Partagez | 
 

 Pas moyen de faire une sieste hein ? [PV : Hiryuu Atsushi]

Aller en bas 
AuteurMessage
Maria Murasaki

avatar


MessageSujet: Pas moyen de faire une sieste hein ? [PV : Hiryuu Atsushi]   Jeu 6 Fév - 22:52

Maria avait finie par se faire pincer, elle avait trop séché. On la força tout d'abord à suivre les cours de la matinée, ce qui fut assez long et inutile. Elle n'était pas un génie, loin de là, mais les regards irrités des professeurs et leurs remarques sarcastiques sur ses nombreuses absences étaient assez lourdes, elle avait qu'à venir depuis le début me direz vous, elle n'aurait pas eu à subir ça, mais il faut la comprendre ! La jeune vampire n'aimait pas cette situation, être enfermée dans une salle avec plein d'autres enfants puant la transpiration ou le parfum, sans parler des profs qui venaient faire de la garderie plus que cours, c'était pas son truc à elle. Courir et jouer avec les nerfs des surveillants qu'elle n'appréciait guère était nettement plus divertissant. Aussi ces derniers avaient vite fait de comprendre que la vampirette ne comptait pas obéir sagement et que les punissions dans le genre des heurs de colles n'avaient pas grande influences sur son comportement.
Pour en revenir à ce jour là, elle avait été prise en train de fuir sa chambre le matin et presque aussitôt envoyée en cours. ce n'est pas pour son grand plaisir qu'elle dut supporter pendant plusieurs heurs l'atmosphère détestable des salles de classe. Une fille tenta même de se rapprocher d'elle. Elle la dévisagea, et finit par ne trouver aucun intérêt chez la demoiselle qui se fit vachement ignoré pendant le reste de la matinée. Elle était comme ça Maria, si elle ne vous aime pas elle ne prend pas quatre chemins pour vous le faire comprendre. Bref, l'ennui l'aurait certainement tuée si elle n'était pas déjà morte... Un bon verre de sang frais ne l'aurait pas rebuté. Le gout douceâtre de celui de Natsu lui était resté en bouche, peut être devait elle se nourrir un peu pour que ça lui passe ? Ce ne serait pas une mauvaise idée. Elle rumina cette idée jusqu'à midi, quand la sonnerie retentit elle saisit l'occasion et fuit, il suffisait qu'elle échappe quelques secondes à la vue des surveillants pour disparaître.
Elle y parvint aisément, il fallait avouer que les autres élèves assez pressés d'aller manger se bousculaient et provoquaient la diversion parfaite.

Elle passa dans sa chambre tout d'abord, enfila un jean assez moulant et un débardeur simple et noir. Elle glissa dans l'une de ses poches sa bourse avec de l'argent et son téléphone dans une autre. Les converses puis la veste bien simple, elle était maintenant prête pour la fuite ! Les vampires étant des cadavres, elle ne ressentait pas la fraîcheur ni la chaleur, alors veste ou pas veste c'était à peu près pareil. Ni une ni deux elle s'élança dans les couloirs vide -tous les élèves étant en train de manger- et quitta l'établissement, ce n'était pas facile, mais ça en valait la peine. Elle traîna un peu en ville, restant sagement dans l'ombre. Contrairement au film, elle résistait à la lumière du soleil mais elle n'aimait pas ça.

Elle croisa le regard d'une jeune femme qui semblait voler tellement elle émanait la joie et elle ne put s'empêcher de penser qu'elle était particulièrement appétissante. Quand le cœur est de bonne humeur le sang est particulièrement exquis. Elle l'attira un peu à l'écart avec elle et planta ses crocs dans sa chair tendre. Le gout frais emplit sa bouche et elle l'avala avec délectation.

Elle laissa sa joyeuse victime au bout de quelques gorgés de plus, après tout elle ne voulait pas la tuer. Mais au moins elle n'avait plus faim, elle s'éloigna en fredonnant, ayant déjà oubliée qu'elle venait de pomper le sang d'une femme. Elle avait par contre un filet de sang qui s'échappait de ses lèvres, mais elle n'y fit pas attention. Elle finit par arriver en foret, l'obscurité sembla l'appeler et elle se laissa entraîner à travers les bois dont les hauts branchages projetaient des ombres sur le sol. Elle trouva un arbre qui semblait fort agréable et monta dedans, s'allongeant contre le tronc elle ferma les yeux et se laissa bercer par le bruissement des feuilles. Mais une fausse note vint attirer son attention. Elle entrouvrit les yeux et aperçut un gars non loin de sa branche. Elle essuya avec sa manche de veste le sang qui séchait sur ses lèvres et se pencha vers lui alors qu'il était dos à elle.
Sa bouche était désormais très proche de l'oreille du gars.

- Tu es perdu ? Murmura-t-elle.

Quoi de mieux que de faire peur à quelqu'un en guise de présentation ?

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Pas moyen de faire une sieste hein ? [PV : Hiryuu Atsushi]   Ven 7 Fév - 21:34

Le temps, ce flot continue qui tourne et qui un jour ce rompt. Six longs mois de réflexion, de patience et méditation, cette période avait enfin prit fin, et Hiryuu commençait à nouveau de se délecter de la lumière du jour. Un choix crucial s’ouvrait à lui, un choix qui le dévorait. Mais aussi surprenant cela peut paraitre, ce choix difficile fut en réalité facile pour Hiryuu qui choisit Nozomi et donc de rester encore dans cet internat dans lequel il partageait de précieux souvenir, et dans lequel il avait rencontré de fabuleuse personne qu’il, surement, n’oublierait jamais.

Il décidait donc de sortir à l’extérieur de l’établissement pour s’aéré la tête une fois ce choix fait. Sur la route, il croisait de quelques visages familiers qu’il salua en souriant naïvement. Cet innocentée étant un trait caractéristique de notre ange. Puis il ouvra la porte de l’internat et fut inondé de la lumière du jour et sentit la caresse du vent sur sa peau. Il avait oublié a quel point cela pouvait être agréable. Il profitait de cette sensation, quant il remarqua qu’il bloquait le passage à rester au milieu devant la porte. Il se bougea rapidement et vit le regard assez interloqué des gens qui passait derrière lui. Il pensa qu’il avait du passer pour un fou après d’eux. Cette pensé le fit rougir, il déploya ses ailes blanche avant de s’envoler dans le ciel pour fuir ces regards.

Une fois assez loin, il redescendu car il avait décidé de finir a pied. Il marchait, laissant ces pas être guidé par le hasard, jusqu'à être arrivé dans une forêt qui lui était étrangement familière. Quant était il venu ici pour la première fois ? C’est avec cette pensé en tête qu’il avançait sans même réfléchir où aller, jusqu’à arriver devant un arbre. C’est en le voyant qu’un flot de souvenirs remonta en lui. C’est dans cette forêt qu’il avait croisé ces étranges personnes avec lesquels il avait combattu, un bien mauvais souvenir pour lui. Cet arbre était pourtant d’une beauté remarquable, il était composé de nombreuses branches incorporé d’une multitude de feuilles qui interpella Hiryuu. C’est feuilles n’étaient pas commune, elles étaient d’une couleur dorée resplendissante sur le bord et noir en son centre. Cette merveille de la nature ravi Hiryuu qui par la même occasion entreprit de l’escaladé sans utilisé ses ailes. Il se posa sur une branche et ria en pensant à des souvenirs agréable. Puis il se tue jusqu’à ne faire plus qu’un avec la nature. Au moment où il était proche de la parfaite communion, il entendit murmurer dans son oreille :


- Tu es perdu ?

Hiryuu poussa un cri de stupeur et sursauta de surprise ; il n’avait pas du tout senti la présence de la vampire dans son dos. Cela le fit juter de l’arbre mais heureusement pour lui, il se rattrapa sur une branche avant de remonter sur sa place initiale et de dire en reprenant son souffle :

-Tu m’as bien eu, c’est rare que sa m’arrive…


Puis il repensa au cri qu’il avait lâché ce qui le fit rougir et sourire bêtement en même temps.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Murasaki

avatar


MessageSujet: Re: Pas moyen de faire une sieste hein ? [PV : Hiryuu Atsushi]   Sam 8 Fév - 1:48

Après l'apparition furtive de la jeune vampire le jeune homme poussa un cri effrayé et fit un bond, elle le vit chuter mais resta imperturbablement perchée sur la branche non loin de celle du gars. Son agilité impressionna la vampire dont les lèvres furent étirés par un sourire distraite, il remonta assez vite et reprit son souffle. Elle n'aurait pas pensé que ça marche aussi bien mais le résultat était distrayant.

-Tu m’as bien eu, c’est rare que sa m’arrive…

Une seconde plus tard ses joues s’empourprèrent et un sourire un peu niai prit place sur son visage. Elle le dévisagea un instant, elle ne pensait pas qu'il soit plus âgé qu'elle, bien qu'il la dépasse en taille. Surtout que cet air un peu bêta sur son visage rougi lui donnait un air enfantin. Elle ne sut pas de quel race il pouvait être en le regardant, elle élimina toutes celle qui avait des particularités physiques comme les hybrides par exemple, les vampires aussi furent éliminés, elle savait les reconnaître sans même avoir besoin de les toucher.
Cela faisait quelques minutes qu'elle le fixait sans dire un mot, de manière assez intense. Elle cherchait vainement à deviner sa race. Mais après un énième résonnements qui ne la conduit à rien de concluant elle soupira et se laissa glisser pour rejoindre la branche sur la quelle il était perché. Elle lui saisit la main et la secoua d'un geste vif et lui lâcha presque aussi rapidement. Sa première théorie était justifié, elle avait sentie la "vie" coulait à l'intérieur de lui. Il n'était pas mort.

- Enchanté, je m'appel Maria je viens de l'établissement qui s'appel Nozomi.

Elle n'était pas censée être au courant que lui aussi était de l'internat, après tout il était en dehors de ses enceintes. Elle repoussa une de ses longues mèches noirs qui tombaient sur son visage. Elle avait réussi à lui faire peur, et cette victoire lui laissait un gout agréable en bouche. Peut être était elle un peu trop fanfaronne, mais elle n'oublierais pas, quoi qu'il arrive elle le lui répéterait un de ces quatre. Elle lui adressa tout de même un sourire.

- Et toi ? Tu m'as pas l'air bien vieux, et faire des balades dans les arbres sans se méfier peut être assez dangereux.


Ce n'était pas une allusion aux vampires, mais plutôt aux bêtes sauvages.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Pas moyen de faire une sieste hein ? [PV : Hiryuu Atsushi]   Sam 8 Fév - 17:04

Après avoir regagné sa place dans l’arbre, quelques minutes de silence se firent sentir. Durant ce laps de temps, Hiryuu se questionnait sur cet étrange individu qui semblait être pleins de surprise, bien que la curiosité ne soit pas un trait de caractère de l’ange. Surement pour lui, l’ignorance était préférable à certaines vérités.

La première chose qu’il remarqua fut la peau pale du vampire qui était bien visible malgré qu’elle fût baignée d’obscurité. Cette pâleur étant contrastée par la longue chevelure noire de la jeune fille qui était bercé par le vent. Ses yeux étaient d’un bleu remarquable, un bleu pénétrant, un bleu qui sondent l’âme qu’elles observent. C’est perdu dans ces yeux qu’Hiryuu remarqua qu’il était en train d’être scruté de la tête au pied par la vampire qui semblait être intéressé par l’origine de l’ange. Surement si elle eut su que c’était un ange, sa victoire aurait été plus grande ou peut être fut ce par simple curiosité. Remarquant ce fait, Hiryuu baissa la tête rapidement en rougissant tout en souriant naïvement comme il avait l’habitude de faire, car notre ange était de nature plutôt timide. Soudain, il se fit saisir rapidement la main par la vampire durant quelques secondes, avant de déclarer :


- Enchanté, je m'appel Maria je viens de l'établissement qui s'appel Nozomi , tout en affichant un sourire qui traduisait sa satisfaction, surement pour avoir effrayé Hiryuu.

En relevant la tête, il remarqua les dents aiguisé de la fille qui se prénommé Maria. Elle continua en demandant intéressé :



- Et toi ? Tu m'as pas l'air bien vieux, et faire des balades dans les arbres sans se méfier peut être assez dangereux.

Hiryuu regarda Maria avec son habituel sourire innocent avant de répondre gaiement :

- Je suis Hiryuu un simple ange, je suis heureux de te rencontré, je viens aussi de Nozomi !, en fermant les yeux et en affichant son meilleurs sourire. Il ouvra ses yeux, continuant en gloussant légèrement,Je n’ai que 18 ans, je suis encore jeune. Merci de ton conseil, mais je place ma confiance dans ma bonne étoile,en regardant vers le ciel.

Hiryuu était bien insouciant et naïf, était-ce un défaut ?

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Murasaki

avatar


MessageSujet: Re: Pas moyen de faire une sieste hein ? [PV : Hiryuu Atsushi]   Sam 8 Fév - 17:46

Il lui rendit son regard tout en continuant d'afficher ce sourire trop pur au gout de la jeune fille. Bah, la vampire avait été souillée par multitude de sang différent, la pureté et tout le tralala était un lointain souvenir. Pourtant lui, il avait encore l'air très innocent avec ses airs de timidités.

- Je suis Hiryuu un simple ange, Expliqua-t-il gaiement, je suis heureux de te rencontré, je viens aussi de Nozomi !

Il ferma les yeux et la jeune fille resta perplexe. C'était la première fois qu'elle le croisait, drôle de coïncidence hors de l'internat ! Mais devant son sourire aucun doute ne put persisté, son air naïf était contagieux. Il ouvrit les yeux et reprit avec toujours cet bonne humeur perçante dans sa voix.

- Je n’ai que 18 ans, je suis encore jeune. Merci de ton conseil, mais je place ma confiance dans ma bonne étoile.

Il leva les yeux vers les hauts branchages des arbres, suivant son regard elle aperçut un espace dans la végétation qui laissait entrevoir le ciel. Puis elle détourna les yeux, elle n'aimait pas la lumière alors à quoi bon l'admirer alors qu'elle pouvait à loisir plonger son regard dans l'obscurité. Elle scruta l'ombre environnement silencieusement, seul les bruitages naturels que provoquait la foret emplissait l'espace. C'était une assez douce mélodie. Puis elle reporta son attention sur lui, elle ne lui aurait pas donné plus qu'elle en âge, pourtant il disait avoir 18 ans ! C'était assez étonnant, bien que son âge à elle n'était pas exact, elle tournait certainement autours des seize, dix sept ans... Pas plus.

- Je ne crois pas en la bonne étoile, annonça-t-elle en haussant les épaules, la vie n'est pas faite de chance, si non pourquoi y aurait il des gens plus chanceux que d'autre ? Je penses que la vie est faite de choix.

N'aimant pas rester sérieuse trop longtemps elle repris son habituel sourire malicieux et ajouta d'une voix taquine.

- Tu dis ne pas être vieux, mais tu as 18 ans ! Tu n'es plus tout jeune !

Oui, c'était à prendre avec humour, dix huit ans, bien qu'elle soit encore jeune, était relativement peu pour une vampire qui allait arrêter de vieillir passer un moment. Elle se sentit particulièrement différente de lui sur le coup. Il semblait insouciant et attiré par la lumière et surtout il avait l'air pur et calme. Sans parler de l'odeur que son corps dégageait, il promettait d'avoir un sang particulièrement bon... Mais elle décida qu'elle ne le toucherait pas, elle ne voulait pas le souiller. Hein ? Ne pas le souiller ? Comment pouvait elle penser ainsi, c'était bien la première fois qu'elle se retenait de goûter, même Natsu elle avait finie par le mordre. Hum, était ce sa naïveté et sa pureté qui poussait la vampire à se montrer si... peu cruelle envers lui ?
Elle posa sur l'ange un regard mi-intriguée mi-malicieux, elle avait envie de voir jusqu'à quel point il bénéficierait d'un traitement de faveur. Elle sourit, laissant bien apparaître ses canines pointues. Ses yeux virèrent au rouge sombre tout à coup.
Elle se pencha vers lui, espérant qu'il ait deviné ce qu'elle était, c'est à dire une vampire. Elle était désormais suffisamment proche et d'un mouvement rapide et précis elle aurait pue planter ses crocs dans sa peau sans effort. Mais elle ne comptait pas le mordre, bien qu'il ne devait pas s'en douter, elle avait eut un bon repas un peu plus tôt, elle avait juste envie de le taquiner un peu.

- Penses tu que ta bonne étoile puisse te protéger en se moment ? Murmura-t-elle près de son oreille. Qui te dis que je ne vais pas t'attaquer et te tuer dans l'instant ? Que je ne suis pas un monstre assoiffée de sang ? Si tu n'avais pas pris le choix de venir dans cette foret, tu n'aurais pas été menacé par une vampire...

L'atmosphère sombre était à son avantage et elle espérait bien montrer au jeune homme que dans certains moment, la chance ne pouvait rien faire.
M'enfin, c'était peut être justement sa chance, il était tombé sur une vampire assez taquine, mais elle n'allait pas le blesser, finalement peut être allait elle juste lui prouver qu'il avait raison de croire en une bonne étoile.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Pas moyen de faire une sieste hein ? [PV : Hiryuu Atsushi]   Sam 8 Fév - 19:21

A l’annonce de l’âge d’Hiryuu, Maria fut assez surprise, surement lui donnait elle moins. C’est surement une particularité des anges de paraître plus jeune, le temps étant plus clément à leurs égards ; rare sont ceux qui sont marqué par la vieillesse. Puis dans l’obscurité elle déclara franchement:

- Je ne crois pas en la bonne étoile, la vie n'est pas faite de chance, si non pourquoi y aurait il des gens plus chanceux que d'autre ? Je pense que la vie est faite de choix, avant d’enchaîné d’un ton plus taquin,
tu dis ne pas être vieux, mais tu as 18 ans ! Tu n'es plus tout jeune !

Hiryuu ria avant de répondre joyeusement :

-Il me reste pas mal de chose à voir avant d’être vieux, en souriant, avant de marmonné doucement, la chance n’est qu’une conséquence. Maria n’avait pas entendu la fin de sa phrase.

Maria semblait être assez intéressé par l’ange, certainement pour elle, il représenté un réel festin car plus la personne est pur et plus son sang est agréable ; et même parmi les anges, Hiryuu fut un modèle de pureté. A moins qu’Hiryuu n’était qu’une source d’interrogation et de divertissement. Quant à lui, il était toujours en train de sourire bêtement, quant soudain la vampire lui répliqua d’un regard malicieux avant de lui montrer ses canines. A ce moment ses yeux devinrent d’un rouge inquiétant, un rouge de la couleur du sang. Cela ne troubla nullement Hiryuu qui ne se doutait pas des intentions de Maria; heureux sont les ignorant il semblerait. Il avait juste supposé qu’elle était un vampire, car elle avait les mêmes dents que celui qu’autre fois Hiryuu avait combattu dans cette même forêt. Puis elle se pencha vers lui, toujours avec un air moqueur avant de murmurer près de son oreille :

- Penses tu que ta bonne étoile puisse te protéger en se moment ? Qui te dis que je ne vais pas t'attaquer et te tuer dans l'instant ? Que je ne suis pas un monstre assoiffée de sang ? Si tu n'avais pas pris le choix de venir dans cette foret, tu n'aurais pas été menacé par une vampire...

Cette vampire était d’une beauté glaçante, mais Hiryuu répliqua tout en gardant son calme habituelle :

-Si cela venait à venir alors j’accepterais mon sors. Si la mort nous sourit à tous, tout ce qu’on peut faire c’est lui sourire à notre tour, tu ne penses pas ? Tout en exhibant un sourire qui traduisait une absence de peur. Certains diront que c’était de la bravoure, d’autre de la folie. Il enchaîna avec conviction,cependant, cela n’arrivera pas car je sens du bon en toi, c’est pour cela que je suis heureux de ta présence.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Murasaki

avatar


MessageSujet: Re: Pas moyen de faire une sieste hein ? [PV : Hiryuu Atsushi]   Sam 8 Fév - 19:58

Il n'eut pas la réaction qu'elle espérait, il n'en eut pas vraiment d'ailleurs, il garda son calme comme il l'avait fait depuis qu'elle l'avait surpris en se glissant derrière lui.

-Si cela venait à venir alors j’accepterais mon sors. Si la mort nous sourit à tous, tout ce qu’on peut faire c’est lui sourire à notre tour, tu ne penses pas ?

Il sourit, n'avait il donc pas peur ? N'était il donc pas inquiet de savoir la jeune vampire si proche de lui. Elle le dévisagea, réfléchissant à toutes allures à ce qu'il venait de dire, accepter la mort ? Elle n'était pas d'accord, la mort était provoqué, il suffisait de l'éviter.

- Cependant, cela n’arrivera pas car je sens du bon en toi, c’est pour cela que je suis heureux de ta présence.

Elle écarquilla les yeux, un doute perça son cœur. Il sentait du bon en elle ? Comment pouvait il sentir du bon en une fille qui venait de retirer du sang à une femme sans défense... Mais cette courte hésitation ne laissa place qu'à une envie encore plus soudaine de tester ce jeune homme. Sans réfléchir elle se rapprocha encore de lui, et cette fois ils se frôlaient, étant sur une branche la marge de fuite de l'ange était assez restreinte.

- Si je te mords, si je bois ton sang, penseras tu toujours que je suis quelqu'un de bien ?

Machinalement, elle se rapprocha de la nuque du jeune homme, entrouvrit la bouche, le laissant voir ce qu'elle faisait très nettement. Elle voulait créer l'illusion qu'elle allait le mordre, elle voulait voir sa réaction. Il était trop calme, ça perturbé la jeune fille. Les gens calmes comme lui étaient généralement ceux qui lui offraient leurs sangs, or, il ne l'avait pas fait, il aurait du avoir peur et rejeter la vampire de toutes ses forces. Elle avait envie de lui infligé un minimum de peur, il semblait sûr qu'elle n'était pas dangereuse. Elle voulait lui prouver qu'il se trompait, pourtant boire son sang était exclu. Ainsi, ne lui donnait elle pas raison ? C'était trop compliqué pour elle !

Mais quand ses lèvres touchèrent la peau de l'ange, ses yeux reprirent la teinte de bleu, et elle recula. Posant sur lui un regard qui devait paraître indéchiffrable tant elle se posait des questions.

- Tu n'es pas quelqu'un de... Elle hésita un instant avant de reprendre, normal. Comment peux tu voir le bien chez une personne qui se nourrie au détriment des autres ? Tu as du deviner que je suis une vampire. Pourquoi ne te bats tu pas pour me repousser ?

Le bien en elle ? Elle n'y croyait pas, et elle n'en voulait pas. Elle n'était pas une mauvaise personne, mais elle ne supporterait pas être une personne appréciable, ce n'était pas comme si se délecter des autres la dégouttait, c'était dans sa nature et pire que ça, c'était son divertissement favoris. Elle prit un air de défi et le dévisagea.

- Je suis une tueuse, et tu ne pourras jamais dire que c'est bien ça.

Oui bon, elle exagérait, elle n'avait jamais tuée personne et ses pouvoirs permettant la guérison l'avaient bien aidé d'ailleurs, mais il ne savait pas qu'elle possédait ce genre de pouvoir et il ne savait pas qu'elle n'était jamais allé jusqu'au meurtre.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Pas moyen de faire une sieste hein ? [PV : Hiryuu Atsushi]   Sam 8 Fév - 21:35

Suite aux déclarations d’Hiryuu, la vampire fut surpris puis intrigué par le jeune ange. Elle se rapprocha de lui en disant à une distance réduite :

- Si je te mords, si je bois ton sang, penseras tu toujours que je suis quelqu'un de bien ?

Hiryuu ne bougea pas, il restait immobile en fermant les yeux. Il savait qu’elle n’irait pas au bout car elle avait du bon en elle, et s’il s’était trompé, alors il était prêt a accepter son sors silencieusement. Il sentit les lèvres de Maria sur sa peau pendant quelques instant quant celle-ci s’éloigna. Au moment où Hiryuu ouvrit ses yeux, il vit la vampire avec un regard complexe, et remarqua que ses yeux avaient reprit ce bleu apaisant.

- Tu n'es pas quelqu'un de... Elle hésita un instant avant de reprendre, normal. Comment peux tu voir le bien chez une personne qui se nourrie au détriment des autres ? Tu as du deviner que je suis une vampire. Pourquoi ne te bats tu pas pour me repousser ?

Avant de continuer rapidement avec :
- Je suis une tueuse, et tu ne pourras jamais dire que c'est bien ça.

Un sourire niait qui avait disparut se remit à apparaitre sur la face d’Hiryuu, il était tellement heureux de ne pas s’être trompé sur la nature de Maria. Observer le bon chez les autres espèces étant sa plus grande satisfaction. Puis il reprit un air calme avant de se rapprocher de Maria :

-La bonté, le bien, l’amour ; ce sont des sentiments qui existent en nous, peut importe notre race. Certains vampires sont plus généreux que certains anges… C’est ce que j’ai toujours crut.
Puis il saisit les mains de Maria
-Regarde moi dans les yeux … et dit moi si tu as déjà tué quelqu’un par plaisir!

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Murasaki

avatar


MessageSujet: Re: Pas moyen de faire une sieste hein ? [PV : Hiryuu Atsushi]   Dim 9 Fév - 1:07

Alors que son visage n'avait plus rien exprimé depuis quelques instants déjà, un sourire niait étira ses lèvres. Pourquoi ? Elle haussa un sourcil, elle venait de lui dire qu'elle était une meurtrière ! Il avait l'air de voir du positif partout ! Pourtant elle voulait lui montrer que non, il y avait très peu de positif des fois. Mais comment faire si même quand on lui avoue avoir tué il sourit !
Il fit quelques pas dans sa direction reprenant un air calme, mais elle ne bougea pas, le dévisageant toujours.

- La bonté, le bien, l’amour ; ce sont des sentiments qui existent en nous, peut importe notre race. Certains vampires sont plus généreux que certains anges… C’est ce que j’ai toujours crut. Annonça-t-il.

Des vampires plus généreux que des anges ? Maria estimait que c'était possible, mais presque inexistant. Et puis rare était les personnes qui osait voir les vampires comme des êtres qui pouvaient être bons. Ils étaient juste de la vermine affamée de sang.
Elle n'eut pas le temps de reculer qu'il lui saisit les mains.

- Regarde moi dans les yeux … et dit moi si tu as déjà tué quelqu’un par plaisir !

Elle essaya de retirer ses mains mais l'emprise qu'il avait dessus était trop forte. Elle ne détourna pas les yeux, gardant son regard encré dans celui de l'ange. Elle était incertaine, devait elle lui mentir ? Non, il ne fallait pas aller si loin. Elle voulait juste lui faire comprendre que tout n'était pas blanc, surtout pour elle, mais elle n'avait pas d'arguments très convainquant.

- Je ne peux pas dire ça. Répondit elle simplement en haussant des épaules.

Elle n'avait jamais tuée, et jamais elle n'en avait ressentie le besoin ou l'envie, cependant elle était déjà aller si loin que le meurtre y ressemblait fortement. Mais le jour où ça lui arriverait, prendre la vie de quelqu'un ne la dérangerais pas vraiment. Reprenant son assurance, elle réussi à retirer ses mains de celle du jeune homme, puis se laissa glisser de la branche pour atterrir tranquillement sur le sol de la foret. Elle leva la tête vers lui et le regarda d'en bas.

- C'est un peu déstabilisant, tu sais ce que je suis mais je ne sais pas à quel race tu appartiens, penses tu que tu peux descendre et m'en dire plus ?

Cela voulait dire que la conversation était close, elle était têtue et ne voulait pas qu'il réussisse à la persuadée qu'on pouvait trouver du bon chez elle, se sentir détestable lui procurait un sentiment de liberté, elle ne pourrait jamais décevoir personne. Elle avait une petite idée de ce qu'il était mais elle était trop incertaine. Sa pureté et tout le tralala laissait penser qu'il était un ange, mais il pouvait être un mage très naïf par exemple.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Pas moyen de faire une sieste hein ? [PV : Hiryuu Atsushi]   Dim 9 Fév - 11:38

Un peu perturbé par l’audace insensée d’Hiryuu, la vampire répondit simplement :

- Je ne peux pas dire ça.

Avant de reprendre son assurance et de se défaire d’Hiryuu. A ce moment, il pensait que cette fille était une créature forte intéressante, et toute son enfance remonta en lui. Il se remémora ce que son père lui avait toujours dit, que les anges étaient les seul créatures de lumière et que seuls eux étaient dotés du privilège d’avoir de la bonté. Que sa mère lui avait apprit à se méfier de n’importe quel autre race, car en eux substituait que la haine et le vils. Mais non ! Il venait d’avoir la preuve que certain vampires sont bel et bien dotée de bonté, aussi petite soit elle, c’était assez pour lui.
La fille elle considéra Hiryuu avant de quitter l’arbre pour le sol de la forêt et de dire en le regardant:


- C'est un peu déstabilisant, tu sais ce que je suis mais je ne sais pas à quel race tu appartiens, penses tu que tu peux descendre et m'en dire plus ?
Maintenant qu’Hiryuu avait vu ce qu’il voulait, il reprit son air niait habituelle avant de déployer ses ailes blanche de son dos et de descendre de l’arbre lentement en volant :

-Je suis désolé de ne pas m’être présenté totalement, en riant naïvement tout en rougissant légèrement. Comme je l’ai dis, je m’appelle Hiryuu et je suis un ange, j’ai quitté le paradis pour venir à Nozomi il y a quelques temps déjà.
La vampire se tenait toujours devant lui, un de ces bras exposé à la lumière. Ce fut l’occasion pour Hiryuu d’observer la pâleur de sa peau qui ressortissait encore plus à la lumière. Son visage fin et ses yeux bleu azur incarnaient une opposition à ses cheveux sombre et à sa peau blanchâtre; elle était vraiment d’une beauté glaçante. Une beauté inquiétante mais fascinante. Pourtant Hiryuu ne remarquait pas cela, en effet pour lui l’apparence physique n’était que triviale. Pour lui l’important est ailleurs, et son jugement étaient toujours fondé sur l’intériorité des autres. Il poursuivi par :

-Je suis heureux d’être venu dans cette forêt car j’ai pu voir quelque chose de très intéressant qui dépasse toute mes espérances. N’est ce pas une preuve de la bienfaisance de ma bonne étoile ? En rigolant légèrement.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Murasaki

avatar


MessageSujet: Re: Pas moyen de faire une sieste hein ? [PV : Hiryuu Atsushi]   Dim 9 Fév - 15:57

Tout à coup, le jeune homme reprit cette expression naïf et niait, l'espace d'un instant Maria pensa qu'il ne l'était pas tant que ça. Une façade certainement, du moins ça en avait l'air. C'est alors que de grandes ailes blanches se déployèrent dans son dos. Même si elle s'en doutait un peu, le choc la fit écarquillait ses yeux. En réalité elle avait déjà croisé des anges, mais n'avait jamais vue leurs ailes d'un blanc immaculé. A part dans les livres peut être. Les illustration les concernant étaient bien variantes. En quelques battements d'ailes il fut près d'elle.

-Je suis désolé de ne pas m’être présenté totalement. Dit il en riant, le rouge tachant légèrement ses joues. Comme je l’ai dis, je m’appelle Hiryuu et je suis un ange, j’ai quitté le paradis pour venir à Nozomi il y a quelques temps déjà.


Il la dévisagea un instant, arrêtant son regard sur son bras, elle passa sa main sur ce fameux bras exposé à la lumière. Son corps en partie mort n'appréciait pas cette lumière, mais elle avait de la chance, d'autres vampires en souffrait bien plus. Elle se décala légèrement, pour se placer intégralement dans l'ombre. Il semblait perdu dans ses pensés, mais avant qu'elle n'est pue parler il reprit.

-Je suis heureux d’être venu dans cette forêt car j’ai pu voir quelque chose de très intéressant qui dépasse toute mes espérances. N’est ce pas une preuve de la bienfaisance de ma bonne étoile ?

Il laissa échapper un rire léger. Il semblait vraiment être quelqu'un de positif, une bonne personne. Mais il ne pourrait pas la faire changer d'avis, la bonne étoile n'avait rien à voir la dedans. Elle croisa ses bras, son sourire malicieux étirant comme à son habitude ses lèvres.

- Tu te trompes, ce n'est pas ta bonne étoile, tu as fait le choix de me faire confiance. Et puis, j'ai moi même fait le choix de me nourrir avant de venir ici, ta bonne étoile n'aurait rien fait si tu avais été ma proie.

Si elle n'avait pas mangée avant, elle l'aurait sans doute croqué ce jeune homme. Elle se demandait d'ailleurs quel gout pouvait avoir un ange, surtout un ange aussi pur que lui. Hum, elle pensait que plus tard, quand elle serait lassée de bavarder avec lui, elle goutterais, juste pour voir. Il était dans son intérêt qu'elle ne s’ennuie pas.
Elle haussa les épaules, laissant ses pensés de cotés.

- La pauvre jeune fille qui a croisé ma route avant toi n'avait elle pas de bonne étoile ?

Elle n'avait aucune honte en évoquant la femme qui devait souffrir de la plaie sur son cou, et qui devait maudire la vampire de tout son faible cœur.
Elle ne tuait pas, mais elle volait tout de même le sang des autres, et il était rare qu'elle soigne les blessures, seuls les gens qu'elle appréciait avaient la chance bénéficier de ses soins magiques. Peut être que l'ange aurait été soigné si elle le mordait. Peut être seulement.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Pas moyen de faire une sieste hein ? [PV : Hiryuu Atsushi]   Dim 9 Fév - 18:05

Maria répondu a Hiryuu en croissant ses bras avec un sourire malicieux :

- Tu te trompes, ce n'est pas ta bonne étoile, tu as fait le choix de me faire confiance. Et puis, j'ai moi même fait le choix de me nourrir avant de venir ici, ta bonne étoile n'aurait rien fait si tu avais été ma proie.
Avant de poursuivre en haussant les épaules :
- La pauvre jeune fille qui a croisé ma route avant toi n'avait elle pas de bonne étoile ?

Cette dernière phrase troubla Hiryuu. Cette fille semblait n’être habitée d’aucun remords à faire souffrir les autres. Mais pouvait-on vraiment le lui reprocher ? Tout comme les magiciens doivent tuer des bête pour survivre, les vampires doivent se nourrirent de sang. S’ils éprouvaient des regrets, comment pourraient ils survirent ? Ces créatures doivent être cruelles pour survivre. Hiryuu s’était donc trompé depuis le début ? Son père lui avait pourtant dit qu’il n’était qu’un idéaliste, un fou et qu’un jour il serait confronté à la dure réalité. Le vent soufflait et Hiryuu n’avait toujours pas répondu à la vampire. Il s’imaginait cette créature sautant sur sa proie innocente, la voir émasculer de sang sans que rien ne puisse la sauvé. Une victime remplit de terreur qui marche vers sa sombre destiné dans la douleur ; cette pensé l’emplit de chagrins. Il se retourna rapidement pour essuyer une larme avant de répondre en se retournant :

-Cette jeune fille… est partie pour un monde meilleur, rejoindre les étoiles. Croyant que la vampire avait été au bout de son acte.Avant de poursuivre lentement, Les vampires tout comme les démons ne sont constitué que de mal ? Je ne veux pas y croire… Pourquoi… Pourquoi tant de cruauté ?
La vampire avait réussit son coup en troublant l'ange.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Murasaki

avatar


MessageSujet: Re: Pas moyen de faire une sieste hein ? [PV : Hiryuu Atsushi]   Dim 9 Fév - 18:58

L'ange sembla hautement perturbé de ce qu'elle lui avait avouée. Quoi ? C'était bien logique qu'elle ait bue le sang de quelqu'un au moins une fois, si non elle serait desséchée et "morte" si l'on peut dire ça ainsi. Un long silence suivit ses propos, le vent fit voler les cheveux de la vampire qui due les chasser derrière son oreille pour y voir plus clair. Il était de dos quand elle le regarda de nouveau, pourquoi s'était il tourner ? Peut être l'avait elle dégoutté finalement. Peut être s'apprêtait il juste à partir loin de cette être répugnant assoiffé de sang. Bof, elle s'en foutait, il avait l'air intéressant mais s'il la détesté dès qu'elle lui disait avoir bue du sang il devenait un gars qui lui était totalement antipathique. Mais finalement il se tourna de nouveau vers elle, ce n'est pas de la rage ou du dégoût qui marquait son expression et ses yeux, c'était de la tristesse. De quoi étonner la vampire !

- Cette jeune fille… est partie pour un monde meilleur, rejoindre les étoiles. Les vampires tout comme les démons ne sont constitué que de mal ? Je ne veux pas y croire… Pourquoi… Pourquoi tant de cruauté ?

Elle sourit, se retint même de rire. Il pensait sérieusement qu'elle avait tuée la fille ? Et bien il se trompait !
Elle avait vécue avec des démons, certains étaient assez doux et gentils, ils étaient rare car on les élevaient pour qu'ils deviennent des tueurs de sang froid, mais dans l'orphelinat d'où elle venait il y en avait un peu, il était positif, mais pas autant que l'ange qu'elle avait en face d'elle quand même. Bref, elle pensait qu'il se trompait sur toute la ligne, mais si elle lui disait elle allait gâchée ses efforts pour prouver que ce qu'il disait à propos de la bonne étoile et tout le reste était faux non ? Il fallait prendre le risque, il avait l'air très sensible à ce genre de chose, et elle n'aurait pas apprécié qu'à cause d'elle il se mette à penser que tous les vampires sont mauvais... Il devait y en avoir des gentil... non ?
Elle se rapprocha de lui et posa ses mains sur les épaules de l'ange en souriant de manière amusée.

- Calme toi, elle est pas morte la bonne femme, elle doit être en train de se faire soigner un truc du genre.

Elle soupira, soupir mêlant amusement et résignation. Ouais bon, peut être était elle un peu traumatisée aussi mais elle allait s'en sortir et serait nettement plus prudente dorénavant. Elle repensa à ce qu'il avait dit, ayant était amie avec des démons, elle ne pouvait pas ignorer sa remarque à leurs sujets.

- Ne parles pas des démons comme s'ils étaient tous horribles, c'est faux. Nos races -vampires et démons- sont assez mal vues parce que nos natures nous poussent à faire des choses qui sont "mauvaises".

Elle tapota du bout de son index le cou du jeune homme, là où les vampires morde la plupart du temps puis elle rapprocha son visage du sien pour avoir l'air menaçante bien qu'elle fut plus petite que lui. L'endroit qu'elle lui avait désigné, l'endroit où les vampires plantaient leurs crocs, c'était la partie du cou la moins douloureuse, mais ça il ne pouvait pas s'en douter s'il n'avait jamais été mordu.

- Si les vampires ne blessait que pour le plaisir, tu crois franchement qu'on serait en train de parler ? Oui, j'avoue que des fois j'bois pour le plaisir, mais c'est comme si toi tu mangeais un bonbon ou un truc du genre.

Finalement elle haussa les épaules et s'écarta de lui. Ses idées sur la choses étaient bien arrêtés. La jeune fille avait eut de la chance d'être tombée sur Maria qui ne lui avait prélevé que le nécessaire, mais pouvait on parler de bonne étoile sachant qu'elle avait tout de même perdue beaucoup de sang ? Non, enfin certainement pas.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Pas moyen de faire une sieste hein ? [PV : Hiryuu Atsushi]   Dim 9 Fév - 22:23

La vampire semblait être amusé par la réaction d’Hiryuu, elle s’approcha de lui avant de lui posé ses main sur ses épaules et de dire :

- Calme toi, elle est pas morte la bonne femme, elle doit être en train de se faire soigner un truc du genre. Ne parles pas des démons comme s'ils étaient tous horribles, c'est faux. Nos races -vampires et démons- sont assez mal vues parce que nos natures nous poussent à faire des choses qui sont "mauvaises".
Avant de se rapproché de lui et de lui dire en pointant son cou :

-Si les vampires ne blessait que pour le plaisir, tu crois franchement qu'on serait en train de parler ? Oui, j'avoue que des fois j'bois pour le plaisir, mais c'est comme si toi tu mangeais un bonbon ou un truc du genre.

A ce moment Hiryuu ferma un œil et lâcha un petit gémissement croyant qu’elle allait le mordre. Finalement, elle s’écarta lentement de lui tout en gardant son assurance. En définitive, ils partageaient la même opinion, mais pas la même expérience. Il déclara en lui tendant sa main :

-Merci… Maria tu es une fille bien que tu le veuille ou non, en laissant son sourire illuminé sa tête.A ce moment, la tristesse avait laissé place à sa joie habituelle. Il se disait que Nozomi et ses alentours étaient vraiment un lieu à part. Personne au paradis n’aurait dit qu’il existe ne serais ce qu’un seul démon qui a des bonne qualités. Finalement, il ne regrettait pas du tout d’avoir choisit de rester à Nozomi, car il avait encore beaucoup de choses à découvrir cela ne fit aucun doute.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Murasaki

avatar


MessageSujet: Re: Pas moyen de faire une sieste hein ? [PV : Hiryuu Atsushi]   Lun 10 Fév - 20:03

Il ne mit pas très longtemps à lui répondre, mais elle avait facilement remarqué qu'il avait craint un instant qu'elle ne le morde.

-Merci… Maria tu es une fille bien que tu le veuille ou non.

Elle soupira, il ne comprenait pas... Oui, les vampires gentils existaient, mais elle n'en était pas ! Enfin, ces dires n'allaient pas dans le sens qu'elle espérait. Il la regardait avec cet air naïvement heureux... Finalement elle décida de le laisser penser ce qu'il voulait.

- Si tu le dis...

Elle secoua la tête d'un air résigné. Son regard dériva vers les hauts branchages. L'après midi était déjà bien avancé, peut être aurait elle due rentrer ? Rester la nuit dehors ne l'aurait pas dérangée en faite... Elle jeta un coup d’œil au jeune homme. Il était un ange, certainement préférait il ne pas avoir d'histoire de ce genre ? Il ne semblait pas avoir remarquer que le temps passait vite. Elle lui saisit la main, avec un regard malicieux, et l'entraîna hors de la foret.

- Il ne faut pas traîner dans la foret si tard... Souffla-t-elle, Tu risquerais de tomber sur d'horrible personne qui désirerait te prendre ton sang.

Oui, elle faisait de l'humour, bien qu'elle n'essayerait pas de le mordre, son sang l'intéressait. Elle était "l'horrible personne" qu'elle mentionnait, où du moins elle le sous entendait fortement. Le sang d'un ange aussi pur était il différent de ce qu'elle avait déjà goûté ? Possible. Bien qu'elle ne le formula pas à voix haute, elle pensait assez fortement qu'un jour, si un petit creux la tiraillait et qu'il se trouvait près d'elle, elle ne se retiendrait pas comme elle venait de le faire.
La lumière l'éblouie alors qu'elle sortait de l'ombre, elle cligna plusieurs fois des yeux pour s'adapter et lâcha la main de l'ange en grognant. Ce que ça pouvait être désagréable ce soleil ! Elle se tourna vers lui et pencha la tête sur le coté, pour l'observer à la lumière. Il faisait un peu plus son âge déjà, chaque traits de son visage reflétaient la gentillesse. Son habituel sourire malicieux vint étirer les lèvres de la jeune fille.

- Il commence à être tard, ne faut il pas rentrer tôt quand on est sage comme un ange ?

Oui, elle le taquinait, mais maintenant qu'elle était sortie de la foret elle comptait elle aussi rentrer.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiryuu Atsushi
Un rayon de lumière dans les ténèbres
avatar


MessageSujet: Re: Pas moyen de faire une sieste hein ? [PV : Hiryuu Atsushi]   Mar 11 Fév - 19:48

Maria rétorqua à Hiryuu
 - Si tu le dis..., en secouant la tête d'un air résigné.
Hiryuu souriait toujours quant la fille lui saisit la main, avec un regard malicieux, et l'entraîna hors de la foret, en soufflant :

- Il ne faut pas traîner dans la foret si tard... Tu risquerais de tomber sur d'horrible personne qui désirerait te prendre ton sang.

Hiryuu rougissait légèrement, se laissant entrainer par la vampire. Une lumière éblouissante se fit ressentir, ce qui gêna particulièrement la vampire qui cligna plusieurs fois des yeux lâchant la main de l'ange en grognant. Puis elle observa Hiryuu plus en détail, laissant apparaitre sur son visage son habituel sourire malicieux :

- Il commence à être tard, ne faut il pas rentrer tôt quand on est sage comme un ange ?


Hiryuu utilisa ses ailes pour créer de l’ombre afin de protéger la vampire de la lumière et répondit en souriant avec un ton solennelle :

-La nuit, sombre et calme… L’obscurité enveloppant nos cœurs. Protège-nous du danger voisin et laisse-nous te contempler, o Lune rouge. Protège-nous du danger voisin et laisse-nous te contempler, o Lune rouge… Un silence léger se fit entendre, la légèreté du vent soufflant sur les branches produisait une atmosphère rassurant. Hiryuu continua, C’est un poème qui m’était bercé dans mon enfance. La nuit est fascisante… mais je préfère la lumière du jour.

Il sourit en la considérant, puis il reprit sa main afin de partir vers de nouveau horizons. Une amitié venait de naître entre un ange un peu loufoque et une vampire imprévisible… Pour le meilleur et pour le pire !

[Fin RP~]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



"Toute histoire à une fin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pas moyen de faire une sieste hein ? [PV : Hiryuu Atsushi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pas moyen de faire une sieste hein ? [PV : Hiryuu Atsushi]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faire la sieste, dans le territoire ennemi en ce temps de guerre [Pv : Nara Chōhachirō]
» [TROLL] Faire la sieste rend intelligent
» La musique au Moyen Âge
» [TUTO] Faire des socles
» Faire des arbres?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
¤ INTERNAT NOZOMI ¤ :: Nomizu :: Forêt-
Sauter vers: