Partagez | 
 

 Du coup, un titre à l'arrache comme d'hab' ! ♪ [Mit Hiryuu et Tary][FINI HUHUEHUE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vladimir Malchiderizeck
Si Dieu existait, ce serait moi.
avatar


MessageSujet: Du coup, un titre à l'arrache comme d'hab' ! ♪ [Mit Hiryuu et Tary][FINI HUHUEHUE]   Mer 27 Aoû - 23:40


Hold your breath guys !
'Cause they're here



Le jeune homme était dans un endroit sale et lugubre, puant la pisse et la terre mouillée, faisant ainsi froncer les sourcils de ce garçon à la crinière blanche. Celui-ci était adossé à un mur, attendant que le soleil passe.

Ce matin encore, une légère pluie décorait la fenêtre de sa chambre et les nuages empêchaient toute lumière de s'abattre sur le sol. Le jeune homme pensait alors qu'il était temps de sortir, peut-être draguer ou même aller manger quelque part. Il n'avait pas d'ami à qui demander de sortir, donc il sortait seul. Vlad n'était pas dégueu' à voir, on pouvait même le qualifier de beau donc il n'avait rien à craindre au niveau des jugements. Qui plus est, il s'en fichait.

Pour lui, tout semblait parfait : casque sur les oreilles, quelques gouttelettes se posaient sur sa peau froide et assez de sous pour ce qu'il avait prévu.

Mais après dix minutes de marche, le ciel se dégage et une étrange lueur s'abattait sur lui.

- Tss, fichu soleil ! grogna-t-il avant de se cacher dans le premier endroit sombre qu'il voyait.

C'était une étroite ruelle, sale et humide. Et pourtant, s'il se retournait, il tombait sur le centre-ville, propre mais humide aussi.
D'un éternelle curiosité, il continua son chemin vers la ruelle et arriva cette fois dans une plus grande, avec un parking semblant vide. Ce qui semblait bien étrange vu l'heure qu'il était. Il devait être en plein milieu d'après-midi ! Un peu plus loin, la lumière refaisait surface, il était donc arrivé au bout de cet endroit.
Ici, il y avait des boites de nuits fermées et de vieux bar malfamés, quelques rats morts sous les murs et de vieilles traces d'essences. Le jeune homme fronça les sourcils, l'odeur n'était pas ce qu'il y avait de plus exquis et il venait à peine de le remarquer.

Il ôta enfin son casque, écoutant les bruits. On pouvait entendre le bruit des égouts. Était-ce la source de cette infâme odeur ?

Puis, des bruits de pas. Très peu discret, on pouvait en conclure que ce n'était pas un type dangereux ou quelque chose de ce genre. De toute manière, une morsure et il était mort.

Le vampire fit un pas en arrière, sortant les crocs comme un animal sauvage. Il observa autour de lui puis vit une silhouette. Elle ne semblait pas dangereuse, ou pas assez pour Vladimir. Il décida donc de ranger son arme dentaire et reprendre une posture confortable.

- Mais que fais-tu donc dans un endroit pareil ? dit-il d'une voix faussement inquiète, quasiment sarcastique.


© Nightmare sur Épicode.






HRP : Ma couleur d'écriture est en [*color=#660000] j'ai juste modifié pour que ce qu'il dit se voit sur la fiche/o/

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

       

J'écris en #4ce7ca


Dernière édition par Vladimir Malchiderizeck le Mar 27 Jan - 17:37, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: Du coup, un titre à l'arrache comme d'hab' ! ♪ [Mit Hiryuu et Tary][FINI HUHUEHUE]   Jeu 28 Aoû - 0:27

J'ai rêvé d'Hiryuu cette nuit.

Il avait des cornes sur la tête, pas les mêmes que moi, elles étaient plus comme celles d'un bouc, juste incurvées en arrière et presque lisse. C'était vraiment étrange. À mon réveille je me suis demandé si Hiryuu avait eu cette même sensation la première fois qu'il m'a vu. Je n'ai pas arrêté d'y penser, du coup, j'ai essayé de cacher mes cornes, mais rien n'y fait, du coup, j'ai enfilé une robe noire simple et je suis resté dans ma chambre un bon moment, regardant mon reflet à travers la vitre recouverte de gouttelettes d'eau, la porte fermée à clé, évidement.

Puis j'ai attendu qu'il n'y ai plus de bruit dans le couloir pour pouvoir sortir discrètement, comme il pleut je ne devrais pas croisé énormément de monde.
La tête basse, je fuis l'internat, évitant les regards des autres, je me faufile au hasard dans les rues de Nomizu, la pluie s'est calmée et je continue de marcher, rythmé par les sons réguliers de mes pas sur le sol humide, rencontrant parfois de petites flaques d'eau dont je ne prends même pas la peine d'éviter.
Je me retrouve au centre commercial, les rues sons jonchés de magasin de vêtements aux vitrines pleines à craquer, de bijouterie et de petits restaurants. Je m'empresse d'emprunter une ruelle et de m'éloigner d'ici, mal à l'aise pour changer...

Je m'enfonce de plus en plus dans les coins les plus sombres de la ville, j'ai l'impression d'être dans un labyrinthe, ici toutes les façades se ressemblent, sales, grises avec des vieilles portes et des murs recouverts de tags à des endroits. Et puis il y a ces odeurs affreuses dont je ne saurais dire d'où elles viennent, un mélange d'égouts, de soufre et de nourriture avarié. Au moins ici, je ne croise pas grand monde, mais je crois bien que je vais avoir du mal à retrouver le chemin de l'internat...
Mais je continue ma marche, croisant une vieille personne assise sur le trottoir dont je ne saurais dire si c'est un homme où une femme, je presse le pas pour m'en éloigner. Il y a des taches surs certains murs, pas plus hauts qu'une taille humaine, d'une couleur marron rouge, je tente de me convaincre que ce n'est pas du sang mais je n'en suis pas si sûr.
J'ai beau être un démon je ne suis pas à l'aise dans des endroits comme ça, je commence à regarder constamment autour de moi, j'ai l'impression d'être suivie, je panique un peu et accélère le pas. Et évidement je réussis à me prendre les pieds dans je ne sais quoi qui traîne par terre, je trébuche et me rattrape au dernier moment.

" Calme-toi" me dis-je dans ma tête.

J'inspire à fond et reprends ma marche d'un pas à peine rapide, peut rassurer par l'endroit. Il y a quelqu'un devant moi, assez grand par rapport à moi, je viens juste de m'en rendre compte, j'avance tout de même, m'apprêtant à le dépasser, il se retourne brutalement montrant les dents, un vampire. Je me fige, puis il se calme et dit :

- Mais que fais-tu donc dans un endroit pareil ?

- Euh... Balbutiais-je, ne sachant que dire.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Du coup, un titre à l'arrache comme d'hab' ! ♪ [Mit Hiryuu et Tary][FINI HUHUEHUE]   Jeu 28 Aoû - 16:06

«Alors que la grande assemblé commença, Nekomi à la surprise de tous prit fermement la parole : - O rois, représentant de chaque espèce je vous en pris écoutez moi… Nous devons stopper ces bains de sang, et cette haine qui tue nos peuples ! Qu’allons-nous laissé aux générations future ? Nos devons rendre la liberté aux hybride […] »

C’est ainsi que commença la journée d’Hiryuu, concentré sur la lecture d’un livre qui comptait les origines de Nozomi et l’histoire de Nemiko. Tandis qu’il était allongé sur son lit, il vit à travers les carreaux de sa fenêtre une fine pluie qui s’abattait sur l’internat. Le ciel est aussi ému par l’histoire de cette héroïne, pensa Hiryuu en gloussant. Après quelques heures plongées dans ce récit si particulier pour lui, il décida de se lever de son lit et de sortir de cette chambre, pour laisser le hasard guidé ses pas. Qui vais-je rencontrer aujourd’hui ? pensa t’il d’un air joyeux. Tandis qu’il était dehors, il vit à sa grande joie, que la pluie avait laissé place à un soleil radieux. Les rayons du soleil illuminant sa peau, il sortit ses ailes de son dos et partit voler vers de nouveau horizons.

Seul dans les airs, il fredonna de bonne humeur un air que lui chantait sa mère enfant. Soudain, tandis qu’il survoler une zone assez lugubre et sale, une nappe de gaz invisible lui fit face et pénétra ses poumons. Il fut prit d’une odeur infecte et se mit à toussé de façon incontrôlé. Il se pressa de redescendre, la gorge irrité par cette pollution qui fessait rage dans cette zone. Tandis qu’il avait du mal à reprendre son souffle il s’exclama :

-Kof kof… Où ais je donc atterris ? Kof kof

Il vit avec stupéfaction l’insalubrité de ces lieux. Une odeur nauséabonde flotta dans l’air de ce lieu sombre, et il vit autour de lui un ensemble de bâtiment en piteuse état. Reprenant son souffle, il décida de s’aventurer un peu en ce lieu qu’il n’avait vu, avant de partir rapidement. Après quelques minutes de marches où il pensait à sa futur destination, il vit deux personnes au loin de faire face. Il décida alors d’aller voir de qui il s’agissait avant de partir loin, vers un lieu bercé de lumière. Il marcha lentement et vit se dessinée à une dizaine de mètres devant lui de dos une longue figure noir. Il l’observa rapidement et remarqua une chevelure noir familière descendre et deux cornes. Il réfléchissait quelques instants avant de reconnaitre Tary, sans même voir son visage. Que fait-elle-la ? Pensa-t-il. Il accourut vers elle, avant de lui dire amicalement :

-Tary ! Je ne m’étais pas tromper c’était bien toi.

Puis il examina la deuxième personne qui était légèrement plus loin. Il vit juste dans l’ombre, une chevelure blanche et un visage qui lui semblait étrangement familier… L’avait t’il déjà vu auparavant ? Il se concentra quelques moments, avant de renoncer. Il déclara simplement vers l’étrange personne :

- Qui es tu ?


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir Malchiderizeck
Si Dieu existait, ce serait moi.
avatar


MessageSujet: Re: Du coup, un titre à l'arrache comme d'hab' ! ♪ [Mit Hiryuu et Tary][FINI HUHUEHUE]   Ven 29 Aoû - 22:08


Hold your breath guys !
'Cause they're here



Il observa la cornée, elle semblait familière. Puis il se souvient qu'elle ne passait pas inaperçue dans les couloirs de l'internat. Elle était plutôt mignonne, et pouvait être qualifier comme "baisable", pensa le vampire. Un sourire s'afficha sur son visage, quand soudain quelqu'un arriva. Était-ce maintenant un endroit à la mode ? Pourquoi le jeune homme rencontrait le plus de gens quand il se croyait seul ? Et dans les lieux publique, il ne rencontre personne !

Il observa le nouveau venu, qui visiblement connaissait la démone. C'était le moment ou jamais de déguerpir. Son regard se leva vers le ciel. Le soleil persistait et les nuages se faisaient maintenant rare. Merde !
Aucun échappatoire, il était contraint de supporter les gens.

Puis, il réfléchit. Ce nouveau venu venait de lui gâcher son coup d'un soir, son repas, ainsi qu'une potentielle distraction.

- Qui es tu ? lui demanda le roux.

Le jeune homme leva les yeux vers lui, blasé, ennuyé, inexpressif, peut-être mort. Il était coincé.

Il réfléchit alors au sens de la vie, quand des bribes de souvenir lui revenu. Ils se connaissaient, non ? Qu'importe, en fait.

il haussa un sourcil.

- Vlad. puis, il prit son téléphone portable et chercha une potentielle musique à écouter le temps que la pluie refasse surface. - Et vous ? demanda-t-il, regardant la démone avec un regard charmeur, ainsi qu'un sourire en coin rempli de ous-entendu. Très visiblement, cette question s'adressait plus à une personne qu'à l'autre.
 
© Nightmare sur Épicode.






HRP : Ma couleur d'écriture est en [*color=#990000] j'ai juste modifié pour que ce qu'il dit se voit sur la fiche/o/

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

       

J'écris en #4ce7ca


Dernière édition par Vladimir Malchiderizeck le Sam 30 Aoû - 19:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: Du coup, un titre à l'arrache comme d'hab' ! ♪ [Mit Hiryuu et Tary][FINI HUHUEHUE]   Sam 30 Aoû - 9:49

Des pas rapides se font entendre derrière moi, puis une voie s'élève, familière et rassurante.

-Tary ! Je ne m'étais pas tromper c'était bien toi.

Je me retourne bouleversée, lâchant dans un soupire presque inaudible.

- Hiryuu...

C'est bien la dernière personne que j'aurais cru pouvoir croiser dans cet endroit dégouttant. Je me rappelle alors notre rencontre dans les sous sols de l'internat, et sa présence soudaine me fait perdre toute peur. Mon regard se noie dans ses grand yeux bleu et je lâche à nouveau, souriante.

-Hiryuu !

Celui si dit presque en même temps que moi, s'adressant au vampire.

- Qui es tu ?

L'intérogé hésite, puis en haussant un sourcil il déclare simplement.

- Vlad.

Il sortit ensuite son téléphone portable relié au casque sur sa tête.

- Et vous ?

Ajoute le vampire, me fixant anormalement du regard comme si il ne parlait qu'a moi. Ses beaux yeux blanc braqués sur moi et son sourire sur son visage me mirent mal à l'aise, mais je fait tout pour ne rien laisser paraître et je répond simplement, soutenant son regard.

- Moi c'est Tary.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Du coup, un titre à l'arrache comme d'hab' ! ♪ [Mit Hiryuu et Tary][FINI HUHUEHUE]   Sam 30 Aoû - 16:44

Bien qu’il se trouvait dans un lieu immonde, Hiryuu fut bien heureux de retrouver Tary. Certes, il aurait préféré la croiser autre part, mais sa présence lui fit presque oublier cette odeur nauséabonde qui flottait dans l’air. Il contempla son visage et vit heureux un sourire se dessiné sur sa face. Il entendu sa douce voix :

-Hiryuu !

Il aurait volontiers quitté ce lieu avec elle si l’autre individu ne l’intriguait pas autant. Il observait toujours sa chevelure blanche avant d’avoir comme réponse à sa question, un simple :

-Vlad. Et vous ?

Son regard prit pour cible Tary qui répondit à son tour :

-Moi c’est Tary

Hiryuu fut perdu dans ses pensé. Vlad… Où ais je entendu ce nom… ? Bien que son regard assez déroutant et son vil aura lui disait quelque chose, il n’arrivait pas à se souvenir. Il abandonna, pensant qu’il devait le confondre avec un autre. Sur son visage était toujours présent un sourire étrange ainsi qu’un regard abjecte qui visait Tary… Comme si la démone n’était qu’un bout de viande pour lui. Quel étrange personnage pensa Hiryuu. Cependant, et bien que la question ne le visait pas, Hiryuu réplica naïvement en souriant :

-Je m’appelle Hiryuu ! Enchanté.

Il détourna l’attention qu’il lui avait accordé pour se retourné vers Tary :
-Je suis content de te revoir. C’est marrant de se retrouvé ainsi dans ce lieu. Comment vas-tu depuis la dernière fois ?

Même dans ce lieu sombre et sale, Hiryuu essaya de garder son énergie habituelle et sa bonne humeur. L’ange était peut être un peu trop naïf et insouciant…

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir Malchiderizeck
Si Dieu existait, ce serait moi.
avatar


MessageSujet: Re: Du coup, un titre à l'arrache comme d'hab' ! ♪ [Mit Hiryuu et Tary][FINI HUHUEHUE]   Sam 30 Aoû - 20:25


Hold your breath guys !
'Cause they're here



Ses deux interlocuteurs lui répondit, puant la bonne humeur et autre futilité. Les yeux du blanc s riva alors sur le roux, qui visiblement avait décidé de converser avec la démone.

Le jeune homme, se sentant à l'écart décida de remettre son casque, regardant le sol. L'odeur lui avait coupé toute envie de manger, de boire ou même de respirer, mais pas du tout l'envie d'écouter de la musique.

Mais malgré les sons qui tambourinaient dans ses oreilles, il essaya d'écouter un peu de conversation. Ce qui fut un geste vain, étant donné le volume élevé de son casque.

Le jeune l'enleva, puis regarda les deux jeunes gens devant lui. 'abord la fille, puis l'extraverti. Puis à nouveau la fille, et enfin encore l'extraverti
Soupir. Il observa à nouveau le ciel, pressé de pouvoir bouger d'ici. Puis tendis sa main au collègue mâle

- Enchanté, Hiryuu. fit-il avec un sourire forcé.

Quitte à être coincé ici, autant faire connaissance et ce gars ne semblait pas dangereux comparé à Vlad qui abordait constamment ce regard assassin. Il se tourna alors vers la cornée et tenta un sourire gentil, même si au fond de sa boite crânienne, sa seule envie était de partir. Pourquoi n'aimait-il pas les gens ce garçon ?


© Nightmare sur Épicode.






HRP : Ma couleur d'écriture est en [*color=#990000] j'ai juste modifié pour que ce qu'il dit se voit sur la fiche/o/

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

       

J'écris en #4ce7ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: Du coup, un titre à l'arrache comme d'hab' ! ♪ [Mit Hiryuu et Tary][FINI HUHUEHUE]   Sam 30 Aoû - 21:13

-Je m'appelle Hiryuu ! Enchanté.

Dit-il dans la bonne humeur comme à son habitude. Il se tourne ensuite vers moi, souriant.

-Je suis content de te revoir, c'est marrant de se retrouver ainsi dans ce lieu. Comment vas-tu depuis la dernière fois ?

Le garçon aux cheveux rouge ne m'avait pas menti l'autre jour, on se rencontre de nouveau comme il me l'avait promis. Encore une fois dans un endroit peux commun.

-Ça va.

Lui dis-je en lui souriant à peine. À côté de nous Vlad semble absent, il écoute tranquillement sa musique, regardant le ciel dégagé. Puis il retire son casque, nous regardant tour à tour de ses yeux bleu claire, moi puis Hiryuu. Il tend ensuite sa main vers Hiryuu en disant avec un sourire crispé.

-Enchanté, Hiryuu.

Puis il me regarde à mon tour, toujours en souriant. Gêné par son regard insistant, je détourne le regard au sol, replaçant une mèche de cheveux rebelle derrière mon oreille.
Quelqu'un passe tout près de nous, habillé entièrement de noir, le visage caché par une capuche qui ne laisse ressortir que l'éclat de ses yeux sombre. Je croise rapidement son regard fourbe alors qu'il nous regardant tour à tour de la tête aux pieds. Machinalement, je croise les bras et baisse les yeux, fixant mes pieds sur le sol grisâtre.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Du coup, un titre à l'arrache comme d'hab' ! ♪ [Mit Hiryuu et Tary][FINI HUHUEHUE]   Lun 1 Sep - 0:39

-Ça va, réplica Tary avec un sourire léger.

Heureux de cette réponse, Hiryuu continua de la contemplé, lorsque l’homme qui se faisait appelé Vlad s’approcha de lui en lui tendant la main :

-Enchanté, Hiryuu.

Un sourire crispé se dessina sur sa tête. Hiryuu pensa naïvement que ce sourire était du a la mauvaise odeur qui régnait et qui l’empêcha d’arboré un sourire plus chaleureux. Il serra sa main avec joie affichant sur sa tête son habituelle sourire niait. Ce Vlad devait surement être une bonne personne… Mais sa prestance était pleine de mystères qui intriguèrent Hiryuu. L’homme fixait toujours Tary qui baissa le regard au sol rapidement.

Soudain une sensation de malaise prit Hiryuu de court. Une aura maléfique très puissante flottait dans l’air. Inquiet, il regarda autour de lui sans voir l’origine qui lui causait cette sensation. Il voulu alerté ses camarades, mais il ne put, submergé par la terreur de ce flot démoniaque. Jamais il n’avait eu à faire à une présence aussi maléfique… Son auteur devait surement être une créature abjecte de la pire espèce. Puis il vit dans l’ombre, terrifié, une créature totalement vêtu de noir s’approchait vers eux. C’était un homme qui dégageait une impression terrifiante… Il fixa chacun des trois individus activement avant qu’Hiryuu l’entende dire :

-Cette présence… Un ange et un démon ! De la bonne chaire fraiche…


Puis il s’élança vers eux d’un pas rapide. Hiryuu ne pus réagir, ses jambes ne voulant bouger et sa bouche noué par le peur.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir Malchiderizeck
Si Dieu existait, ce serait moi.
avatar


MessageSujet: Re: Du coup, un titre à l'arrache comme d'hab' ! ♪ [Mit Hiryuu et Tary][FINI HUHUEHUE]   Mar 2 Sep - 21:11

[HRP: Pas de code, pète les couilles. Un rp sans gueule, pas grave.]

    Le jeune homme n’avait pas de réellement talent pour ressentir ou prévoir. Il n’avait même pas de pouvoir. Il ne pouvait pas ressentir les auras ou le côté malveillant des gens. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il n’avait pas pensé que cet type était louche avant qu’il ne s’attaque au deux gars. Allez savoir pourquoi, il ne devait pas être délicieux. Les vampires, ça pue en dirais.

    C’est d’ailleurs car il avait été ignoré qu’il décida de se battre. Alors que l’autre chose, vraisemblablement un brin cannibale –mais juste un peu, voyons- s’élança, elle se prit le poing de l’albinos en plein ventre.

    Celui-ci à terre, il commença à l’attaquer de coup de pied, jusqu’à faire cracher son sang au monstrueux type en noir. Un sourire psychédélique s’afficha alors sur le visage du vampire, visiblement satisfait de pouvoir se défouler.
    C’est alors qu’il s’arrêta, prit la tête du type et lui dit doucement.

    – On ne pique pas dans l’assiette des autres.

    Après ces mots, il écrasa violemment la tête du l’homme en noir lui empêchant ainsi toute activité cérébrale. Il était mort.
    Vladimir se releva, s’étira avant de regarder, à nouveau de son regard blasé les deux personnes avec qui il bavardait plus tôt.

    – C’était quoi ça ?
    Il se rapprocha alors d’Hiryuu, le regard plein de reproche.

    – T’es musclé comme un bœuf, mais tu flippe pour une sous-merde qui ne sait que bondir. C’est pitoyable. Comment tu veux protéger ta copine si t’arrive pas à te battre ? En plus à ce qui parait t’es un ange. Protéger, ce n’est pas ton kiff en dirais.

    Il pesta, puis remit ses écouteur, puis il commença à fouiller les poches de la chose qu’il venait de tuer, histoire d’avoir un peu d’argent.
    En plus d’être un assassin, il était un voleur. Ce garçon n’avait aucune manière.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

       

J'écris en #4ce7ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: Du coup, un titre à l'arrache comme d'hab' ! ♪ [Mit Hiryuu et Tary][FINI HUHUEHUE]   Mar 2 Sep - 21:50

- Cette présence... Un ange et un démon ! De la bonne chaire fraîche...

Brusquement je lève les yeux sur lui, j'ai juste le temps de le voir nous sauter dessus que déjà le vampire blanc lui saute dessus à son tour sans que j'ai eu besoin d'utiliser mes pouvoirs, il lui envoie son poing dans le ventre d'une force qui l'oblige à se plier en deux. Il l’assène de coup de pieds violent et répétitif. L'homme à terre laisse échapper un cri étouffer. Puis dans une quinte de toux il crache du sang. Le vampire continue un sourire de psychopathe au visage. Je reste figé, m'imaginant la suite dans un bain de sang.
Enfin Vlad se calme, il prend la tête de l'homme à terre et lui dit :

- On ne pique pas dans l'assiette des autres.

Violemment il lève la tête de l'inconnu et lui écrase sur le sol sale, un craquement sourd résonne dans ma tête. Une sueur froide me prend, me glaçant les os. Vlad se relève et nous regarde tour a tour.

- C'était quoi ça ?

Il regarde hiryuu seulement cette fois si.

T’es musclé comme un bœuf, mais tu flippe pour une sous-merde qui ne sait que bondir. C’est pitoyable. Comment tu veux protéger ta copine si t’arrive pas à te battre ? En plus à ce qui parait t’es un ange. Protéger, ce n’est pas ton kiff en dirais.

Il remet ses écouteurs sur ses oreilles puis se met a fouiller la personne a terre. Je regarde le corps de l'homme au sol, je croise un instant ses yeux vide. Il est mort.
Je regarde Hiryuu puis vlad. Je recule de quelque pas et me retrouve bloquer par le mur décrépis.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Du coup, un titre à l'arrache comme d'hab' ! ♪ [Mit Hiryuu et Tary][FINI HUHUEHUE]   Sam 6 Sep - 0:00

Une violence extrême se déroula sous les yeux apeurés de l’ange. Alors qu’ils avaient failli être attaqué mortellement par un inconnu, Vlad avait bondit le premier l’enchainant d’une rafale de coup furieux. Après quelques secondes du macabre spectacle, l’homme en noir fut victime d’un coup fatal qui lui enleva la vie définitivement.

La mort froide avait frappé sous ses yeux ébahis. Il sentit son corps s’emplir de tremblement tendis qu’il voyait le cadavre sous ses yeux. La mort… Il se sentait partir de son corps, emporté par la terreur de la Faucheuse qui frappe sans prévenir. Il lui semblait que dans sa folie quelqu’un lui parlait, mais il n’entendait rien, subjugué par l’état de choc. Un silence sourd parvenait à ses oreilles. Il voulut crier mais n’en avait pas la force. Fuir loin comme un lâche… C’était surement ce qu’il y avait de mieux à faire. Mais dans cet état second un flash le frappa brusquement : Tary …Tary... Etre fort… pour… Avec ces brides de pensé de son cerveau altéré par cette vision des ténèbres, il regagna peu à peu son sang froid. Oui… Tary est peut être en danger. Fuir ? Non je ne dois plus fuir désormais… Je suis un ange et je la protègerais au péril de ma vie ! Enfin sa flamme habituelle regagna son regard qui n’était plus troublé, et il recouvra l’usage de ses sens petit à petit.
Il vit Tary adossé contre un mur, l’air touché par cette scène. Il la vit emplie de compassion pour elle, essayant de se montrer rassurant. Puis il fixa ce fameux Vlad, et lui déclara silencieusement :

- N’a tu aucun respect pour la vie… ? Après un silence et d’un air emporté rarement observable chez l’ange il continua, Cet homme avait peut être une femme, une famille et tu as tout détruit d’un revers de la main sans aucun scrupule… Assassin !


Il vit chacun de ses mots, avec la peur qui avait totalement disparut de lui… Il lui fit face le séparant de Tary.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir Malchiderizeck
Si Dieu existait, ce serait moi.
avatar


MessageSujet: Re: Du coup, un titre à l'arrache comme d'hab' ! ♪ [Mit Hiryuu et Tary][FINI HUHUEHUE]   Sam 6 Sep - 12:18

- N'a tu aucun respect pour la vie... ? Après avoir entendu le roux parler, il décida d'enlever sa musique. Dommage, s'en était une bonne. Cet homme avait peut être une femme, une famille et tu as tout détruit d'un revers de la main sans aucun scrupule... Assassin !

    Vladimir leva les yeux vers le rouquin, de son inébranlable air blasé. Le mot "Assassin" se répéta en continua dans sa tête. Il ne niait pas le fait qu'il l'ait, mais de la part d'Hiryuu, il ne l'acceptait pas.


    - 2000 yens ...

    Cette fois, son attention se porta vers l'ange. Mais du coin de l'œil, il observait la démone qui pouvait l'attaquer à tout moment. Vladimir n'était plus considéré comme un ami ou une bonne personne.
    Il commença alors à dicter tous les mots qui lui passaient par la tête.

    - Si je l'avais laissé en vie, ça aurait fait l'effet domino. En gros, vous étiez les premiers dominos et le reste tombera avec vous. Crois-tu qu'en te mangeant, il aurait fini ici ? Peut-être aujourd'hui, mais demain ? Pense à la jeune fille et son copain qui se feront bouffer demain, à sa famille qui pleure, à leurs amis choqués. Puis d'autres, le sur-lendemain, il tuera d'autres gens. Peut-être plus qu'un couple ? Il aurait largement tué une vingtaine de personnes d'ici la fin de la semaine. Et même s'il ne te tue pas, ou qu'il ne tue pas Tary. Tu crois qu'il aura la même pitié avec les autres ? Alors dis moi, lequel est l'assassin entre les deux : celui qui laisse une "bête" tuer une vingtaine de personnes ou celui qui tue cette bête, sauvons ainsi une vingtaine de personnes ?

    Son regard resta fixé sur celui d'Hiryuu, le visage sévère, semblant grondé le petit ange. Il regarda le ciel. Quel affreux ciel bleu, avec seulement trois nuages tout blanc et cotonneux. Il soupira. Puis, il se retourna vers Tary, un petit sourire.

    - Toi aussi, tu penses que je suis un assassin ?

    Vladimir avait ce côté psychédélique, qui aime voir les gens souffrir ou mort, mais il n'était pas non plus le connard qui tuait tout le monde à tout bout de champ. Il tuait aussi, comme la chose qu'il venait de tuer, mais il le faisait le moins possible. Pas qu'il ait de respect pour la vie ou quelque chose comme ça, mais surtout, car cacher un cadavre, c'est chiant. Il allait devoir s'y remettre.

    - Mec, j'espère que t'as compris comment ça marche maintenant. Je sais que t'aimerais que la vie soit comme dans les Bisounours, mais bon faut d'abord éradiquer les problèmes. Et ce n'est pas que je voudrais vous mêler à mes histoires de meurtres, mais faudrait cacher ce truc du grand public. J'vous ai sauvé, vous me devez ça.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

       

J'écris en #4ce7ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: Du coup, un titre à l'arrache comme d'hab' ! ♪ [Mit Hiryuu et Tary][FINI HUHUEHUE]   Sam 6 Sep - 22:35

Hiryuu fait face à Vlad, il lui parle mais je n'entends presque rien, tout est sourd autour de moi, comme si j'avais la tête plongée dans l'eau. Je laisse ma tête aller contre le mur, ne pouvant le retenir plus longtemps. Je n'éprouve pas vraiment de tristesse fac à la mort de cet homme, je ressens plutôt un vide, une peur face à la mort elle-même et à celui qui la déclenche. Je ferme les yeux, me forçant à ralentir ma respiration et mon rythme cardiaque, en vain. Je me tape l'arrière de la tête contre le mur, juste pour me faire sortir de cette tourmente qui me ronge et me ramener à la réalité.
J'entends enfin Hiryuu parler au vampire, mais comme si les deux garçons étaient loin de moi alors qu'ils ne sont qu'a deux mètres.

- Cet homme avait peut-être une femme, une famille et tu as tout détruit d'un revers de la main sans aucun scrupule...

Puis plus fort, me tirant enfin de cette brume, il crie.

- Assassin !

Hiryuu se tient entre moi et cet « assassin », m'empêchant de le regarder dans les yeux, même si je n'avais jamais pu soutenir son regard. Le vampire blanc que je trouvais plutôt charmant tout a l'heure m'apparaît enfin dans sa vraie nature. Celui-ci me jette un regard rapide comme pour me surveiller, je ne sais vraiment pas comment réagir dans une situation comme celle ci, mais voyant Hiryuu face à ce vampire j'ai envie d'utiliser mes pouvoirs avant qu'il ne se passe quelque chose, mais je m'abstiens, repensant à la dernière situation semblable dans la quelle nous nous sommes trouver l'autre jour.
Vlad ajoute subitement.

- Si je l'avais laissé en vie, ça aurait fait l'effet domino. En gros, vous étiez les premiers dominos et le reste tombera avec vous. Crois-tu qu'en te mangeant, il aurait fini ici ? Peut-être aujourd'hui, mais demain ? Pense à la jeune fille et son copain qui se feront bouffer demain, à sa famille qui pleure, à leurs amis choqués. Puis d'autres, le sur-lendemain, il tuera d'autres gens. Peut-être plus qu'un couple ? Il aurait largement tué une vingtaine de personnes d'ici la fin de la semaine. Et même s'il ne te tue pas, ou qu'il ne tue pas Tary. Tu crois qu'il aura la même pitié avec les autres ? Alors dis moi, lequel est l'assassin entre les deux : celui qui laisse une "bête" tuer une vingtaine de personnes ou celui qui tue cette bête, sauvons ainsi une vingtaine de personnes ?

Puis me regardant de nouveau avec son sourire carnassier, il me dit :

- Toi aussi, tu penses que je suis un assassin ?

Je ne le quitte pas des yeux, osant lui faire face pour une des rares fois de ma vie. Il continue, se tournant à nouveau vers l'ange.

- Mec, j'espère que t'as compris comment ça marche maintenant. Je sais que t'aimerais que la vie soit comme dans les Bisounours, mais bon faut d'abord éradiquer les problèmes. Et ce n'est pas que je voudrais vous mêler à mes histoires de meurtres, mais faudrait cacher ce truc du grand public. J'vous ai sauvé, vous me devez ça.

À la place d'Hiryuu j'aurais très mal réagi face à ses provocations.
J'attrape mentalement le bras gauche du garçon aux cheveux blancs, faisant les mêmes mouvements que si je tenais vraiment son poignet. Puis j'avance franchement vers lui, frôlant l'épaule de l'ange au passage. Je fais tourner mon bras sur lui-même devant moi, pliant ainsi le bras du vampire en arrière, jusqu'à ce que l'articulation de son coude se bloque, je force juste assez pour lui faire mal, plus pour le tenir immobile que pour le voir souffrir. Enfin face à lui je le fusille du regard.

- Du moment que l'ont tue quelqu'un volontairement, oui, l'on devient un assassin ! Et si la prison existe, c'est bien pour une bonne raison, tu n'étais pas obligé de lui faire ça.

Je serre les dents, forçant un peu plus sur son bras.

- Il est hors de question que je le touche ou que je devienne ta complice, débrouille-toi tout seul !

Je m'écarte de lui, lâchant son bras d'un seul coup.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Du coup, un titre à l'arrache comme d'hab' ! ♪ [Mit Hiryuu et Tary][FINI HUHUEHUE]   Dim 7 Sep - 13:29

Tandis qu’Hiryuu tenta de faire rentre compte de ce qu’il venait de faire à Vlad, il répliqua videment :

- Si je l'avais laissé en vie, ça aurait fait l'effet domino. En gros, vous étiez les premiers dominos et le reste tombera avec vous. Crois-tu qu'en te mangeant, il aurait fini ici ? Peut-être aujourd'hui, mais demain ? Pense à la jeune fille et son copain qui se feront bouffer demain, à sa famille qui pleure, à leurs amis choqués. Puis d'autres, le sur-lendemain, il tuera d'autres gens. Peut-être plus qu'un couple ? Il aurait largement tué une vingtaine de personnes d'ici la fin de la semaine. Et même s'il ne te tue pas, ou qu'il ne tue pas Tary. Tu crois qu'il aura la même pitié avec les autres ? Alors dis moi, lequel est l'assassin entre les deux : celui qui laisse une "bête" tuer une vingtaine de personnes ou celui qui tue cette bête, sauvons ainsi une vingtaine de personnes ?

Il regarda Tary et demanda :

- Toi aussi, tu penses que je suis un assassin ?

Il conclut finalement par :

- Mec, j'espère que t'as compris comment ça marche maintenant. Je sais que t'aimerais que la vie soit comme dans les Bisounours, mais bon faut d'abord éradiquer les problèmes. Et ce n'est pas que je voudrais vous mêler à mes histoires de meurtres, mais faudrait cacher ce truc du grand public. J'vous ai sauvé, vous me devez ça.

Ce discours où cet homme tenta de se justifier sonna creux aux oreilles d’Hiryuu. Comment pouvait-il rester aussi calme après avoir abattu un inconnu de sang froid comme il venait de le faire ? Quelle froideur… Un sentiment étrange le submergea. Il tenta de le comprendre sans y parvenir. Etait ce un psychopathe ? Se rendait-il compte de ses actes ? Ou finalement était ce juste un criminel tuant pour le plaisir ? Non… c’était bien plus complexe que cela. Ce sentiment qui le frappa subitement n’était plus la colère ou la peur… mais de la tristesse pour cet homme si singulier. Oui de la tristesse. Car il lui semblait qu’il était incapable de ressentir la beauté de l’amour, de la joie et de tous les sentiments qui nous font vivre… ainsi la vie devait vraiment avoir un gout amer pour lui. Quel tristesse oui… Cet homme était vraiment difficile à juger.

Soudain perdu dans ses réflexions, il entendit Tary marché et il fut frôlé légèrement… Et il se senti étrangement seul. Une solitude amère, comme un gouffre qui s’ouvra devant ses pieds. Une solitude éphémère heureusement pour lui car il n’était pas seul, il avait Tary, Maria et tellement d’autres ami chère qu’il s’était fait à Nozomi et qu’il n’oubliera jamais. Mais à ce moment, il était comme seul au monde, consommé par un étrange sentiment. Il vit devant lui Vlad être neutralisé par les pouvoirs de Tary. Une boule dans son ventre se forma et il se sentit extrêmement triste. Peut être que Vlad ressent constamment ce sentiment… Peut être a-t-il besoin d’un ami qui sera toujours la pour lui ? Il le vit souffrir, et ressenti ses souffrances aussi étrange que cela pouvait paraitre. L’ange était il encore lucide ou bien cette première confrontation avec la mort l’avait il rendu fou ? Le fait est qu’il était plein de compassion pour cet assassin qui ne ressentait nullement la honte ou bien la culpabilité. Sa clémence lui sera surement fatale un jour. Finalement Tary lui fit face et déclara :

- Du moment que l'ont tue quelqu'un volontairement, oui, l'on devient un assassin ! Et si la prison existe, c'est bien pour une bonne raison, tu n'étais pas obligé de lui faire ça. Il est hors de question que je le touche ou que je devienne ta complice, débrouille-toi tout seul !


Puis elle lâcha son étreinte qu’elle avait sur lui. Oui cet homme avait un vécu particulier… mais il n’en restait pas moins qu’il avait tué, même si cela était un monstre de la pire espèce capable des pires atrocités. Que devait donc faire Hiryuu à ce moment ? Appelé de l’aide au risque de se faire passé lui et Tary comme des potentiels complices ? La justice à Nomizu était assez risquée conservant beaucoup de préjugé faux sur les démons. Non il ne devait pas prendre le risque de la faire renvoyé de Nozomi… Ils étaient réellement dans une situation où s’en sortir sans rien serait compliqué. Aidé Vlad était hors de question bien entendu. Il était impuissant et maudit cette faiblesse. Il se dirigea vers Tary disant :

-J’aurais tellement souhaité te voir dans un autre lieu et dans d’autres conditions…


Puis il observa Vlad, toujours plein de tristesse à son égard, tout en condamnant son acte :

-Je préfèrerais mourir plutôt qu’être ton complice !

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir Malchiderizeck
Si Dieu existait, ce serait moi.
avatar


MessageSujet: Re: Du coup, un titre à l'arrache comme d'hab' ! ♪ [Mit Hiryuu et Tary][FINI HUHUEHUE]   Dim 7 Sep - 15:08

    Tary s'approcha alors du vampire, lui tordant le bras Vladimir aurait aimé souffrir, le bras tordu Mais quand on est mort, c'est plus compliqué que ça pour ressentir des choses


    - Du moment que l'ont tue quelqu'un volontairement, oui, l'on devient un assassin ! Et si la prison existe, c'est bien pour une bonne raison, tu n'étais pas obligé de lui faire ça.


    Elle resserra l'entreinte qu'elle avait sur le bras froid et dur du vampire.

    - Il est hors de question que je le touche ou que je devienne ta complice, débrouille-toi tout seul !

    Puis, elle s'écarta tout en le laissant libre de ses mouvements. Ce qui était assez irréfléchi quand on disait ce genre de chose à un assassin. Il aurait pu lui arracher la tête d'un coup de mâchoire, ou lui réservée la même punition que l'autre chose. Mais il n'en fit rien, il se contenta de fixé Tary, un regard ni bon, ni mauvais. D'une neutralité sans égard, comme-ci il ne se sentait pas toucher par ce qu'elle disait.

    En soi, il ne l'était pas. Certes, ça l'agaçait de les voir défendre une cause idiote comme le fait qu'il ne fallait pas tuer.

    Vladimir se faisait bafouer allègrement, et il ressentait comme ce vent froid.

    Puis, ce fut à l'ange de parler. D'abord à Tary, mais il n'en fit pas attention, ça n'était pas destiné à lui, alors il s'en foutait. Puis, à Vladimir, sur un autre ton. Plus approprié à l'assassin qu'il était.

    -Je préférerais mourir plutôt qu’être ton complice !

    Vladimir prit le temps d'analysé le regard du garçon. Il ne semblait pas en colère. Non, Hiryuu avait de la pitié pour Vladimir.

    Et ça l'énerva. Ça l'énerva tellement qu'il pourrait tuer Hiryuu. D'ailleurs, cette idée sonnait de plus en plus comme une mélodie radieuse dans les oreilles du vampire. Mais tuer un ange est une lourde tâche. Et là, il ne s'en sortirais pas vainqueur. Déjà qu'il avait été mêlé a une affaire de meurtre l'an dernier, il avait faillis être débusqué. Il fallait mieux qu'il soit discret, ou alors il finirais mort comme le type à côté de lui. D'ailleurs, maintenant, il préférais le gars mort qui se taisait plutôt que les deux pipelettes devant.

    Il sortit alors un briquet de sa poche, pris le vêtement du mort et le brûla. Au bout de dix secondes, le corps entier brûla sous les flammes infernales du briquet de Vladimir.

    - J'ai pas besoin de vous, de toute manière, il suffit de tout cramé.

    Puis, il se retourna. Le soleil brillait encore sur la ville, mais il ne voulait pas resté une minute de plus ici. Il était seul et le restera, il n'avait pas besoin d'un idiot qui ait pitié de lui. Il était bien dans sa solitude, son amer et froide solitude. Était-ce peut-être à cause d'elle qu'il mettait un manteau en été ? Il s'en foutait. Il était dos aux deux personnes, il essayait de cacher quelque chose, mais quoi ?

    - A plus, bande de trou du cul.

    Puis il s'éloigna, s’engouffrant de plus en plus dans l'abysse des bas-fonds de Nomizu.
    Cela lui donnera l'occasion de réfléchir. Vu de loin, cela semblait à une fuite, comme-ci il ne voulait pas écouter les reproches de ces faibles.

    Il soupira. Il était à nouveau seul, capable de réfléchir pleinement. Ne voulant pas réellement aller au soleil, il s'assit, caché dans la pénombre.
    Il se rémora le regard du roux, et pesta encore. Puis, il cria sans trop crier.

    - J'ai pas besoin de ta pitié, fils de pute ! Va te faire ...!

    Il cogna le mur, qui n'avait rien demandé, qui l'avait gentiment permis de s'adosser à lui. Hé, ce pauvre mur ne peux pas crier de douleur, il n'a pas de bouche. Vladimir continua, se défoulant sur le mur fort mais silencieux. Il continua, encore et encore, jusqu'à ce que ses poignées était couverte de sang. Son sang.
    Le jeune vampire se blessait lui-même, c'était à croire que personne d'autres ne pouvait le faire.

    Il haïssait du plus profond de ses entrailles ces deux personnes qui avait osé lui parler. Et cette fille ! De quel droit la touchait-il ? C'était impoli ! Et si Vladimir avait la phobie du toucher ? Hein ? Elle s'en foutait, car elle ne réfléchissait aux conséquences. Vlad avait envie de les tuer. Il les avait sauvé ! C'est comme ça qu'on remercie son héros ? En l'insultant ? Il pesta, encore. Cette bande d'ignares devait mourir, si il les revoyaient, il les tuerait. Surement.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

       

J'écris en #4ce7ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: Du coup, un titre à l'arrache comme d'hab' ! ♪ [Mit Hiryuu et Tary][FINI HUHUEHUE]   Lun 8 Sep - 20:16

-J'aurais tellement souhaité te voir dans un autre lieu et dans d'autres conditions...

M
e dit Hiryuu avec un regard désolé. Je lui sourit à peine, pour lui montrer que je le comprend. Puis se tournant vers le vampire il lui dit solennellement :

- Je préférerais mourir plutôt qu'être ton complice !

Un long silence s’installe entre nous trois, pesante et intimidant. Vlad fouille dans sa poche, et en sort un briquet puis il s'avance du corps qui gît au sol et approche la flamme des vêtement du mort, laissant le feu s’élargir rapidement sur tout son corps.

-J'ai pas besoin de vous, de toute manière, il suffit de tout cramé.

Je détourne les yeux du corps qui flambe à une vitesse incroyable. Vlad se retourne et s'éloigne de nous en nous lançant.

- A plus, bande de trou du cul.

Je le fixe pendant qu'il s'éloigne, puis une idée subite me vient a l'esprit, mes yeux se posent sur le corps de l'homme vers nos pieds et je voie le porte feuille qui dépasse de sa poche, remis en vitesse par le vampire, encerclée de flamme.
Je m’approche prés du corps et rapidement j'utilise mes pouvoirs pour sortir le porte feuille d'entre les flammes rougeoyante, dont un seul côté à été grignoté par les flammes.
Je le fait venir devant moi et Hiryuu et je l'ouvre. Une carte d'identité est là, mais presque fondu. Il y a aussi une photo... Qui dépasse sur le coté, je la sort délicatement, m’apprêtant à voire la photo d'une petite fille ou d'un garçon... Je retiens mon souffle... C'est une photo d'identité, la sienne apparemment.

J'en suis rassurer. Je regarde le porte feuille qui flotte devant moi, le vent rallume les flammes sur le cuire. Je le laisse se consumer jusqu'à ce qu'il y est un nuage de centre devant nous, puis je le laisse tomber.
Je lève les yeux aux bout de la rue et je voie vlad disparaître dans l'ombre d'une autre ruelle. Je soupire, me passant la main dans les cheveux, la tête basse. Je ferme les yeux pour retenir les larmes qui commence à arriver. Je me redresse et fixe le corps sans vie en silence.

Il aurait sûrement espéré mieux comme funérailles... Même si il ne les méritait pas forcément.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Du coup, un titre à l'arrache comme d'hab' ! ♪ [Mit Hiryuu et Tary][FINI HUHUEHUE]   Jeu 11 Sep - 14:10

Une flammèche, puis une autre formant un brassier qui consume l’infamie qui régnait dans ce lieu si délabré. Ce torrent sous le briquet de Vlad transforma rapidement la dépouille du mort en une immonde chose noir, sans tête, sans corps. Bien sur Hiryuu évita de regarder l’épouvantable scène, mais il fut rattrapé par l’abominable odeur qui en résulta. Mais plus que l’odeur ou les flammes incandescentes, c’était Vlad qui retenait particulièrement son attention. Un regard meurtrier à l’attention de l’ange se dessina sur sa face et il déclara :

- J'ai pas besoin de vous, de toute manière, il suffit de tout cramé.

On aurait pu penser que tout allait éclater dans cette ruelle où gisait déjà un mort, mais il n’en était rien. Il déclara en s’éloignant :

- A plus, bande de trou du cul.

Puis il disparut dans ces ruelles sombres silencieusement. Ces ruelles étaient elles à l’image du vampire… ? Sombre, délabré n’attendant que la lumière et l’œuvre du temps pour changer et brillé de mille feux. En tout cas ses sentiments à son égard n’avaient point changé, il ressentait toujours de la pitié pour lui. S’il était seul, il aurait courut après lui sans hésitation. Il l’aurait poursuivit dans les ténèbres, sans animosité, essayant de l’aider à sortir de cette amertume sombre… L’amitié à pouvoir de changer et d’accomplir de grande chose, pensa t’il. Hiryuu était surement trop idéaliste et cela aurait pu lui couté un aller sans retour dans ces ruelles… Mais il ne pouvait laisser Tary seule dans ce lieu si dangereux. Il se rapprocha d’elle et oublia cette idée pour le moment. Elle devait, elle aussi, avoir souffert de cet épisode qui venait de se déroulé sous leurs yeux.

Soudainement, il vit devant ses yeux le portefeuille du mort flotté dans les airs. C’était Tary qui, avec ses pouvoirs, fit sortir de l’objet macabre une photo. Non… Hiryuu n’eut pas la force de voir qui était présent dessus… il baissa rapidement le regard au sol, retenant ses larmes du mieux qu’il pouvait. Puis après quelques moments, il releva son regard et le dirigea vers Tary. Elle regardait tristement le cadavre carbonisé qui gisait au sol… La voir aussi triste lui fit mal. Il voulu la rassurer, la réconforté, mais les mots ne parvenait pas à venir… Et il se maudit lui-même de ne rien dire. C’était la première fois qu’il était témoins de la mort, il en souffrait aussi mais il devait s’oublier lui-même et pensé à Tary et à ce Vladimir. Lui qui était si fière… Hiryuu avait vu son cœur pleuré. Il la prit dans ses bras et l’enlaça, comme dans la cour ce fameux jour de leur rencontre, et il lui souffla :

-Nous avons souffert aujourd’hui… mais tout est fini maintenant.

Puis il s’écarta d’elle. Que devaient-ils faire maintenant ? Le cadavre au sol était une vision très dure à soutenir.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: Du coup, un titre à l'arrache comme d'hab' ! ♪ [Mit Hiryuu et Tary][FINI HUHUEHUE]   Sam 13 Sep - 12:05

Hiryuu s'approche de moi, m'enveloppant de son aura chaleureuse, il me sert contre lui. Si ce soit disant accident ne serrait jamais arrivé, je pense que j'aurais souffert de cet éloignement physique, mais maintenant que nous nous retrouvons à nouveau dans les bras l'un de l'autre, je me sens en sécurité... Je ne sais pas qui avait le plus besoin de prendre l'autre contre lui, mais ça nous fait du bien à tous les deux.

Un souffle de vent nous couvre de fumée, apportant cette odeur ignoble de chaire brûle, je retiens mon souffle pour ne pas vomir. Mais mon attention se porte à nouveau sur Hiryuu quand il me dit de sa voie calme.

- Nous avons souffert aujourd'hui... Mais tout est fini maintenant.

Je ferme les yeux et me laisse aller contre lui avant qu'il se détache de moi. Je baisse les yeux sur nos pieds pour ne pas voir le corps qui brûle à côté de nous.

Il ne faut pas que nous restons trop longtemps dans cet endroit, si quelqu'un nous voyait je ne pense pas que j'aurais le courage de dire la vérité et d'accusé le vampire...

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du coup, un titre à l'arrache comme d'hab' ! ♪ [Mit Hiryuu et Tary][FINI HUHUEHUE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du coup, un titre à l'arrache comme d'hab' ! ♪ [Mit Hiryuu et Tary][FINI HUHUEHUE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le coup marketing de Leslie Voltaire ; un coq comme symbole électoral
» [VIIème tournoi] Quart de Finale Setesh/Kakyo: Il y a comme un coup de foudre dans l'air!
» Flemme de trouver un titre badass comme j'aime le faire alors... Bonjour. 8D
» (m) Je suis tombée amoureuse pendant qu’il lisait, comme on s’endort : d’abord doucement et puis tout d’un coup. - Lien amoureux
» Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire. [Freyr Holm]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
¤ INTERNAT NOZOMI ¤ :: Nomizu :: Bas-fonds-
Sauter vers: