Partagez | 
 

 Une balade au sous sol pour être tranquille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Une balade au sous sol pour être tranquille    Jeu 17 Juil - 21:18

Je ne supportais plus leur vois, leurs rire et leurs mimiques qui résonne dans tout l'étage, j'étais obliger de quitter le dortoir des filles pour me retrouver un peut plus au calme, mais où exactement je en sais pas ? Je déambule dans le deuxième bâtiment, à la recherche d'un endroit calme où je serrais sur de ne trouver personne. J'hésite à aller sur le toit mais je pense qu'il y aurais beaucoup de monde vu qu'il fait beau se soir , alors autant rester a l’intérieure.

Je décide donc de prendre les escaliers et de descendre au sous sol, dans se dernier couloir je trouve plusieurs portes fermées à clé, et seule la dernière accepte de s’ouvrir dans un grincement lugubre. La noirceur de la pièce me tire à l’intérieure de celle ci. J'ai tellement eu l'habitude de me cacher dans des endroit comme celui ci que le sous sol m'est presque familier. Je cherche à taton interrupteur, d'un coup la pièce s’illumine d'une faible lumière terne provenant d'une simple ampoule poussiéreuse qui pend suspendu à plusieurs fils.

Je m'approche près des étagères appuyées contre le mur et scrute les objets insolite qui s'y trouve posés, et presque enseveli sous la poussière. La porte grince une nouvelle fois et je me retourne intriguée.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. .
Double compte Aven Owen


Dernière édition par Tary Len't le Sam 19 Juil - 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Une balade au sous sol pour être tranquille    Sam 19 Juil - 13:35

Un rayon de soleil qui illumine tout l’internat. Hiryuu marchait dans les longs couloirs peuplé et animé de ce lieu qu’il connaissait par cœur d’un air gai comme à son habitude. Et comme d’habitude, il saluait les quelques visages familier qu’il reconnaissait dans cette foule de créatures qui comportait une telle diversité : des vampires, des anges, des magiciens, des démons … Tous différents mais tous uni par un trajet commun. Hiryuu ainsi se mêla à ce grand flot de personne qui se rendait de part et d’autre de l’internat. En effet la fin des cours venait d’être signalée et chacun marchait, l’espoir de trouver son dortoir rapidement. On entendait dans la foule des « Enfin la fin des cours! » ou bien des « Sacrée journée, je veux juste dormir ». En effet, le soleil qui tapait rudement sur l’internat avait donné l’impression d’une journée sans fin pour la plupart des étudiants de l’internat. Hiryuu lui avait semble t’il passait une assez bonne journée car ce soleil d’aplomb l’avait rempli de joie. Il était cependant temps pour lui aussi de retrouvé son internat et sa chambre. Il marchait donc se séparant de la foule et atteignant la porte de sa chambre. Cependant devant cette porte se tenait un visage familier : c’était un autre ange avec lequel Hiryuu passait pas mal de temps à l’accoutume. Il semblait être cependant assez perturbé, un fait qui intrigua Hiryuu. Ainsi après l’avoir salué, il lui demanda :

-Tu m’as l’air assez préoccupé, que t’arrive t’il ?

-On ne peut rien te cacher. Enfaite j’ai… J’ai promis que j’irai inspecter le sous sol à cause des rumeurs qui cour sur la présence d’un monstre. Mais maintenant que je dois y aller j’ai trop peur…

Hiryuu connaissait cette rumeur. Le sous sol était un lieu assez lugubre que peu de gens oser visiter. Et comme chaque semaine, une nouvelle rumeur était née sur ce lieu. Après les rumeurs d’un élève mort dans ce sous sol, de la présence d’une sorcière, cette fois ci c’était à propos de l’existence d’un monstre qui attaquait les élèves qui oser descendre dans ce lieu. Hiryuu lui n’y croyait pas trop jusqu'à ce qu’on lui dise qu’un élève avait effectivement était retrouvé blesser en remontant du sous sol. Cependant voyant son camarade assez paniqué, Hiryuu répondu :

-Ce ne sont que des rumeurs. Ne t’inquiète pas, j’irai à ta place et je mettrais fin à cette histoire de monstre.

Ainsi Hiryuu prit la résolution d’aller au sous sol, un lieu qu’il n’avait jamais visité auparavant. Il partit donc seul sans se munir d’objet sinon son courage. Il descendit, et à mesure qu’il progresser dans ce lieu obscure et sombre, il sentait monter de l’angoisse et de la peur. A chaque pas qu’il faisait il regardait partout autour de lui au cas où… Jusqu’à atteindre une large porte. Il s’arrêta avant de l’ouvrir. Elle fit un long grincement qui surprit Hiryuu avant de se refermer derrière lui. A sa surprise, la pièce était allumée et il se retrouva en face d’une personne. A sa vue Hiryuu eu un léger sursaut, car il ne s’attendait pas à trouver une personne en ce lieu. Etait ce le fameux monstre ? Anxieux, Hiryuu s’approcha lentement de l’individu en l’observant en détaille. C’était une fille aux cheveux noir ténébreux. La chose qui frappa Hiryuu en l’observant était ces yeux d’un vert pur, qui semble pénétrer l’âme. Il se perdit en les observant, avant de remarqué deux cornes sur la tête de la fille. Hiryuu conclu qu’il s’agissait d’une étudiante qu’il n’avait jamais vu. Ainsi il lui dit :

-Bonjour tu es... une étudiante ? Tu devrais faire attention à ce lieu, pas mal de rumeurs circule. Je m’apelle Hiryuu enchanté, et toi qui es tu ?

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: Une balade au sous sol pour être tranquille    Sam 19 Juil - 19:14

C'est un garçon aux cheveux rouge qui entre dans la pièce, un garçon grand et musclé avec un regard presque angoissé, qui doit avoir le même age que moi, sûrement un peut plus, un garçon que je ne connais pas, évidement puisque que je ne connais absolument personne... Il s'avance vers moi prudemment, tout en m'observant, puis son regard reste planter dans le mien, comme hypnotisé, Dans ses yeux, malgré sa faible peur je sens que c'est quelqu'un de bien. Plus il s'approche de moi plus je sens cette énergie incroyable qui émane de lui, sûrement un ange... Je me force a soutenir son regard. Puis il me dit :

-Bonjour tu es... une étudiante ? Tu devrais faire attention à ce lieu, pas mal de rumeurs circule. Je m’appelle Hiryuu enchanté, et toi qui es tu ?

Je hoche doucement de la tête d'un geste affirmatif sans le quitter des yeux, pour faire comme si je maîtrisais absolument la situation, sauf que se n'est jamais le cas. Alors comme ça le sous sol serrais dangereux ? Original, vraiment...

Mon côté démon refait surface, même en présence de cette ange qui pourrait m'en dissuader. Je me retiens de sourire et fait comme si je m’inquiétais.

- Moi c'est Tary, Tary Len't.... J'ai... entendu du bruit c'est pour ça que je suis descendu...

Je me retourne pour surveillé se qui se passe derrière moi, faisant semblant d'être stressée. Et puis d'un petit tour de télékinésie que je maîtrise plutôt bien, je bouge a peine un objet dans une étagère derrière le garçon pour faire du bruit, en même temps je sursaute d'un aire innocent et fait clignoter la lampe suspendu juste au dessus de moi.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléonore Tsukitamashii
Bibliothécaire Archiviste de Nozomi ~
avatar


MessageSujet: Re: Une balade au sous sol pour être tranquille    Sam 19 Juil - 19:22

Comme à mon habitude, je m'étais rendue aux archives cachées du Bâtiment 2, enfin, il y'a maintenant deux jours... Depuis je ne suis pas sortie...
Il était temps de retourner à mes fonctions, je pris donc ce que je voulais avant de reprendre mon sac à fioles, toutes étaient vides, l'envie de sang se faisait plus grande d'heure en heure ... Une fois toutes mes affaires en main, je me dirigeais vers la porte scellée, j'appuyais alors sur le bouton qui déclencherais l'ouverture de la grande porte... Trois cliquetis se firent entendre, puis un son cristallin ensuite. La porte sortit du mur poussant une grande étagère dans la pièce de l'entrée des sous sols. Mais comparé aux autres fois, la pièce était éclairée ce qui eu pour effet immédiat de me faire sortir les canines et plisser les yeux. Deux élèves étaient dans la pièce ...

" Hey, vous, qu'est ce que vous fichez ici ? " dis-je froidement. Puis je commençais un petit discours ... " L'accès aux niveaux Sous-terrain n'est pas autorisé aux élèves, seul le personnel du corps enseignant sont autorisés à accéder à ces niveaux. "

A bien y regarder ces deux là ne semblaient pas être de mauvais bougres ...
La jeune fille semblait plus perturbée que mal intentionnée quand au garçon, il semblait légèrement apeuré ...

" Laissez moi deviner, vous êtes ici à cause des rumeurs ? " dis-je sur un ton rieur ...

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Ma couleur est le DarkViolet

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Une balade au sous sol pour être tranquille    Dim 20 Juil - 1:22

La fille parut être du point de vue d’Hiryuu assez stressé, adoptant une posture assez méfiante. Hiryuu conclut qu’elle était dans la même situation que lui et qu’elle avait aussi entendu parler des rumeurs… Pas très rassurant pour Hiryuu ! L’anxiété apparente de la fille fut contagieuse et se propagea à Hiryuu qui essayait tant bien que mal de le caché et de paraitre serein. Soudain, un sursaut incontrôlé prit Hiryuu de court lorsqu’il entendit un bruit derrière lui et qu’il vit la lampe au dessus d’eux clignoter sans raison apparente. Que pouvait il donc se passer dans ce sous sol ? Rien de bien rassurant pour l’ange qui commença à être en proies à la peur dans ce lieu si lugubre et froid. Lui qui d’habitude était calme et qui réfléchissait beaucoup était en proie à une incapacité de garder son sang froid… Une situation assez cocasse et comique à observer. Soudain la large porte se remit à emmètre un grincement sourd qui brisa la glace du silence qui s’était installé dans cette salle entre Hiryuu et cette nouvelle connaissance. Le temps se figea et Hiryuu demeura immobile plein de questions… Qui allait donc sortir derrière la porte ? Un monstre sanguinaire ? Un réconfort ? Hiryuu laissa son imagination fleurissante le subjugué, imaginant mille et un scénario possible tandis que cette porte continua à s’ouvrir doucement…Son cœur palpitant, il découvrit enfin une fille qui sorti de la porte, après un moment qui dira quelques seconde mais qui lui parut sans fin. Le nouveau protagoniste pénétra la pièce avant de dire froidement :

" Hey, vous, qu'est ce que vous fichez ici ? L'accès aux niveaux Sous-terrain n'est pas autorisé aux élèves, seul le personnel du corps enseignant est autorisé à accéder à ces niveaux. " Avant de continué après un léger silence, Laissez moi deviner, vous êtes ici à cause des rumeurs ? D’un ton rieur.

Cette présence pleine d’assurance eu le mérite d’apaisé Hiryuu et lui permis de se calmer et de reprendre ses esprits. D’après ce qu’elle venait de dire, Hiryuu déduit que cette fille n’était surement pas une élève. Peut être était-ce une surveillante ou une prof ? Cependant elle semblait être trop jeune pour enseigner à Nozomi… Son identité intrigua Hiryuu. Ainsi il déclara :

-Nous sommes désolé mais nous avons nos raisons pour être venu en ce lieu. Je m’appelle Hiryuu et voici Tary Len't. Si je suis venu ici c’est pour…

Après un court silence il dit en rougissant un peu :

-Disons que je suis venu sécuriser le périmètre.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: Une balade au sous sol pour être tranquille    Dim 20 Juil - 11:04

Un silence pesant s’installe entre nous deux, un silence qui fut rapidement brisé par un nouveau grincement angoissant de cette maudite porte, laissant entré une adulte, une jeune adulte mais une adulte quand même. Je me mis aussitôt sur mes gardes, elle allait sûrement nous faire regretter d'être venu ici, et comme la plus part des adulte elle allait sûrement nous imposer ses règles stupide histoire de nous rabaisser. Et c'est exactement ce qu'elle fit :

" Hey, vous, qu'est ce que vous fichez ici ?  L'accès aux niveaux Sous-terrain n'est pas autorisé aux élèves, seul le personnel du corps enseignant sont autorisés à accéder à ces niveaux. "

Pour éviter un conflit je me cache légèrement derrière Hiryuu et évite de croiser le regard de l'adulte comme à mon habitude. Puis elle ajouta d'un aire rieur.

- Laissez moi deviner, vous êtes ici à cause des rumeurs ?

Et dire que je suis sûrement la seule à ne pas être au courant de ces histoires ! Je referais bien mes petits tours pour l’effrayer et la faire déguerpir au plus vite mais je me retiens, pas la peine de chercher les ennuis.
Hiryuu se redresse plein d'assurance et dit :

-Nous sommes désolé mais nous avons nos raisons pour être venu en ce lieu. Je m’appelle Hiryuu et voici Tary Len't. Si je suis venu ici c’est pour…

Puis mal à l'aise il ajoute :

-Disons que je suis venu sécuriser le périmètre.

Avec son aire de protecteur il est presque crédible, mais je sais très bien que je lui est fait peur tout a l'heure, je reste cachée derrière sa grande silhouette et attend la réplique de l'adulte, impatiente d'être loin d'elle.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléonore Tsukitamashii
Bibliothécaire Archiviste de Nozomi ~
avatar


MessageSujet: Re: Une balade au sous sol pour être tranquille    Dim 20 Juil - 18:18

-Nous sommes désolé mais nous avons nos raisons pour être venu en ce lieu. Je m’appelle Hiryuu et voici Tary Len't. Si je suis venu ici c’est pour…

-Disons que je suis venu sécuriser le périmètre.


" Eh bien ... " dis-je en souriant

Bien que l'accès soit restreint, je ne pouvais pas les laisser repartir sans m'amuser un peu....

" Vous devriez aller jeter un oeil, vous aurez peut être la chance de voir la Créature du niveau B2-SS05... " Dis-je en prenant un air effrayée ... " Je vais vous ouvrir la porte qui mène aux escaliers pour descendre au niveau 5 ." dis je souriante, avant de ne faire changer mes yeux de teinte, d'un Jaune ambre, à un rouge sanglant.

Sur ces mots je leurs indiquaient de me suivre pour aller là où je m'étais cachée, dans le grand hall sous terrain... avant de sortir ma faux et de la déployer pour indiquer la porte " Eh voilà, allez y, vous pourrez vous amuser à chercher, puisque c'est que vous vouliez ..." dis je en souriant tout en regardant la jeune fille d'un air complice..

Comme souvent, mes intentions n'étaient pas des plus pures, malgré mon visage d'enfant, je me montrais être plus sombre intérieurement.
J'vais l'intention de descendre dans les sous sols inondés pour revêtir ma forme marine... et ainsi les... enfin, l'effrayer, lui pas elle, une démone, sur qui il me semble difficile de se tromper ...

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Ma couleur est le DarkViolet

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Une balade au sous sol pour être tranquille    Dim 20 Juil - 19:20

Après un cours échange, la fille conseilla à Hiryuu et à Tary de continuer leurs route dans cet étrange lieu. Ainsi ils partirent après l’ouverture d’une autre porte vers le niveau B2-SS05 d’après les indications de l’étrange femme en qui Hiryuu sembla remarqué un changement de personnalité lorsque ses yeux passèrent d’un jaune ambre mystérieux et noble à un vil rouge écarlate proche du sang…

Après avoir ouvert une porte, les trois individus se trouvèrent dans un couloir sombre qui parut sans fin. L’absence de lumière fit qu’Hiryuu marcha lentement par peur de trébuché ou d’heurté l’une de ces nouveau camarade. A chaque pas son imagination grandissante lui montra des ombres dansante dans l’obscurité et il lui parut presque sur que ce lieu n’avait rien de commun au reste l’établissement, comme s’il sut trouver dans une sombre forêt en pleine nuit froide.

Puis enfin ils arrivèrent guidé par la fille aux yeux rouges, devant une mystérieuse porte. Elle dit soudain d'un air rieur:

" Eh voilà, allez y, vous pourrez vous amuser à chercher, puisque c'est que vous vouliez ..."


Hiryuu prit son courage à deux mains avant de dire :

-Merci de nous avoir guidés jusqu’ici, je vais jeter un coup d’œil et revenir…

Puis il regarda Tary puis l’autre fille avant de déclarer :


-Je vais seul, on ne sait jamais… Si je ne reviens pas c’est que ce lieu n’est pas normal.

Résolu, il jeta un dernier coup d’œil à ses deux camarades avant de s’engouffrer seul dans cette nouvelle pièce qui lui tendait les bras. Ainsi Hiryuu s’avança seul, laissant la porte ouverte derrière lui.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: Une balade au sous sol pour être tranquille    Dim 20 Juil - 21:11

Après nous avoir proposés de descendre en bas la jeune femme nous guide jusqu'au niveau B2-SS05. Nous nous enfonçons de plus en plus dans l'obscurité, je reste prés de Hiryuu, je préféré largement sa compagnie à celle de la fille, surtout que quand j'ai vu ses yeux passer du jaune au rouge j'ai eu une mauvaise impression à son sujet, je ne sais pas se que c'est comme race, peut être un vampire, ou un métamorphe je ne sais pas exactement, juste que ça ne présage rien de bon.

Nous passons plusieurs portes, et traversons un couloir immense, dans le froid et l'humidité, il ne manque plus qu'une odeur abominable et nous serions comme dans des égouts. Je les surveillais tout les deux, me demandant ce qui pouvait bien leurs passé par la tête, surtout à cette fille qui nous dit que l'endroit et interdit puis qui nous emmène elle même encore plus loin. Quand au garçon je sais qu'il a peur, ses pas sont irréguliers comme si il tournait sens cesse la tête pour vérifier que nous sommes bien seul. Il me fait penser à mon meilleur ami d'enfance... Qui essayait toujours d'être courageux dans n'importe qu'elle situation, mais au fond il est angoissé.

On s'arrête tous devant la dernière porte et la fille nous dit sur un ton rieur :


" Eh voilà, allez y, vous pourrez vous amuser à chercher, puisque c'est que vous vouliez ..."

Puis Hiryuu ajoute courageusement :

"-Merci de nous avoir guidés jusqu’ici, je vais jeter un coup d’œil et revenir…"

Il nous regarde tour a tour hésitant, je ne le quitte pas des yeux.

"-Je vais seul, on ne sait jamais… Si je ne reviens pas c’est que ce lieu n’est pas normal." 

Ce n'est peut être pas se lieu qui est anormal, mais la personne qui nous y a emmené ! Il est hors de question que je reste seule avec elle et son aire de prédateur. Je suis rester clouée sur place mais quand le garçon franchi enfin la porte et s'éloigne je le rattrape sans réfléchir, fermant soigneusement la porte derrière moi. La pièce et encore plus sombre, à peine éclairé par un rayon de lumière au fond venant de je ne sais où. J'attrape rapidement la main chaude d'Hiryuu avant de ne plus le voir et je le tire fermement vers moi en me hissant sur la pointe des pieds pour lui chuchoter doucement à l'oreille, de peur d'être entendu :

"- Je ne lui fait pas confiance on devrais partir d'ici, et vite. Tu ne trouvera rien ici il n'y a rien a voir... Ce n'est même pas hanté, c'est moi qui et fait bouger des truc tout a l'heure, et la lumière aussi."


Je prend sa main et la pose paume contre paume sur la mienne.

"-Regarde"

Je me concentre plus cette fois, car faire bouger la main de quelqu'un contre ça volonté est un peut plus compliqué, mais comme il est apeuré il se laissera faire plus facilement. Sans toucher sa main, elle s'éleva cinq centimètres au dessus de la mienne.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Une balade au sous sol pour être tranquille    Lun 21 Juil - 16:28

L’obscurité envahissante de ce lieu… Tandis qu’il marchait à tatillon dans Hiryuu eu le plaisir mitigée de constaté la présence d’un maigre faisceau de lumière au dessus de sa tête dans cette immense pièce dont Hiryuu n’aperçut pas les murs. Ainsi il marcha lentement se repérant comme il put. Soudain il entendit le grincement de la porte se refermant derrière lui et vit une ombre fougasse foncer sur lui et il se sentit emporté par sa main. C’est la créature qui hante ce lieu ! Pensa Hiryuu pendant une seconde, avant de sentir la douce et petite main par laquelle il était tiré… Ces traits délicat ne pouvait appartenir à un monstre. Puis il reconnu Tary dans un rayon de lumière, avant de l’entendre chuchoter dans son oreille :

"- Je ne lui fait pas confiance on devrait partir d'ici, et vite. Tu ne trouveras rien ici il n'y a rien a voir... Ce n'est même pas hanté, c'est moi qui et fait bouger des trucs tout a l'heure, et la lumière aussi."

Puis il sentit au creux de sa main la paume de cette fille avant de l’entendre poursuivre :

"-Regarde"

Après un cours moment, Hiryuu eu la stupéfaction de voir sa main flotter contre sa volonté. Se rendant comte que cette mystérieuse fille maitrisait l’art et la télépathie et qu’elle en avait usé pour le tromper, Hiryuu rougit, honteux de ne pas l’avoir remarqué plus tôt. Quel manque de discernement pour un ange de son rang pensa-t-il. Vidée définitivement de toute peur, il pensa à ce qu’elle venait de lui dire… Il est vrai que cette fille qui les attendait à l’entré avait quelque chose du suspicieux. Il reprit son air habituel avant de dire :

-Tu as raison on ferait mieux de partir je n’aime pas trop cet endroit.

Ainsi il se mit à agripper Tary et à marcher avec elle afin de ne pas la perdre dans ce lieu qui manquait de lumière. Ils marchèrent cote à cote, Hiryuu soufflant un :

-Tu m’as bien eu en rigolant légèrement

Puis quelque mètre plus loin, ils arrivèrent devant la porte par laquelle ils étaient rentrés, résolu de partir.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: Une balade au sous sol pour être tranquille    Dim 24 Aoû - 22:25

Hiryuu reste silencieux un moment, sûrement surpris de ce qu'il vient d'apprendre, puis il fini par ajouter banalement :

-Tu as raison on ferait mieux de partir je n’aime pas trop cet endroit.

Il n'a pas l'aire de m'en vouloir, et tant mieux, il ne reste plus qu'a partir d'ici au plus vite. Soudain le jeune homme m'agrippe le bras, me serrant fermement de sa poigne protectrice pour ne pas me perdre. Des frisons me parcourent toutes la colonnes vertébrale, me laissant une étrange impression. Cela fait un bon bout de temps que personne ne m'a touché, enfin volontairement comme il le fait, j'avais presque oublié cette sensation agréable que de se sentir proche de quelqu'un. J'en reste stupéfaite, le laissant me guider jusqu'à la porte. Entre tant il lâche en riant :

-Tu m’as bien eu.

Nous arrivons vers la porte, je reste crispée, en attente de se qui va nous arrivé malgré la présence protectrice de Hiryuu, je me prépare mentalement à une quelconque attaque de je ne sais quel espèce, je me concentre, visualisant déjà la sphère autour de nous, prête à repousser quiconque qui oserait s'approcher de nous deux. J'ouvre la porte mentalement et... Et absolument rien ne se passe, la femme à complètement disparut. Je reste collé à Hiryuu étonné de nous retrouvé subitement seuls.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Une balade au sous sol pour être tranquille    Dim 24 Aoû - 23:45

Une porte qui se dessine dans l’obscurité… Hiryuu et Tary avaient traversé cet étrange lieu côte à côte en s’agrippant jusqu’à parvenir à cette fameuse porte par laquelle ils étaient entré il y a quelques instant. Hiryuu se mit à pensé à cette étrange femme qui devait les attendre de l’autre côté… Qui pouvait-elle être réellement ? Après un léger moment de songe que Tary semblait partager avec lui, la porte se mit à s’ouvrir toute seul sous l’impulsion de la fille. Hiryuu prit un grand souffle et s’avança, toujours agrippé à Tary. A la surprise des deux protagonistes, personne ne se trouva de l’autre côté de la porte, la fille avait disparut.

Hiryuu et Tary se regardèrent l’air surprit de cette découverte. Drôle de personnage que cette fille pensa Hiryuu… Pourquoi les avait elle guidé jusqu’en ce lieu avant de disparaitre ainsi? Une question qui restera surement sans réponse dans l’âme de l’ange. Perdu dans ses songes, Hiryuu remarqua qu’il n’avait toujours pas lâché le bras de Tary auquel il était agrippé depuis un moment. Il s’écarta légèrement de la fille avant de dire :


-Hé bien, nous ne sommes plus que deux dans ce lieu étrange… On ferait mieux de remonter. Je dois bien avouer craindre les lieu obscure...



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: Une balade au sous sol pour être tranquille    Lun 25 Aoû - 22:38

Hiryuu s'écarte de moi, juste légèrement mais cela me laisse un grand vide, la chaleur de sa présence s'éloigne de moi, déjà... C'est la première fois que je suis si proche de quelqu'un depuis que je suis arrivée à Nozomi est sûrement la dernière...

- Hé bien, dit Hiryuu, nous ne sommes plus que deux dans ce lieu étrange... On ferait mieux de remonter. Je dois bien avouer craindre les lieux obscures...

-Oui, acquiesce ai-je.

On va remonter, partir d'ici et sûrement jamais se revoir, comme la plus part des personnes à qui j'ai déjà adressée la parole.
Nous empreint on silencieusement le chemin inverse que nous avons parcouru tout a l'heure, je garde les yeux rivés au sol, songeant à tout se qui viens de se passer, et me dire que je ne reverrais peut être pas Hiryuu ne me laisse pas indifférente comme d'habitude, au contraire, un vide s’installe en moi mais je tente de le repousser tant bien que mal, je ne veux pas avoir à souffrir en me fessant de faut espoirs.
Mais je n'arrive pas à me faire à cette idée, alors je fini par rompre le silence pesant qui commençait à s'installer entre nous deux, disant hésitante sans quitter le sol des yeux:

- On se reverra un jour ?

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Une balade au sous sol pour être tranquille    Mar 26 Aoû - 23:08

-Oui , consentît Tary à la demande d’Hiryuu.

Ainsi les deux personnes se mirent à marcher lentement tentant de regagné la lumière fuyant ce sous sol si ardu. Tandis qu’ils avançaient à tatillon, Hiryuu entendit soudainement Tary dire après un silence assez pesant :

- On se reverra un jour ?

A ces mots il se retourna et vit son regard fuyant au sol, l’air hagard, habité par une sorte de vide qui semblait la consommait intérieurement. Ses grand yeux vert si ensorcelant et si envoutant semblaient caché au fond d’eux une sorte d’amertume. L’amertume profonde causé par le méprit et par le manque de considération des égoïste de ce monde. Cette fille… elle ne devrait pas souffrir, elle n’a jamais été estimée à sa vraie valeur pensa Hiryuu, qui ne sentait en elle aucune intention maléfique. Cette vision de Tary emplit l’ange de tristesse et de compassion. Il se dirigea en direction de Tary avant de déclarer en posant ses mains sur ses épaules :

-Oui cela ne fait aucun doute nous nous reverrons. Car désormais pour moi tu es une amie et je ne te laisserais jamais tomber, je te donne ma parole d’ange.

Ces paroles sortaient de la bouche de l’ange qui pensa sincèrement chacun de ces mots.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: Une balade au sous sol pour être tranquille    Mer 27 Aoû - 20:51

Je sens son regard lourd sur moi, qu'elle idiote, je n'aurais jamais du ouvrir ma bouche, je me sens tellement ridicule que sens ai presque risible, c'est dans ces moments la que j'aimerais avoir le pouvoir d'être invisible, ou de pouvoir me téléporter loin pour fuir le regard des autres.
De plus j'avais sûrement une chance de le recroisé dans l'internat et là en posant ma question stupide je vais passer pour la fille sans ami, même si c'est vrai mais surtout pour la fille désespéré qui va ensuite vouloir le suivre partout... Peut être qu'il m'ignorera et fera comme si il ne m'avais jamais vu avant, ou peut être qu'il en profitera pour me ridiculiser devant sa bande pote comme l'on déjà fait certain, mais vu la trouille qu'il a eu ici, je pense qu'il prendra la première option, il aura moins de risque que ça lui retombe dessus.
Soudain il s'arrête et pose ses main sur mes épaules, je lève les yeux sur lui attendant une moquerie mais son visage ne dégage rien de mauvais, il à même l'aire triste dans cet éclairage sombre qui fait ressortir ses cheveux rouge, puis il dit :

- Oui, cela ne fait aucun doute, nous nous reverrons. Car désormais pour moi tu es une amies et je ne te laisserais jamais tomber, je te donne ma parole d'ange.

Au fur et a mesure qu'il poursuis sa phrase, mes yeux se fixent sur les siens de plus en plus intensément, puis ils se remplisse de larmes, j'aimerais dire que c'est parce que j'ai gardé les yeux ouvert trop longtemps mais non... Ses mots me claque en plein visage, toute cette pression que j'ai accumuler en attendant sa réponse viens de redescendre d'un seul coup et je me rend compte que j'avais retenu ma respiration pendant tout se temps, c'est un peut comme une libération, une bouteille de soda bien secoué que l'ont viendrait d’ouvrir.
Une première larme coule sur ma joue, suivie lentement par les autres. Le beau visage d'Hiryuu se brouille. Je m’empresse de les essuyer du revers de ma manche mais cet afflux d'émotion est trop fort, pour la deuxième fois je me sens affreusement gênée.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Une balade au sous sol pour être tranquille    Jeu 28 Aoû - 13:16

A la fin de sa phrase, la fille se mit à lever son regard si mystérieux jusqu’à l’ange qui était resté immobile. A cet instant, un échange de regard se produisit entre les deux personnages qui se fessaient face dans l’obscurité. Le temps semblait être suspendu tendit qu’Hiryuu se mit à contemplé les yeux de sa nouvelle amie. Il perçut au fond de ses prunelles vertes un afflux d’émotion vive accompagné par un soulagement apparent. Puis il vit des larmes descendre lentement sur ses traits fin contrastés par l’obscurité. L’étrange femme qui les avait guidés ici, les rumeurs de créature sanguinaire, Hiryuu ne pensait plus à rien à ce moment précis. Il était simplement saisi par l’instant présent, subjugué à son tour par l’émotion à la vision des larmes de cette fille. Il la vit essuyé rapidement ses larmes tandis qu’elle affichait une certaine gêne vis-à-vis de la scène qui venait de se produire. Machinalement, Hiryuu la prit dans ses bras avant de lui soufflé doucement:

-Tout va bien maintenant… Je te promets que tu ne souffriras plus de la solitude. Puis il s’écarta d’elle, un peu gênée à son tour poursuivant, Continuons de remonté on a presque atteint la rez de chaussé.

Il prit l’initiative de changé de sujet afin de ne pas embarrassé d’avantage Tary. Il se retourna et continua de marcher doucement dans l’ombre.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: Une balade au sous sol pour être tranquille    Jeu 28 Aoû - 18:24

Hiryuu me prend subitement dans ses bras, surprise je laisse finalement mes larmes couler librement sur mon visage humide. Doucement il murmure tout près.

-Tout va bien maintenant...

Je bois littéralement chacun de ses mots, et son souffle contre mon oreille me rassure, je me détend et la dernière larme roule sur ma joue. Je me serre contre lui et pose ma tête sur son épaule musclé.

-Je te promets que tu ne souffriras plus de la solitude.

Il s'écarte de moi, je sèche mon visage et le regarde quand il poursuit.

- Continuons de remonté on a presque atteint le rez de chaussé.

Il commence à remarcher et je le suis, le sourire au visage. Es-ce qu'une amitié entre un ange et un démon peut elle durer ? Je ne suis peut être pas comme tout les autres démons, j'ai une chance. Et puis c'est ange...

-Merci, lui dis-je.

Je m'approche du lui et pose ma tête contre son épaule en m'accrochant à son bras.
Dans l'obscurité j'aperçois une bande de lumière un peux plus loin au sol, nous sommes arrivé.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Une balade au sous sol pour être tranquille    Ven 29 Aoû - 0:21

La joie se fit sentir dans chaque pas de l’ange. Il était heureux de cette nouvelle rencontre et ne regretta pas d’être descendu dans ce sous sol. Ainsi les rumeurs sur ce lieu était infondé comme il pouvait l’espéré. Tandis qu’il marchait, il entendit doucement :

-Merci

Puis Tary s’approcha de lui et posa sa charmante tête souriante sur son épaule tout en tenant son bras. Ensemble, ils continuèrent de marcher. Cette complicité entre un ange et un démon aurait put sembler utopique pour beaucoup… mais à Nozomi tout est possible pensa Hiryuu simplement. Soudain ils virent au loin un rayon de lumière qui pénétra l’obscurité, puis un autre, jusqu’à ce qu’ils furent consommé par ce flot éclatant. Hiryuu se ressentit vivre dans cette illumination soudaine et laissa son visage être bercé par un sourire niais. Il se retourna vers Tary et contempla sa face éclairé d’un regard protecteur. Ses traits fin se dessinèrent un à un et il vit, plus resplendissant qu’avant, ses grand yeux vert. Le reste de son corps formaient une harmonie de noir, en accord avec sa longue chevelure ondulé et bien sur deux cornes de démons qui sortaient du haut de sa tête. Il regarda derrière lui le triste lieu qu’il venait de quitter, avant de dire :

-Nous voilà de retour dans le vrai Nozomi.


Les deux compagnons avaient quitté ce sous sol lugubre et se trouvaient désormais dans le long couloir bondé de l’internat. Tandis qu’ils avancèrent toujours collé l’un à l’autre, quelques regards désobligeant se firent remarqué dans la foule d’étudiant, et on entendait quelques chuchotements de part et d’autre.

*hey mais c’est un ange et une démone ensemble !*, *c’est bizarre !*, *ils sont bizarre c’est deux la !*


Mais Hiryuu marcha sans faire attention à ces quelques remarques. Certains jaloux souffriront toujours du bonheur des autres. Ils marchèrent comme s’ils étaient seul… Comme si personne n’existait autour d’eux.

-Viens... allons vers de nouveau horizons !

Puis il prit sa main, et ils se mirent à courir. En cette journée, un lien c’était tissé dans ce sous sol. Un fil invisible reliant cet ange naïf et idéaliste à cette démone. Désormais c’était sur, au fond de son cœur la graine de l’amitié avait germé… pour le meilleur et pour le pire !

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: Une balade au sous sol pour être tranquille    Ven 29 Aoû - 9:00

-Nous voilà de retour dans le vrai Nozomi.

Lâche-t-il paisiblement avant de se retourner, lorsque la lumière vient nous rejoindre je vois de nouveau Hiryuu, dans chacun de ses détails dont je n'ai pas fait vraiment attention lorsqu'il est entré au sous-sol tout à l'heure. Et ses grands yeux bleus m'apparaissent désormais comme une promesse...
Nous remontons dans les longs couloirs mouvementés de l'internat. En temps normal en voyant tout se monde, je me serrais écarter du garçon, mais pour aucune raison je voudrais rompre se contacte chaleureux entre nous deux, alors je reste collé à lui, marchant au rythme de ses pas, resserrant même mon étreinte de peur que quelqu'un nous sépare. À notre passage vers un groupe d'étudiant, des voix faibles se font entendre.

* Hey, mais c'est un ange et une démone ensemble !*,* C'est bizarre !*, * Ils sont bizarre ses deux-là !*

Pour une fois dans mon existence, j'ignore ces remarques que l'on souffle dans mon dos. Je lance un regard à Hiryuu qui semble ne pas s'en préoccuper non plus, alors j'ignore même chaque personne autour de nous.

- Viens... Allons vers de nouveaux horizons !

Dit-il d'une voix douce. Je me force pour m'écarter de lui, mais pour ne pas rompre le contacte, il me prend délicatement la main, et nous nous mettons à courir ensemble, je ne sais pas qui entraîne qui, c'est comme si nous étions un seul et même esprit. Nous courrons comme des enfants naïfs, je le regarde en riant, courant à la même allure que lui.
Ça fait tellement longtemps que je ne
'ais pas souri que j'en ai mal aux joues, mais je ne m'en préoccupe pas, je ne pense qu'a une seule chose...

Je le suivrais jusqu'au bout du monde s'il le fallait.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Une balade au sous sol pour être tranquille    Ven 29 Aoû - 17:29

Courir sans objectif, courir sans but… Loin des préoccupations de la vie, des différences qui les caractérisaient, ils coururent simplement, laissant le hasard guidé leurs pas. Un sourire, puis un autre ; et les voilà qui riaient sans raison. Loin de cette froide monotonie de la vie, des jugements de valeur et des moqueries ils étaient deux ; profitant du moment présent intensément. Les salles de classes défilant sous leurs pas, et les voilà déjà dans la cour de l’internat. Quelle heure était-il ? Il n’en avait aucune idée, mais cela ne comptait plus pour lui. Ils stoppèrent leur course et se mirent à marcher lentement, errant dans ce grand terrain sans raison.

Le soleil brillait dans l’infinité du ciel bleuté. Un rayon caressait leurs peau et une douce chaleur se fessait ressentir. Aucun nuage, aucun vent ; un temps parfait, comme une bénédiction du ciel qui s’abattait sur l’internat. Un moment agréable pour l’ange qui avait passé une journée pleine d’émotion. Soudain une voix lourde se fit entendre dans la cour déserte, comme un cri des enfers :

-Hiryuu ! Je te retrouve enfin !


Une voix très effrayante mais familière à Hiryuu… Cette abominable voix résonna dans sa tête et il se remémora brusquement. Cette voix était celle de Zénon, un horrible démon qui avait attaqué Hiryuu avec violence dans le passé alors qu’il avait tenté de protégé un magicien. Il ne voulut se retourné de peur de croisé l’abominable créature qui l’appelait ainsi et qui s’apprêtai à gâcher cette si belle journée. Quel malheureux caprice du ciel ! Regretta Hiryuu, qui prit son courage et fit face à l’énorme créature. Il était toujours aussi imposant et impressionnant, dégageant une aura maléfique qui fit légèrement tremblé Hiryuu. Il se mit a regardé Tary et afficha son horreur, pourquoi fallait il qu’il apparaisse maintenant ? Mince…Je dois être fort pour elle, il ne l’approchera pas ! Le démon regarda aussi Tary avant de dire :

-Qui c’est celle la ? Vous êtes pathétiques ! Je suis venu finir ce que j’avais commencé. Cette fois tu ne seras pas sauvé par une surveillante ou cette vampire !

Hiryuu tremblotant s’avait qu’il n’avait plus le choix : il devait se battre et mettre fin à cette histoire une fois pour toute. Il ne supporterait pas que l’on blesse ceux qu’il aimait. Il se détacha de Tary et sortit ses deux ailes blanches de son dos. Il se mit à la regarder avant de lui dire :

-Je suis désolé de la tournure des évènements… Nous devons nous séparé mais nous nous reverrons bientôt. Je ne veux pas que tu sois impliqué.

Puis il s’avança vers Zenon et lui déclara :

-Zénon… Tu es une créature si triste. Ton cœur est si vil qu’il ne peut accueillir l’amour ou l’amitié. C’est si triste…

Puis il lui fit face avec détermination. Pour la première fois de sa vie d’ange, il était prêt à se battre... pour protégé ceux qu'il aimait.

HRP:
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: Une balade au sous sol pour être tranquille    Ven 29 Aoû - 22:20

La cours de l'internat, voilà où nous nous retrouvons après avoir couru sans but. A peine essoufflé nous nous arrêtons, pour enfin marcher lentement cote à cote. La caresse du soleil sur ma peau me fait le plus grand bien, le ciel est dégagé et un léger vent frais souffle doucement dans mes cheveux. Je respire cette aire pure et je me sens enfin revivre, mais quelque chose cloche, je ressent cette chose facilement car j'ai grandi autour d'elle. Mais cette sensation malsaine je n'en avais pas recroisé depuis que je suis à l'internat, peut être rapidement en passant dans un couloir, mais pas aussi puissante que celle si, elle nous suis, elle est juste derrière nous, je sens son énergie menaçante, puis une voie vibrante :

-Hiryuu ! Je te retrouve enfin !

Je regarde Hiryuu, attendant ça réaction, mais comme moi il semble hésiter à se retourner, mais il le fait quand même et je l'imite. Le démon qui nous fait face est impressionnant, autant par sa taille imposante que par ses yeux vicieux. Je serre les dents, Hiryuu tremble et me jette un regard apeuré, pas le même genre de peur qu'on a rencontré au sous-sol, c'est une peur bien plus profonde .
Je ne sais pas comment réagir, je reste figé et tout se passe vite.

-Qui c'est celle la ? Vous êtes pathétiques ! Je suis venu finir ce que j'avais commencé. Cette fois tu ne seras pas sauvé par une surveillante ou cette vampire !

Hiryuu s’écarte de moi, me laissant seule en retraite et dans un éclaire de lumière deux ailes blanches, puissante et immense apparaissent dans son dos. Le temps se fige un instant, je le voie enfin dans sa vrai nature, beau, protecteur, courageux, un ange tout simplement... Le temps reprend son court rapide quand Hiryuu me lance.

- Je suis désolé de le tournure des événements... Nous devons nous séparer mais nous nous reverrons bientôt. Je ne veux pas que tu sois impliqué.

Il s'avance vers le démon, les épaules hautes.

-Zénon... Tu es une créature si triste. Ton cœur est si vil qu'il ne peut accueillir l'amour ou l'amitié. C'est si triste...

Il y a peut de temps j'étais comme ce Zénon, mais sans le côté démoniaque, depuis vraiment peut de temps, juste quelques heures. Et c'est grâce à Hiryuu qui se tient devant se monstre, près à combattre refusant que je l'aide, mais je ne le laisserais pas, il ne manquerait plus qu'il arrive quelque chose d’irréversible à la seule personne qui compte pour moi.
Zénon s'approche rapidement d'Hyriuu d'un pas menaçant. Je réagis au quart de tour, mêlé à la colère mon pouvoir augmente, presque incontrôlable, il ne faut pas oublié que je suis une démone.
Je stoppe net le démon, créant une onde de choque, projetant tout autour de nous sur un rayon de six mètres dans une détonation puissante, fesant voleter des débris de pierres et feuilles morte autour de nous et projetant l'imposant Zénon quatre mètre plus loin. Le vent puissant de l'onde fini de m’ébouriffer les cheveux et tout redeviens silencieux. Hiryuu en face de moi à a peine été déséquilibré. Je fronce les sourcil perdant mon équilibre, je me rattrape seule de justesse. Je porte ma main sur mes lèvres et retrouve mes doigts tachés de sang. J'y suis aller un peut trop fort... Je saigne du nez et un mal de tête me prend.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Une balade au sous sol pour être tranquille    Sam 30 Aoû - 19:59

Un pas puis un autre… La terre tremblait sous les lourd pas du démon qui s’élança vers Hiryuu. Un torrent de haine se dégageait de lui, prêt à châtier violement l’ange. Qu’allait-il advenir de lui ? Il ne savait pas, mais une chose était sur… il devait gagner du temps pour que Tary puisse s’enfuir ! Il fit face de tout en être et ces mots résonna dans sa tête : O force supérieur qui nous gouvernes… Donnez-moi assez de force pour retenir ce cœur de pierre, peut importe le prix à payer ! Soudain derrière eux une énergie extraordinaire se fit ressentir dans toute la cour, et ils furent submergés par une onde d’une force prodigieuse.

Cette onde était d’une puissance ravageuse. Machinalement Hiryuu ferma les yeux et se prépara à être annihiler totalement. D’où cela venait il ? Il l’ignorait… Mais il espéré qu’elle ne frapperait pas Tary. Puis il fut touché par la vague. Alors qu’il s’attendait à être anéanti par celle-ci, il se senti entourant d’une aura chaleureuse et réconfortante… Une sensation de bien être l’envahissait et un frisson agréable parcourut tout son corps. Un instant suspendu… Puis il rouvrit les yeux. Il vit Zénon allongé au sol loin de lui et des feuilles mortes qui tombaient du ciel. Tary ! Il se retourna rapidement et vit la démone vaciller avec ses cheveux noirs ébouriffer. Il se précipita vers elle sans se préoccupé de Zénon :


-Tary ! Cette aura et cette puissance… C’était toi ?

Il le savait au fond de lui, il l’avait ressentit dans ce flot sans explication… Tary avait fait preuve d’un courage et d’une force prodigieuse pour les protéger. Puis il vit un filet de sang coulant de son nez fin et qu’elle souffrait de ce déchainement de puissance. Sans hésitation, il posa ses mains sur sa tête et usa de sa magie de soin pour stopper la douleur et le sang de couler. Puis pour évacuer la vive émotion qu’il venait de ressentir, il l’a prit dans ses bras, chuchotant coupable :

-Je suis désolé de t’avoir fais traversé cela…

Puis il se détacha d’elle et répéta :

-Vraiment désolé…


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: Une balade au sous sol pour être tranquille    Sam 30 Aoû - 21:42

Hiryuu se précipite vers moi.

- Tary ! Cette aura et cette puissance... C'était toi ?

Voyant que je saigne du nez, il s'approche de moi, posant doucement ses mains sur ma tête. Étant affaiblie, je ne bouge pas, hésitant même à prendre appui sur le garçon, me demandant à peine ce qu'il est e train de faire. Je reste debout immobile, fixant sons visage tout près de moi, je remarque seulement ses cicatrise étrange sur son visage. Un flot d'énergies arrive en cascade dans ma tête. Une chaleur abondante et agréable me submerge. Mon regard remonte doucement le long de son visage, passant par sa bouche puis je reste fixé sur ses grands yeux bleus. Ce flot d'énergies me redonne toute mes forces dans une vague de frissons, j'en reste stupéfaite au début, me demandant si par hasard je ne serrais pas morte sur le coup.

D'un coup Hiryuu me prend de nouveau dans ses bras. Non, je ne suis pas mort, j'arrive à bouger comme je veux et je sens également la force de son corps contre le mien, alors j'enroule mes bras autour de sa taille quand il chuchote.

- Je suis désolé de t'avoir fait traversé cela...

Puis il s'écarte et me regarde dans les yeux, l'aire coupable.

- Vraiment désolé...

C'est rien, ce n'est pas de sa faute. Je change de sujet le sourire aux lèvres pour lui montrer que je vais bien et que je ne lui en veux pas.

- Elles sont géniales tes ailes.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Une balade au sous sol pour être tranquille    Dim 31 Aoû - 17:17

- Elles sont géniales tes ailes, réplica Tary sourire aux lèvres.
Trouvant ce changement rapide de sujet assez marrant, Hiryuu rigola avant de répondre en les touchants d’un air naïf :

-Merci ! Elles sont toujours la pour me protéger et m’emmené vers d’autre cieux.

Puis il souri comprenant qu’elle allait bien. Dans le vent qui souffla une autre bourrasque, il soupira un autre merci de façon inaudible. Puis il observa le ciel et vit le soleil qui commençait à être enclins à se coucher, marquant bientôt la fin d’une journée forte en émotion avec beaucoup de rebondissement. Une multitude d’expression vive l’avait saisit : nuançant la peur, la joie, la découverte… Un bon souvenir qui restera encré en lui pour toujours. Puis il se retourna et reprit un air sérieux lorsqu’il vit Zénon se relevé difficilement. Un filet de sang coula le long de ses lèvres, boitant, prêt à en découdre malgré son état. Hiryuu d’un pas vif, partit en sa direction. Il posa sa main d’ange sur le poing fermé du démon qui n’avait pas la force de réagir et déclara :

-Zénon… O Zénon… Je m’étais trompé à ton sujet. Ton cœur de pierre si solitaire abrite au fond de lui une lueur d’amour. Elle n’est qu’étincelle pour le moment, mais un jour elle te submergera et tu comprendras le sens de chacun de mes mots. Tu es une créature si triste… Zénon mon ami…

Troublé par ses paroles en un tel moment, le démon répliqua de sa voix si monstrueuse :

-La ferme saleté d’ange ! Je suis un démon un vrai, garde tes naïveté pour toi ! Si seulement j’avais la force de te faire ravaler tes idioties…

Puis il fut submergé par la chaleur des soins d’Hiryuu. En quelques secondes, on vit son énergie et sa prestance maléfique regagné son immense corps monstrueux. Il se releva rapidement et dit plein de fierté en s’écartant de lui:

-Que fais tu imbécile ? Tu veux souffrir c’est sa ? Je ne veux pas de ta sale pitié d’ange… Je suis un démon un vrai…

Puis l’on vit s’enfuir rapidement fessant tremblé la cour dans chacun de ses pas. Sa course était pleine de dédain et de haine, mais Hiryuu vit au fond un soupçon de tristesse et d’amertume. Hiryuu pensif retourna auprès de Tary, prêt à passé le peu de temps qui leurs resté en cette journée ensemble.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tary Len't

avatar


MessageSujet: Re: Une balade au sous sol pour être tranquille    Dim 31 Aoû - 18:10

Ma réponse eue l'effet que j'avais prévu, riant Hiryuu ajoute en touchant ses belles ailes blanches.

- Merci ! Elles sont toujours là pour me protéger et m'emmener vers d'autres cieux.

Je remets vaguement mes cheveux en place comme je peux et frotte mes mains sur ma robe pour y retirer cette poussière que j'ai fait voler jusqu'ici. Puis je regarde Hiryuu, toute peur enfin effacée de son regard. Le soleil bas dans le ciel lance des reflets rougeoyants sur ses cheveux balayés par le vent, leurs donnant une allure de flamme. Son beau sourire s'efface, et reprenant son allure de guerrier, les épaules hautes il se retourne pour faire face à Zénon dont j'ai presque oublié la présence.
Au loin, le démon se relève sans s'appuyer sur l'une de ses jambes, s'avançant quand même vers nous. Hiryuu, courageux s'approche décidément de lui, le regardant droit dans les yeux. L'ange prit le point serré de frustration du démon dans sa main. Mais que fait-il ? À ma plus grande surprise le démon maléfique ne bronche même pas, et se laisse faire pendant le petit discours d'Hiryuu.

-Zénon... O Zénon... Je m'étais trompé à ton sujet. Ton cœur de pierre si solitaire abrite au fond de lui une lueur d'amour. Elle n'est qu'étincelle pour le moment, mais un jour elle te submergera et tu comprendra le sens de chacun de mes mots. Tu es une créature si triste... Zénon mon ami...

Ces derniers mots restent dans ma tête, me troublant autant que Zénon. Il n'y a bien qu'un ange comme Hiryuu pour dire ça à quelqu'un comme lui... Mais le démon fini par répliquer d'une voie menaçante.

- La ferme saleté d'ange ! Je suis un démon un vrai, garde tes naïvetés pour toi ! Si seulement j'avais la force de te faire ravaler tes idioties...

De seconde en seconde, je sens la négativité de ce démon remonter en flèche. Mais Hiryuu, qu'es-ce que tu fais ? Il l'a guérie j'en suis certaine ! Je me rappelle alors cette sensation agréable, je pourrais faire en sorte qu'il m'arrive quelque chose juste pour sentir sa peau contre la mienne, me redonnant toute cette énergie comme si je me nourrissais de lui, comme un vampire... Mais je me retiens.
Le démon s'écarte vivement de son guérisseur.

- Que fais-tu imbécile ? Tu veux souffrir c'est ça ? Je ne veux pas de ta sale pitié d'ange... Je suis un démon un vrai...

Oui, moi aussi, je suis un vrai démon d'ailleurs, et cela ne m'empêche pas d'être comme eux. Hiryuu vient de le provoquer, ça va mal finir... Une boule se forme dans mon ventre.
Dans un tremblement je le vois s'enfuir lourdement de la cour. Mais ?
L'ange revient vers moi, je le laisse venir à moi, puis lui frappe dans l'épaule.

- Imbécile ! J'ai cru qu'il allait te tuer !

Soulagée, je le tire subitement contre moi, enroulant mes bras autour de ses épaules puissantes.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

. .
Double compte Aven Owen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une balade au sous sol pour être tranquille    

Revenir en haut Aller en bas
 
Une balade au sous sol pour être tranquille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Seigneur des Anneaux, autre titre ?
» Tutoriel d'Installation sur Linux
» + chou j'ai une surprise pour toi, j'suis toute nue sous mon bikini. (KATIE FITCH)
» Ma solution/tuto pour installation sous ubuntu
» Tuto : technique de la lasure pour les orks

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
¤ INTERNAT NOZOMI ¤ :: Deuxième bâtiment :: Sous-sols-
Sauter vers: