arrive enfin, comme une vague. Hiryuu reprend son discours de sa voie toujours aussi rassurante.

-Quelle est ta force ? Je la vois à travers tes yeux... Ton cœur de démon qui a connu la tristesse... Et qui continue à ressentir l'amour et l'amitié. C'est pourquoi ne penses jamais que tu es faible et ne te maudis jamais... La joie, la peur, l'énervement, l'angoisse sont des sentiments que nous ressentissions tous, ta réaction était justifiée. Mais sache que si un jour, tu décides de changer... Alors je serais derrière toi et tu pourras compter sur moi pour t'aider.

Je me sens fatigué et engourdie. Je me sens partir... Je pars.

Il me semble que je me suis endormie, mais je n'en suis pas si sûr car je sens toujours la forte présence d'Hiryuu à côté de moi. Le bruit de la pluie battant contre la vitre et toujours là et l'ange continue de me caresser les cheveux. Je me décale pour me mettre sur le dos, toujours couché contre Hiryuu. Je le regarde dans les yeux, il me lance un sourire que je lui rends aussitôt. Il me regarde et dégage une mèche de mon visage. Sans réfléchir, et sens vraiment contrôler mes actes je vois mon bras se lever et s'enrouler autour de son coup. Je tire doucement et fait descendre son visage vers le mien. Il se laisse faire et se penche vers moi. Je sens son souffle contre mon visage, et doucement je le fais se rapprocher de plus en plus... Ses cheveux rouge me chatouille le front et bientôt son nez frôlera le mien...

Un coup de tonnerre résonne. J'ouvre brusquement les yeux et face à moi tout est blanc. Hiryuu à disparu. Au deuxième coup de tonnerre je commence à reprendre mes esprits... Je suis sur les draps blancs du lit d'Hiryuu, allonger sur le côté, face au mur. Je me laisse rouler sur le dos et passe une main dans mes cheveux en soupirant.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Qui aurait pensé qu'un démon aurais besoin de réconfort... [ PV Hiryuu]   Dim 5 Oct - 19:59

Une goutte puis une autre… Et voilà l’internat en proie à la pluie. Hiryuu lui venait de finir son discours avant de voir à sa surprise que son interlocutrice s’était semble t’il endormie… Il avait surement laissé son cœur parlé trop, pensa t’il, gloussant tout seul. Il la contempla un temps durant, caressant délicatement une dernière fois sa chevelure. Tary… reste comme tu es… ne deviens pas comme cette personne… Promet le moi… Ma chère amie que j’estime tant, si précieuse à mes yeux... Elle semblait si fatigué allongé sur sa cuisse… Il ne pouvait réellement pas lui en vouloir de s’être endormi soudainement. J’aimerais tant que le temps arrête sa marche infernale… Tu n’es pas de mon avis ? Il continua de la regarder, observant cette beauté dans sa torpeur, pensant à quoi elle pouvait bien rêver. Un rêve idyllique au milieu d’une contrée utopique ? Ou bien un rêve épique où sa bravoure lui serait montrée ? Les rêves… Quel doux repaire… Qui s’obscurcie pour certains. Il repensa le cœur serré aux cauchemars qui l’hantait toute les nuits depuis cet épisode avec Vlad… Et l’horreur inhumaine des visions qu’il avait. Tary engloutis un l’abime dont personne ne revient devant ses yeux impuissant… Ou Vlad souffrant le martyre avant d’être consommé dans un torrent de flamme ardent… Oui quels douloureux rêves. Une peine pour son cœur qui aime rêver d’amour, d’amitié, de joie… Il espéré que Tary ne vivait pas la même chose que lui. En effet son doux visage, à la joie d’Hiryuu, était décoré d’un sourire joyeux. Il pensa qu’il aimerait tant redécouvrir la beauté d’un rêve… Peut être ce sentiment lui reviendrait cette nuit ? Oui un rêve doux et harmonieux… Un rêve… Me laisserais tu rejoindre le tient… Tary ?

Puis il leva délicatement sa tête, substituant sa jambe à un coussin et couvrant son corps d’une couette blanche. Puis il se redressa faisant le moins de bruit possible pour ne pas déranger son précieux sommeil. Il se dirigea vers son bureau, s’asseyant observant la pluie, comme il aimait tant le faire. Une gouttelette glissant sur la vitre devant lui… Et une larme coula de son visage. Certains souvenirs sont des flèches en direction du cœur… Puis une autre larme coula lentement. Pourquoi se sentait-il si vide soudainement ? Il était comme seul au monde… regardant Tary. Elle était si proche de lui mais si loin en même temps… Il essuya ses larmes qui coulaient sans raison, et sortit de la pièce. Il arriva dans le couloir de glace où il n’y avait aucune présence, et marcha jusqu'à une fenêtre d’où il avait un meilleur vu sur la pluie. Pourquoi ces larmes ? Lui-même l’ignorait, mais son cœur se serrait dans sa poitrine… Un éclair éclatant soudainement dans le ciel. Puis un autre… Et une autre larme apparut sur son visage… Qu’il essuya rapidement lorsqu’il entendit des pas vers sa direction.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: Qui aurait pensé qu'un démon aurais besoin de réconfort... [ PV Hiryuu]   Lun 6 Oct - 20:44

Je reste encore un moment allongé sans bouger, dans le calme, attendant une quelconque manifestation d'Hiryuu, mais rien ne vient, tout est silencieux. Je me redresse et constate qu'il n'est pas là. Je me laisse retomber lourdement sur le matelas, soulevant une vague de son odeur rassurante. Je me lève enfin du lit lissant mes cheveux avec mes doigts pour les remètrent rapidement en place. Je remets également les draps blancs en place pour ne pas faire tache dans cette chambre bien rangée.

J'inspire profondément en regardant par la fenêtre le ciel encore noir de nuage imposant, puis me tourne vers cette chambre toujours aussi lumineuse malgré l'absence de lumière, lui donnant tout de même une allure fantomatique. Mes yeux se posent sur le bureau... Et sur le tiroir soigneusement refermé... Je jette un dernier coup d'œil en direction de la porte pour vérifier qu'il n'est pas en train d'entrée. Je m'approche du bureau recouvert de livre et pose la main sur la poignée du tiroir en bois... Je vérifie une nouvelle fois qu'il n'y a personne devant la porte, en regardant la lumière sous la porte, mais il n'y a personne. Je ferme les yeux, encore hésitante. Est-ce que je veux vraiment savoir ce qu'il a voulu me cacher ? Au fond de moi je n'en suis pas si sur, alors j'essaye de me mettre à sa place... Je ne pense pas que j'accepterais qu'on fouille dans mes affaires non plus, mais avec Hiryuu se serrait peut-être différent...

Au final, je laisse tomber. S'il voulait me cacher quelque choses, c'est qu'il a une bonne raison. Je ne veux pas non plus faire des choses dans son dos, je tiens trop à lui... Je m'écarte de se fichu bureau et sort de la pièce. Je referme doucement la porte derrière moi et m'appuie contre celle-ci. Je regarde autour de moi, Hiryuu et un peu plus loin, seul, adosser contre la fenêtre regardant dehors d'un aire mélancolique.

Je souris intérieurement et m'approche de lui, repensant à ce rêve réaliste. Me demandant subitement ce qui c'était réellement passé avant que je m'endorme, je me rappelle ce qu'il m'a dit mais après plus rien, juste le rêve. Et puis combien de temps ai-je dormi ? Quelle heure est-il ? J'arrive enfin vers Hiryuu, il se frotte rapidement les yeux puis se tourne vers moi. Je le regarde d'un aire inquiète et lui demande.

- Ça va ?

On a beau être proche tout les deux et avoir vécu des moments fort, mais il y a comme un vide parfois, que l'on essaye de combler. On essaye de se comprendre l'un l'autre sans trop de difficulté, réduisant rapidement cet écart entre nous. Je me demande si on ne s'était pas rencontrer dans une autre vie. Ou si nous y étions destiné depuis toujours. Et le voir la devant moi avec se regard perdu qu'il essaye de cacher comme a son habitude. Je ne suis pas si différente que lui au fond. Enfin je pense, un jour comme moi il craquera peut être comme je l'ai fait et viendra me parler. A moins qu'il est quelqu'un de plus important à ses yeux...

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Qui aurait pensé qu'un démon aurais besoin de réconfort... [ PV Hiryuu]   Sam 11 Oct - 14:47

Un rugissement dans le ciel… Le firmament déchiré en deux par le déchainement et la puissance de la nature. Hiryuu lui était toujours, cœur serré, à observé la magnificence effrayante de la nature se déchainant sous ses yeux. Ses pensés orienter vers Tary… Quelle étrange sensation… Cette pluie battante était à l’image de son cœur. Que penser de tous cela ? Après avoir essuyé ses yeux rapidement il entendit dans son dos :

-Sava ?


C’était la douce voix de Tary qui parvint jusqu’à ses oreilles. Il se retourna souriant, exprimant un soulagement inaudible. Il allait mieux désormais. Oui… Il avait eu un moment de faiblesse qu’il se maudit d’avoir ressentit. Voir cette figure se tenant devant lui ainsi lui rappela que malgré le départ de nombreux amis chers à ses yeux, il ne sera jamais seul. Il y a cette personne si chère à ses yeux qui avait tant fait pour lui…Tary… je suis désolé de ma faiblesse. Tu me donnes tant de force et tant de courage… J’aimerais tant me montrer plus digne de toi. Plus jamais je ne montrerais aussi faible. Puis il la prit dans ses bras la serrant tendrement chuchotant un merci.

Son cœur palpitant… Puis il se sépara d’elle un peu rougissant. Nos sentiments incertains nous tronquent la vérité et nous mènes parfois vers des chemins sinueux. Un sourire, un geste, et nous voilà heureux d’avoir cravaché le long cette longue route incertaine qui mène au bonheur. Un éclair dans le ciel… Ah les sentiments… Certaines jouissances de l'esprit sont faites pour calmer les orages du cœur. Comment décrire ce qu’il ressentait à ce moment ? La magie de la vie.

Ils se regardèrent silencieusement dans ce couloir vide. Hiryuu était perdu dans les grands yeux verts de cette fille à lire en elle comme dans un livre ouvert. Oui cette personne représentait énormément pour lui désormais. Le hasard d’une rencontre, puis un lien fort se créant par la suite… Il avait soudainement tant de chose à lui dire… Mais il ne voulut briser ce moment de complicité qui s’était créé. Quant soudainement on entendit le clappement d’une porte se fermant suivit de l’apparition d’un individu déambulant dans le couloir. Il se dirigea vers eux demandant en regardant Hiryuu :

-‘scusez moi m’sier, qu’el jours qu’on est ? Qu’el heure qu’on est?


L’individu était un homme habillé de façon grotesque et parlant avec un accent assez farfelu. Il venait de l’extérieur et était trempé avec son manteau beaucoup trop grand pour lui. Il parut être maladroit, manquant de chuter lorsqu’il avait atteint les deux protagonistes. Cependant sans être perturbé par l’apparition de cette étrange individu, Hiryuu répondit à sa question assez saugrenu par :

-Nous sommes vendredi quant à l’heure je l’ignore… Le soleil a disparut à cause de l’orage, donc il fait assez sombre dehors, je n’ai aucun moyen de le savoir je suis désolé.

L’autre individu réplica par :


-A j’vois… Ben merci m’sier z’êtes des gens bon vous deux qu’sas’vois !


Puis il courut rapidement, ressortant sous la pluie battante, Hiryuu n’ayant même pas le temps de l’avertir sur les risques d’un tel orage. Il regarda Tary, riant suites à cette apparition de cet homme sortant de nulle part. Il avait cependant brisé ce lien invisible qui se créait depuis quelques minutes... Hiryuu poursuivit alors :


-C’est vrai je me demande il est quel heure… En tous cas tu m’a l’air d’avoir meilleurs mine je suis content que tu ais pu te reposer. Nous ferions mieux de rentrer dans ma chambre vu le temps qu’il fait dehors nous ne pourrions pas sortir de toute façon.

Ils se dirigèrent lentement vers sa chambre… Hiryuu lui ouvrant la porte puis la suivant. De retour dans cette pièce où Hiryuu alluma la lumière pour combler le manque de luminosité, il continua :

- Tu me rappelles une personne qui personne qui comptait beaucoup à mes yeux… Mais qui n’est plus la désormais. Je suis vraiment heureux de t’avoir rencontré.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: Qui aurait pensé qu'un démon aurais besoin de réconfort... [ PV Hiryuu]   Lun 13 Oct - 20:53

Il se retourne vers moi, me faisant face, me rappelant tous ses moments où il s'est retourné ainsi, plantant son regard puissant dans le mien et me souriant sincèrement. Une impression de déjà vu... Vécu dans la vie réel mais aussi en rêve... Qu'est-ce que je serrais devenu si je ne l'avais jamais rencontré ? Je me serrais sûrement fait quelques amis quand même, mais sûrement pas une relation aussi forte que celle que nous avons construite, même si je sens au fond de moi qu'elle deviendra de plus en plus profonde au fil du temps, a chaque fois que nos regard se croiseront où que nos corps se frôleront... Cette complicité enflera.

Il s'approche de moi et me prend dans ses bras, comme il l'a également fait de nombreuses fois, mais se contact je ne m'en lasserais pas, je ne m'en lasserais jamais. En temps normal j'aurais été surprise qu'il me prenne ainsi contre lui, mais là ça me semble tout naturel, surtout qu'il n'a pas vraiment répondu à ma question précédente et qu'il me chuchote doucement un « merci. » Alors que je n'ai rien fait d'autre que partager son regard et être tout simplement là. Je me serre doucement contre lui, cœur contre cœur... M'appuyant sur son épaule pour m'imprégner de la douce odeur rassurante qu'il dégage C'est comme si une communication silencieuse s'était installée entre nous, et qui ne se rompe pas malgré nos corps qui finissent par se séparer sous l'influence d'Hiryuu. Nos yeux ne se quittent pas un seul instant, sens doute de peur de perdre l'autre. Le visage de l'ange s'empourpre légèrement, et a ma grande surprise je ne l'imite pas, enfin je crois.

Un flash lumineux éclaire soudainement le couloir tout entier, rapidement suivi par un grondement sourd qui fait vibrer le sol sous nos pieds. Puis un autre claquement résonne, uniquement dans le dortoir cette fois si, me forçant a détourner mon regard de l'ange. Quelqu'un venait d'entrer, un homme grand à l'air fatigué et perdu. Il nous demanda alors :

- 'Scusez moi m'sier, qu'el jours qu'on est ? Qu'el heure qu'on est ?

L'étranger s'avance d'une démarche maladroite, produisant une brui d'éponge que l'on écrase a chacun de ses pas tellement il a été trempé par la pluie. Il trébuche en arrivant vers nous, se rattrapant de justesse quand Hiryuu lui répond banalement :

- Nous sommes vendredi quand à l'heure je l'ignore... Le soleil a disparu à cause de l'orage, dons il fait assez sombre dehors, je n'ai aucun moyen de le savoir, je suis désolé.

- A j'vois... Ben merci m'sier z'êtes des gens bon vous deux qu'sas'vois !

Puis il repartit en courant sans aucune raison, et sortit de nouveau sous la pluie bruillante. Il me regarde et se met a rire, je souris en baissant les yeux au sol, puis il dit :

- C'est vrai je me demande il est quel heure... En tout cas tu m'a l'air d'avoir meilleur mine, je suis content que tu ais pu te reposer. Nous ferions mieux de rentrer dans ma chambre vue le temps qu'il fait dehors nous ne pourrions pas sortir de toute façon.

Il part alors en direction de sa chambre, je le suis en restant dernière lui, mon regard se plante sur les muscles de son dos qui bougent et se contractent lentement en suivant les mouvements de ses bras quand il marche. Je me mords la lèvre inférieure et entre dans la pièce après qu'il m'ait ouvert la porte. Derrière moi il entre, allume la lumière et dit.

- Tu me rappelles une personne qui comptait beaucoup à mes yeux... Mais qui n'est plus la désormais. Je suis vraiment heureux de t'avoir rencontré.

Je reste plantée au milieu de la pièce face à lui, hésitante à lui demander qui est cette personne, mais le faite qu'il ai dit qu'elle ne soit plus là j'ai songé un instant que cette personne pouvait être décédée, alors je ne lui pose aucune question, me contentant de lui sourire pour éviter un sujet qui pour le mettre mal à l'aise, moi également car je ne sais jamais quoi dire dans ce genre de situation-ci. Je me contente alors de lui demander :

- J'ai dormi longtemps ?

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Qui aurait pensé qu'un démon aurais besoin de réconfort... [ PV Hiryuu]   Sam 18 Oct - 16:16

Les deux amies marchèrent donc lentement dans ce couloir avant d’atteindre la chambre de l’ange où ils commencèrent une discussion où Tary demanda souriante :

- J'ai dormi longtemps ?

Une bonne question en effet… Noyée dans ses pensés, l’ange avait totalement perdu la notion du temps. Quelle heure était-il ? Il n’en savait rien et cela l’importait peu, car il n’avait rien prévu de spécial aujourd’hui. Désormais il était juste heureux d’être avec cette personne… Mais peut être, pensa-t-il, que Tary au contraire avait certaines taches qui l’attendait et qu’elle avait prévu de réalisé en ce jour si pluvieux. Auquel cas, Hiryuu se devait de trouver la réponse a cette question… Mais malheureusement il n’avait aucun moyen de le savoir. Il réplica donc, toujours souriant :

-Je dois bien avouer ne pas le savoir. J’espère que tu n’avais pas prévu de faire quelque chose de spécial aujourd’hui car avec ce temps orageux… Le temps passe tellement vite…

Le ciel était toujours en pleine essor avec un éclair apparaissant de façon périodique… Cela faisait longtemps qu’il n’avait vu le ciel en une telle agitation. La dernière fois était… Ah oui ce fameux jour où il avait rencontré ce zombie qui avait voulu dévoré sa chair… Un souvenir douloureux qui avait marqué le début d’un long recueillement de l’ange. Avant bien sur de rencontrer cette fameuse personne qui l’avait sortit de sa longue torpeur dans laquelle il avait été plongé par la peur et l’engouasse de cette nuit orageuse de pleine lune… Où il avait du fuir pour sa survit. Oui hélas… le temps passe tellement vite. Mais bien que nostalgique… Il était heureux de l’évolution des choses. Il avait désormais des gens fabuleux autour de lui, sur qui il pouvait compter. Et bien sur Tary… Il poursuivit ensuite :

- …C’est comme une brioche qui se réduit en miette.

Il ria ensuite. Cette phrase qu’il venait de prononcé résonna dans son esprit…Oui une miette ! C’était cette phrase qui l’avait sauvé des ténèbres il y a assez longtemps maintenant. Une allégorie assez saugrenue pour caractérisé la splendeur cadavéreuse du temps, mais elle était pleine de sens pour lui. C’étais la première fois qu’il la répété devant quelqu’un…

L’orage ne se faisait plus remarqué depuis quelques minutes déjà. La pluie sévissant seul, martelant la terre et la fécondant de sa puissance sans faille. La pluie… la pluie… Un mince rayon de lumière… Et dans cet infime espace, apparut cette étrange personne. La surprise se caractérisant sur le visage d’Hiryuu tant il eu du mal à le reconnaitre… C’était désormais une sublime créature aux traits parfaits, vêtu d’une longue toge blanche brillant de mille feux, laissant dépasser deux splendides ailes blêmes. Ces ailes était si pure et d’une forme si incomparable et extraordinaire, qu’Hiryuu se demanda s’il s’agissait réellement d’ailes d’anges. Il l’observa à peines quelque seconde puis leurs regards se croisèrent. Une étrange sensation l’envahit soudainement… Comme si une flèche venait de pénétré sa poitrine. Ne pouvant plus soutenir cette magnificence et cet éclat dans ce regard, il se retourna subitement vers Tary. A sa vue son cœur palpitant … Puis il regarda de nouveau par la fenêtre et il ne vit rien cette fois. Il remarqua juste que la pluie avait cessez de tomber… Drôle d’évènement dont avait été victime Hiryuu... Il regarda de nouveau Tary une flamme dans sa poitrine. Cette sensation indescriptible… Il crut se voir rougir.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: Qui aurait pensé qu'un démon aurais besoin de réconfort... [ PV Hiryuu]   Dim 19 Oct - 22:17

Hiryuu sembla réfléchir un instant à ma question, puis répondit enfin :

-Je dois bien avouer ne pas le savoir. J'espère que tu n'avais pas prévu de faire quelque chose de spécial aujourd'hui car avec ce temps orageux...

Je secoue vaguement la tête pour lui dire que je n'avais rien de spéciale de prévu.

- Le temps passe tellement vite...

Mouai... Ça dépend des moments quand même... Il est vrai que j'ai toujours l'impression de me retrouver le soir couché dans mon lit attendant le sommeil, comme si tout le reste de la journée passait extrêmement vite et que seul le soir le temps fasse une petite pause dans sa course. Les heures de court son longues aussi parfois... Quand je suis toute seule au fond de la classe, regardant par la fenêtre, attendant impatiemment la fin de la journée pour pouvoir me retrouver dans mon lit, ou le moment où je débarque dans le self, mon plateau dans les mains cherchant une place a l'abri des regards, c'est comme si le temps se stoppait, juste pour laisser le temps à tous les autres de me dévisager...
Et puis il y a tous ces moments passés avec Hiryuu, qui eux passent tellement vite...

- ...C'est comme une brioche qui se réduit en miette.

Cette phrase me tire subitement de mes pensées, et m'oblige à rire, accompagné de l'ange et de son beau sourire qui s'efface doucement.
Son regard diverge vers la fenêtre, et se fixe sur la pluie qui continue de tomber dehors. Quant à moi, mon regard reste planté sur Hiryuu, sur son regard perdu sur lequel apparaît subitement un air de surprise, sans quitter l'extérieure il parait perturbé par quelque chose, mais rapidement il en détourne les yeux avant que je ne puisse me retourner pour voir de quoi il s'agit et se tourne rapidement vers moi me regardant étrangement.

Il jette de nouveau un coup d'œil par la fenêtre, cette fois je suivis son regard mais je ne vis strictement rien qui ai pu retenir son attention à se point. Seule la pluie avait cessé, il n'y avait vraiment rien d'autre-là dehors. Je me retourne vers l'ange qui me regarde légèrement rougissant. Je fronce les sourcils et lui demande avant de regarder de nouveau dehors :

- Qu'est-ce qu'il y a ?

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Qui aurait pensé qu'un démon aurais besoin de réconfort... [ PV Hiryuu]   Ven 24 Oct - 21:22

Hiryuu avait-il été témoins d’un mirage ? Peut être bien...

- Qu'est-ce qu'il y a ?

Son cœur battant toujours… Une pulsation augmentant au fur qu’il contempla son doux visage devant ses yeux. Il se rapprocha d’elle caressant doucement une mèche qui fessait un épi sur sa chevelure sombre, avant de répondre :

- … J’ai cru voir quelque chose dehors mais mon imagination doit me jouer des tours.

Il gloussa, frôlant l’une de ses deux cornes avant de reculer une fois la mèche remit en place. Ses yeux perdus dans les siens… Ses yeux verts si ensorcelant brillait d’un éclat particulier baigné par un rayon de soleil. Jamais il ne l’avait vu aussi belle qu’en ce jour. Il se sentit étrangement bien en sa présence… Cette sensation… Était-il au milieu d’un rêve enchanteur ? Il espéré alors ne jamais se réveiller… Puis il baissa le regard, éblouit par un faisceau de lumière. Il voulut l’emmené loin de cet internat et de ce quotidien pour aller vers des contré idyllique, des champs vert sans fin, des paysages féérique, devant une cascade au milieu d’une forêt fabuleuse… loin des soucis quotidien que l’on peut rencontrer à l’internat. Voudrait-elle venir avec lui… ?
La mélodie d’un chant d’oiseau qui se fait entendre à travers la fenêtre. La nature se réveillant avec ce retour lumineux du soleil et d’une vague de chaleur recouvrant l’internat de nouveau. Une agitation dehors liée au changement brusque de température qui entraine les personnes à sortir. Des cris de joie et de surprise auquel Hiryuu resta insensible, focalisé sur cette personne qu’il avait devant lui. L’ange avait réellement la tête dans les nuages, bercé par la douce musique de ses pensées rêveuses… Il s’avait désormais ce qui le tracassait depuis un moment. Cette émotion indescriptible… comment pouvait il l’exprimer ? Il ne se sentait pas assez digne pour cela pour le moment. Tout allez si vite pour lui soudainement… Oh… Tary…

Après un moment ce moment de complicité avec Tary, Hiryuu déclara souriant :

-Comme le temps change rapidement… Au moins le soleil et de retour. On devrait s’assoir ou si tu souhaites prendre l’air n’hésite pas fais comme chez toi.

Il gloussa de nouveau, simplement heureux de passer du temps avec elle.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: Qui aurait pensé qu'un démon aurais besoin de réconfort... [ PV Hiryuu]   Ven 24 Oct - 23:30

Doucement et naturellement il s'approche de moi, tout près de moi... Sans me quitter des yeux, il passe sa main sur mes cheveux, remettant délicatement une mèche à sa place, stupéfaite de cette proximité silencieuse je reste immobile, soupirant doucement par la bouche, plongée dans son regard pendant qu'il répond :

- ... J'ai cru voir quelque chose dehors mais mon imagination doit me jouer des tours.

Il rit doucement et effleure une de mes cornes en remettant la mèche de cheveux à sa place. C'est la première fois que quelqu'un les touche, sans se moquer de moi où pour me faire volontairement du mal, où comme cette métamorphe dans les bois... Cette fois si c'est totalement différent, avec Hiryuu près de moi je me sens plus forte, je ne me sens plus obligée de me cacher, alors naturellement je lui souris. Il s'écarte un peu de moi, me laissant comme un vide comparer à la chaleur que dégage son corps.

Un rayon de soleil traverse soudainement la vitre éclairant la pièce d'un seul coup et obligeant l'ange a détourner le regard, mais moi je ne le quitte pas des yeux une seule seconde, je le dévore presque des yeux, je voudrais toujours avoir cette complicité avec lui, et toujours le voir comme il est en ce moment même, l'aire un peu rêveur mais souriant, baigner par un flot de lumière qui donne des reflets surnaturels à ses cheveux rouges... Et donnant encore plus d'éclat à ses yeux bleu...

Au dehors la vie commence à réapparaître petit à petit, les oiseaux se remettent à chanter, des gens sortent à l'extérieur, des éclats de voix et de rire nous parviennent, mais je ne cherche pas spécialement à écouter se qui se passe dehors, je n'écoute que la respiration lente de l'ange en face de moi et je ne regarde que lui...
Hiryuu déclare alors :

- Comme le temps change rapidement... Au moins le soleil et de retour. On devrait s'asseoir ou si tu souhaites prendre l'air n'hésite pas, fais comme chez toi.

Il me regarde souriant, et comme si c'était contagieux je ne peux m'empêcher de lui sourire à mon tour et je lui dis en haussant doucement les épaules.

- Comme tu veux.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Qui aurait pensé qu'un démon aurais besoin de réconfort... [ PV Hiryuu]   Sam 25 Oct - 0:46

Un sourire se dessina sur la face de la démone illuminant le cœur d’Hiryuu. Puis il la vit hausser des épaules avant de l’entendre dire de sa douce voix :

- Comme tu veux

Elle lui laissait donc la liberté de choisir… A vrai dire cela l’importait peu car il voulait juste rester avec elle… le plus longtemps possible. Cette flamme dans sa poitrine… Il demeura ainsi quelques instants, contemplant Tary. Cette pièce ou dehors… ? Il prit un air pensif avant de répondre finalement en riant :

-Restons … Puis allons prendre l’air pour s’aéré un peu l’esprit.

Il se dirigea donc vers son lit s’asseyant dessus, sans quitter Tary du regard. Il s’allongea le long du lit, déclarant :

-J’ai l’impression que notre rencontre date d’hier… et pourtant tant de chose se sont déroulé entre temps. J’espère que ton intégration à Nozomi c’est bien passé car on y trouve vraiment des personnes fabuleuse. Puis il la regarda de nouveau, se confiant, ... A mon arrivé à Nozomi j’étais un peu perdu et naïf avec l’envie de comprendre le monde… Je suis content de ce que j’y ai découvert… On… m’avait toujours dit que les démons étaient des créatures horribles et abjectes. Cependant j’ai toujours été convaincu que cela était faux. C’est ce qui m’avait poussé à venir dans cet internat au début… Voir un démon comme toi qui est bon et qui sait ressentir l’amitié suffit à me rendre heureux.

Oui… Cet internat qui permet de tisser des liens entre des démons, des anges, des vampires et toutes les autres espèces… Des liens solides, inusable pour certains… Quel lieu magnifique. Il se rendit alors conte à quel point ce lieu l’avait fait grandir depuis son arrivé. Il repensa aux personnes qu’il avait rencontrées ici, et à ceux qu’il lui manqué. Ah… Devrait-il bientôt partir lui aussi ? Puis il se releva poursuivant avec son habituel sourire:

- Profitons du soleil tant qu’il est la.

Ainsi ils repartirent de nouveau hors de cette pièce, Hiryuu la fermant derrière lui, et marchèrent hors du dortoir. Quelles directions allaient-ils prendre ? Il n’en savait rien, le hasard allait surement guider leurs pas.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qui aurait pensé qu'un démon aurais besoin de réconfort... [ PV Hiryuu]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui aurait pensé qu'un démon aurais besoin de réconfort... [ PV Hiryuu]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Manoir Phantomhive: Chambre de Ciel] Qui aurait pensé que cette affaire ne soit pas terminée ? - Prelude [PV: Sebastian Michaelis & Ciel E. Phantomhive]
» J'aurais besoin d'un vavatar siouplais ;w;
» Tiens ça m'aurait étonnée !
» Seul et sage pensée!
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
¤ INTERNAT NOZOMI ¤ :: Deuxième bâtiment :: Dortoirs des garçons-
Sauter vers: